Tag Archives: un second ?

De tout et de rien…

9 Sep

Punaise, il s’en passe des choses… et le temps me manque pour vous raconter toutes les nouveautés.

Reconnexion de cerveau pma : (mollement) en cours (mais vient de se prendre un coup de pied aux fesses)

D’abord, ce matin, nounou off exceptionnellement, et donc reprise du maternage ce jour, j’ai zieuté les maternelles… Eh bien figures toi que c’était vachement bien ! Car ça parlait de la conservation de ses ovocytes. A revoir pour ceux et celles intéressés et qui l’ont loupé…

Et puis, du coup, ça a aussi parlé de « baisse drastique de la fertilité après 35 ans ». C’est débile, mais mon cerveau pmette étant en mode off depuis le Dday, j’occulte volontairement tout cela, éloigne cette idée de reprise de mes pensées, et puis… et puis ben non, ça ne sert à rien de faire l’autruche. Le temps a repris sa saveur d’avant, et file à nouveau désormais. Bref, 35 ans c’est demain. Je te laisse imaginer les « … » qui commencent à émerger (mais bon, concrètement, point de RDC pour le moment, et il n’y aura point de contraception, et point de centre PMA dans les parages immédiats).

Reconnexion de cerveau tafesque : check !

Ahhhhh !!!!!!! Ca y est !!!! J’ai repris le boulot !!!!! Tralili tralalère !!!!

Je suis heureuse !!!!!! A fond !!!! (d’ailleurs, mon boss m’a demandé d’être moins au taquet, de répondre et échanger moins vite aux mails, et d’y aller moins à fond, c’est fou non ?????).

Alors concrètement c’est chaud patate deux fois par semaine : levée 5h40 (tire-lait, toilette, go !), RER 6h40, TGV 7h46, Tram 8h50, arrivée boulot 9h05. Taf’ taf’ taf’…. Pause Tire-lait. Taf’ taf’ taf’… Départ boulot 18h40, Tram, TGV (pause tire-lait si j’en peux plus), RER, arrivée maison 21h30, opération tire-lait. 22h : Ouf ! Posée !!! Manger, bisous Lueur, dodo. (Tu imagines bien qu’avec ce rythme les migraines du week-end ont repris…).

Mais !!! Deux autres fois par semaine, c’est le pied !!! Travail à partir de la maison, avec vue sur le jardin, tout en faisant cuire un truc ou tourner une machine (gain de temps +++), et en allant déposer et chercher la princesse au bout de l’allée (si si, la nounou est juste à côté, et ô combien on a bien fait !!!).

Et, reste le 5ème jour, un jour off ! Puisque j’ai passé mon temps complet sur 4 jours, donc le vendredi c’est la journée Lueur rien qu’à moi !! (ou journée rien qu’à moi tout court, ce que je demanderai parfois à la nounou ;-)).

Bon, mine de rien, ce serait quand même cool que le taf’, la nounou, moi, le mari et le bébé soient géolocalisés dans la même région, mieux à 1h max de trajet ! (Bref, va falloir refaire le tour des popotes pour déposer des CV si le rythme n’est pas tenable…).

Et puis, en parlant de Lueur et de nounou… voilà où on en est.

Adaptation Lueur/Nounou/Bounty : quasi check !

La Lueur est une grande (pardon je veux dire GRANDE) pipelette, qui smile à tout le monde, qui est top cool… mais qui est coriace face au sommeil. Tu devines donc que La Lueur ne fait quasi pas de siestes chez la nounou (2 x 30 minutes, éventuellement 3 fois). Et qu’ainsi en allant la chercher le soir à 18h30, il ne nous reste que top chrono 1 heure pour la débarbouiller, lui donner à manger, la câliner, etc… et dodo à poings fermés à 19h30-20h gros max. Elle est heureuse… mais épuisée.

Du coup, la miss dort 10 heures d’affilée (avec juste une tétée) (qu’elle gloutonne ;-)), et se réveille ainsi vers 5h30 du mat’ en chouinant un « Mamannnn », puis en gazouillant à fond des « MaMaMaMaman », des « BabaBabaBa » et désormais des « PapaPapaPa » (si si, « Papa » a été dit ce week-end tout en regardant Chérid’A !) dans son lit ou le notre. Elle se rendort ensuite pour 1 heure vers 6h30, au pire 7h. Et dort ainsi 11h par nuit.

Donc avec la nounou, ça roule ! Elle ne pleure pas en la voyant, joue bien avec elle, papote à fond, fait sa flemmarde sur le tapis (comme d’hab’ quoi) et ne daigne pas se retourner (sauf si l’envie lui prend), et pleure juste de fatigue (plutôt que de laisser aller au dodo, arf…).

C’est donc un quasi check ! En espérant que les siestes nounou s’allongent comme celles réalisées à la maison.

D’ailleurs, en parlant de maison, j’avais parlé d’un déménagement… alors où en sommes-nous ? Là tu vas rire, mais rire !!

Déménagement : check, puis pas check, puis en cours

On pourrait dire « la fille qui déménageait, puis ne déménageait plus, mais déménagera à nouveau vraiment bientôt ».

Il s’est passé un truc con, mais con… Avant que cela nous tombe dessus, jamais je n’y aurai pensé.

Alors voila.

Début août, on visite à fond, on retient un appart’ top, on monte le dossier (lolilol les derniers salaires lorsqu’on est en congé parental et que y’a des agences qui comprennent quedal)… et bingo, on l’a ! On a l’appart choisi ! Plus qu’à signer !

On contacte donc nos proprios actuels. Répondeur direct. Un message. Deux messages. Trois messages. Bon… On envoi le courrier en accusé-réception. Une semaine, pas de news. Deux semaines, pas de news. Punaise, trois semaines, pas de news boreal !!!! Le courrier nous revient.

