Tag Archives: Stim’2#G2

Décidemment ça recommence bien… !

7 Jan

Note l’originalité du titre ! L’imagination n’est pas de la partie ! La suite d’hier en quelques sortes …

Grâce à tous vos précieux conseils, je vais aller discuter avec la Direction pour mettre les choses au clair et vous tiendrais au courant. Affaire à suivre…

Mais avant cela, commençons par le début de la journée…. Mais oui tu sais, la double vie que tu mènes en parallèle de l’officielle ! Double vie qui se juxtapose trop souvent à la vie de tentative de working woman-j’assume-tout-avec-le-smile-même-le-bébé-avant-les-30-balais (ah ben non, là ça vient d’être râpé, out depuis le 3 janvier) !

Le réveil a sonné tôt ce matin… Il sonne toujours trop tôt les jours d’échos.

Echo de j7 car Yes la nouvelle année a démarré avec un j1. So class !

Echo pelvienne et non pas de monitorage (tu parles, c’est la même chose). Point de tentative ce mois-ci compte tenu de l’arrêt de la stimulation 2 # G2 de novembre/décembre pour cause de kyste et des 15 jours de lutényl qui ont clôturés 2013.

Ce matin donc, d’humeur endormie, je suis arrivée au centre d’échographie pour réaliser le contrôle du « dégageage » dudit kyste.

J’ai commencé par interroger la secrétaire sur le pourquoi du comment de la facture reçue le mois passé, alors que je suis à 100% depuis un bail ? A priori, ce sont des frais pour une écho qui a été mal renseignée, oubli d’enregistrer le 100% photocopié-re-photocopié-re-re-photocopié… et c’est pas la première fois… il me semblait pourtant que j’avais un abonnement ici moi !…  Frais de l’écho du 2 août… Et boum ! Ou comment te rappeler à 7h30 du mat’ que le 2 août dernier tu venais ici, au même endroit, contrôler que le curetage avait été « bien » finalisé. L’affaire financière est en train de s’arranger, les secrétaires sont parties fouiller dans les dossiers et devraient régler cela.

7h40, passage en salle d’attente, ouf, nous sommes peu nombreuses, ça devrait aller vite. Ben en fait non… Ça traine. Et marde, je vais encore être en retard… et c’est pas le moment (cf hier).

C’est mon tour, il est 8h20. Voix intérieure : « Bonjour Monsieur l’échographe. Gloups… Vous êtes l’échographe de l’écho des 12 sa… celui qui nous a annoncé que le coeur de notre bébé s’était arrêté. Ben oui, c’est bien toi. T’es super gentil, adorable et pro, mais marde, j’ai le sentiment que malgré tout tu me portes la poisse ». Même salle, même échographe, même lieu. Il fallait bien qu’un jour où l’autre ça arrive. C’est fait. C’est fait pour la première écho de l’année. Et voila. Done. Le premier/ère qui me dit qu’il ne faut pas y penser, je le mord à coup de cynisme et rire jaune haché menu menu.

8h21. Sur la table d’écho, allongée, le fri fri (j’aime beaucoup ton expression Mdame’ Pimpin) caché par ma large serviette (zavaient ka y penser, jramène mon matos désormais) ma voix intérieure s’exprime: « Alors dites-moi Mister Echographe… que se passe-t-il dans mon dedans de moi ?… »

Quant à ma voix extérieure, celle dont les mots sortent de la bouche, elle a fait : « Je suis à j7, c’est une écho pour un contrôle de kyste bla bla bla lutényl bla bla bla ». « Ok, on va voir cela ». Allons voir !

Ah ben pour voir, j’ai vu. Je devrais songer à passer mon diplôme d’échographie, car là j’ai vu tout aussi direct que lui qu’une masse mini-géante était sur mon ovaire gauche. Un kyste de 38 mm… soit le même kyste, la quasi même taille (enfin, régression de 0,7 mm quand même), même tout tout tout niveau conséquences que le mois passé. Le kyste est donc toujours là. Le lutényl a servi certes, mais pas au niveau espéré qui était l’attente d’un « 0 mm ». Monsieur l’échographe m’a dit que cela pouvait prendre du temps pour que ce kyste fonctionnel parte. Ah ben oui, je confirme. 1 mois ? 2 mois ? 3 mois? plus ? … On verra bien, surprise !

8h35 : Je passe la porte du centre d’écho et fonce à ma voiture. Direction le boulot. Je suis déjà en retard de 5 min, auxquelles s’ajouteront celles du trajet. Encore en retard de 30 minutes au final. Plus qu’à me faire toute petite pour assurer ensuite pour la mise au clair.

Voili voilou. J’attends désormais le coup de fil de ma gygy, qui devrait de nouveau me mettre sous lutényl. J’hésite, je prends des actions ou pas ?

Bref… La prochaine tentative de ti’bout ne sera donc pas pour le mois prochain… La tentative de décembre est de nouveau reportée… au mieux à mars... (et encore… à vérifier… tentative possible si cela se cale avec le calendrier distance Chérid’A et moi, sinon, on repassera encore un tour).

Bref, vous l’aurez compris…  Pfffff… C’est long… Et dire que je ne demande qu’à me piquer…

Espérons juste que l’on pourra reprendre le chemin des essais dans deux cycles (le prochain étant devenu de nouveau une pause imposée), et que le prochain contrôle de kyste montrera son absence, c’est pas trop demander ? Si ? Non ? Non ? Si ?

Alors, on va essayer de pas se laisser abattre par la lenteur de nos essais, on va essayer de ne pas comparer à l’an passé (nous tentions alors notre première IAC en ce même mois de janvier), on va essayer de se reprendre en main pour patienter… genre refaire du sport, perdre les kilos des fêtes, profiter des petits bonheurs du quotidien, et profiter des week end où nous serons ensemble… « Y’a plus qu’à ne pas y penser »… Cerveau, déconnecte-toi de tes ambitions de tentative pour février, et connecte toi en mode je profite de ma re re pause imposée ! (So lolilol !).

Bref, décidément, ça (re) commence bien…

Stop.

17 Déc

stop

No entrance. No way. Nothing. F*ck 2013. Stop.

Ceci n’est pas un message codé. Stop.

Stimulation 2 – G2 out. Stop.

Noël sous lutényl. Stop.

A mon 30ème anniversaire, je serais réglée. Stop. (Mais bordal WTF, c’est quoi son problème au désir de vie?!)

Prochaine stimulation (si tout va bien) en février. Pause forcée et médicamentée (sinon c’est pas fun). Stop.

Prochaine autorisation d’avoir un bébé à Mois 30. A plus de 30 balais. Stop.

DNLP est une vrai LP de chez SLP. Stop.

Chère Bounty, mais que s’est-il donc passé ?

Mardi dernier : 100ème pikouze de Puregon inaugurant le démarrage de stim’2 – grossesse 2. Oh yeah !!!

Ce week-end : Rapatriage vacancier de Chérid’A pour 3 semaines chez nous. Le must pour réaliser une stim’, point de train dernière minute, point de 800 bornes à faire voler en éclat le jour d’ovitrelle. Des conditions idéales ! Ça devait être ça le problème, too easy.

Lundi hier : Monito 1 de stim’2. J8.

  • 7h20 : Prise de santé.
  • 8h20 : Echo calfeutrée sous une jupe ET un long foulard.
  • 8h20 15′ : Echo révélant un endomètre à 10 mm !!!! Zte classe !!!
  • 8h20 30′ : Echo décrivant un pxgrrrxwtfxxxgrrr de kyste de 4,5 cm. On innove, on innove… chaque tentative PMA a sa surprise, pas de jaloux.
  • 8h20 45′: Echo confirmant qu’aucun follicule n’est développé (une cohorte de – 6 mm toujours là, opk de marde va).
  • 8h21 : C’est fini. Je le sais. Stop. Smile. Pas encore percuté. Stop.
  • 14h30 : Gygy PMA elle-même au téléphone (ce qui n’est jamais bon signe lorsque c’est elle qui appelle directement). La stimulation est stoppée. Elle me faxe du lutényl à prendre pour les 15 prochains jours histoire de résorber ce couillon de kyste. Une écho est à faire entre j2 et j6 (oh mais quelle chance !) lorsque je serais réglée, soit le jour de mon anniversaire, soit le jour de mes pxggrxxxggrrr de 30 ans.  Stop.