Boreal… ! Bon, ben là on est mal… L’appart nous passe sous le nez, car on ne peut pas signer sans avoir désisté notre location actuelle : imagine qu’on se retrouve avec deux appart’ à payer, gros lol… imagine que les proprios soient partis plus longtemps que l’été, gros lol. Bref, l’appart n’est pas signé. On ne peut pas déménager. Arrrrrffffffffffffffffffff.

Fin de la quatrième semaine. Appel du proprio (enfin !!!!) qui nous dit avoir déjà mis l’annonce en ligne et que des visites sont prévues… Mais non de non ! Mais pourquoi il ne nous a pas tel avant d’enclencher les démarches ! Car désormais, nous on n’a pas pu prendre l’autre appart’ boreal. Bref, organisation : 0. Tension : +1.

Au final. On reste ici. On ne déménage plus. Ou plutôt on ne déménage plus de suite… car durant ces quatre semaines… une opportunité pour Chérid’A s’est peut-être enclenchée dans une autre région !!!

Donc on croise à fond les doigts pour qu’à la fin de l’année, on (re re) déménage, et qu’on (re re) change de région !!!!!

(Tu vas voir, en grands abonnés des distances, je vais réussir à enfin décrocher un job ici quand lui partira pour un nouveau job là bas, mais cette fois-ci, Lueur oblige, on tranchera !)

Yep, c’est tout ou rien, et dans le boreal, comme d’hab’ quoi J.

Bref, Bounty a percuté que la reprise de la PMA ne pourra pas s’éterniser, qu’elle est une piètre mère au foyer (admiration à celles qui font ce choix et à celles qui sont dans le non choix d’être mère au foyer), que sa princesse sait s’adapter même si c’est une insomniaque diurne, et que les déménagements qui capotent c’est tordu, mais que parfois c’est utile (comme un signe lol), et que la distance Chérid’A-Bounty-Lueur il n’y aura plus, et qu’ainsi il faudra parfois faire des choix tafesques, voire de carrière, ou pas…

Publicités

La hantise…

21 Juil

Bon voila, aux dernières nouvelles (encore une immense big merci pour tous vos com’ extrêmement utiles !!!!), je concluais en vous disant qu’on allait causer « prochain rendez-vous médical ». Nous y sommes !

Le titre « hantise » est un peu fort… car bien plus doux qu’il y a désormais 4 ans, mais tout de même…

Avec le déménagement, je te le donne en mille… tu te doutes bien qu’il a fallu retrouver un médecin généraliste… et cet indispensable dont je me passerai volontiers… un gynéco.

Et tant qu’à faire, un/e gynéco qui s’y connait en OPK, PMA & Co…

Et là, patrata… Moi qui croyait que notre chez-nous était idéalement placé point de vue PMA étant donné que le tout beau tout neuf tout big hosto est à deux pas… Ben figures toi qu’il n’y a aucun service de PMA dans cet immense hôpital… What ???????!!!!

En plus, au vu du nombre de poussettes et moins de 3 ans qui sont présents ici (incroyable comment ma nouvelle ville est jeune !!), je trouve que c’est limite « criminel » de ne pas mettre en place un service de PMA… Imagine le truc… T’es infertile ici, ben franchement tu ne fais pas 5 mètres sans te prendre un bon coup de poignard en plein cœur… PB et petits bouts à gogo… Je n’aurai jamais survécu ici en étant dans l’attente, du moins en en ayant le choix.

Bref, in fine je me demande bien comment ça se fait qu’il n’y a point de PMA ici, à Genop’Ville. Aucune idée…

Du coup, triste de cet amer constat, j’ai regardé où était le centre PMA le plus proche, et donc potentiellement le ou la gygy qui me suivrait potentiellement à nouveau un jour (parce que bon, peut être bien que l’envie d’un second arrivera…).

Et là rebam… Quoi quoi quoi ? Aucun service spécialisé digne de ce nom dans tout le département ? Alors qu’à FritesVille on avait plusieurs possibilités, ici, quedal…

Alors oui, j’imagine bien qu’un/e gygy doit surement avoir ces compétences, et possiblement pratiquer des iac dans le privé…

Je suis donc partie à la recherche de la perle… et il semble que je l’ai trouvée… à proximité qui plus est… mais avec un bon bon délai d’attente… Du coup, j’avais pris rendez-vous en février (encore enceinte) pour le mois d’août…

Et Août… c’est demain !

Sauf que désormais… Accouchement passé, rééduc en cours (oui oui, c’est en mode tortue patapouf), je n’ai mais alors aucune aucune absolument aucune envie qu’on vienne m’embêter la fameuse caverne. Je suis complètement devenue allergique aux gynécos… c’est devenu ma hantise ! Trop vu ces dernières années, même si je ne peux que remercier ma gygy adorée !!

Alors voila, comme en plus point de retour de couches, et point de pilule, et point d’envie de second là tout de suite voire dans les 6 prochains mois… Eh bien, je vais annuler et décaler à plus tard… (si l’envie revient…).

Pour une fois, enfin !, c’est moi qui maitrise à nouveau ce que je fais de mon corps, et vraiment j’ai pas envie de me forcer… car mine de rien, les échos matinales, les inspections à gogo, les pds & co, ça laisse des vilaines traces…

Tout cela est bien entendu éminemment personnel, et j’en ai le choix… Je suis bien consciente que pour d’autres, toujours en attente, c’est un immense luxe, et oh que oui c’est bien vrai…

En attendant, on va reprendre le taf, en chercher aussi, profiter de La Lueur ! et reprofitez davantage de ce corps retrouvé et paisible !