Je m’apprête donc à passer Noël à prendre des cachetons (ben oui, sinon c’est moins drôle de faire une pause forcée sans medoc’) pour vider mon bas-ventre de l’intrus kyste qui s’y est logé.

J’envisage de me terrer dans une tanière indéterminée au réveillon.

J’appréhende les rouges qui seront présentes pile poil le 3 janvier, histoire de bien me montrer que le jour de mes 30 ans sera un des jours les plus merdiques de ma vie. « Tu voulais un bébé avant 30 ans ? Tu pensais que tu avais le droit de rêver comme 90% des couples ? Tu avais arrêté la pilule à 27 ans histoire de te donner de la marge ? Tu voulais réaliser une dernière stim’ (2) avant cette date et être en mode espoir-dpo à cette date si symbolique (c’est pas tous les jours qu’on a 30 ans quand même!)?  Eh bien, quedal, tu seras réglée histoire de bien te faire comprendre que tes rêves tu les oublies, tu les caches, les sanglotes, les ternis. Signé DNLP. »

Et plus que tout j’angoisse d’un retour au boulot en début d’année avec des « joyeux anniversaire » « t’as fait quoi pour tes 30 ans? » « et bla bla bla » de la part de tous ces parents et futurs parents qui m’entourent et sont à priori parmi les collègues les plus fertiles de la planète. Fuir ? Œillères ? Masque sourire ? J’ai pas encore choisi ma technique de la rentrée. Des idées ?

Sache que ce que j’écris permet avant tout de vider ma tête en colère. Que ça va, je gère, je sais que stim’2 bis n’est que partie remise. Il n’empêche que ça fait iech…

Et puis comme dit gygy « quelque chose a changé, avec des petites doses vous réagissez très (trop?) fort »… Reste à savoir si cela à changer pour un bon ou mauvais sens…

2013, année pourrave… jusqu’au bout…

2013, dont la fin d’année (hier) m’a donné un Chérid’A tout changé… Lui, si récalcitrant au début de la médicalisation de nos essais en automne 2011, souhaiterait désormais tout accélérer… (à force d’avoir à chaque tentative un bis, forcément ça traine, et c’est pas pour autant que je m’épargne les piqures, stress, écho et pds… et il est triste de me voir subir tout cela pour rien… pour reporter… 1 fois sur 2… alors… si la solution était ailleurs, dans une autre technique, il souhaiterait y aller direct désormais).

2013, qui depuis le début d’année traine, traine, traine… Il n’y a pas une seule tentative où tout s’est bien déroulé comme sur le papier (oui, je sais, t’es en PMA ma belle, tu rêves !) :

  • Iac 1 annulée (because hépatite B à déconfirmer),
  • Iac 1 bis faillit annulée (Ô joies administratives !),
  • Iac 2 annulée mais mini-hyperstim’ ovitrellisée permettant grossesse 1, le bonheur de l’année ! des jumeaux ! des jumeaux attendus pour ce Noël !,
  • Bonheur, oui, mais trop court… perte d’1 jumeau (7 sa), puis perte du second 1 mois plus tard (12 sa), pour finir sur un curettage/AG,
  • Hospitalisation en septembre because infection du souvenir des jujus (aka petit piercing tout mignon et discret) qui a mal tourné/double AG,
  • Décision de distance « professionnelle » Chérid’A et moi/800 bornes contraintes et choisies (et dont y’a intérêt que l’avenir nous révèle que le bon choix a été fait),
  • Reprise PMA… Oh surprise ! Stim’1 avec ovulation très avancée (j9)… mais retour à l’échec,
  • Stim’2 sous les meilleurs hospices (Chérid’A présent, point de distance à gérer)… mais kyste (tiens, une nouveaute !) qui a tout fait stoppé.

Bref.

F*ck 2013. Basta. 2013 aux oubliettes. Stop.

2014, je n’attends rien de toi, je n’espère rien (l’an passé, j’ai espéré, bonjour la raclée). Stop.

Serais-je à la veille de mes 30 ans déjà blasée ?

Pfff… suis fatiguée… de tous ces retournements de situation… (juste un craquage hier soir en rentrant chez moi, et puis basta, preuve que la carapace se forme peu à peu).

Pfff… suis encore et toujours dans les doutes et questionnements de toute cette non simplicité (à mes yeux – déformation pro me voila – il n’y a pourtant que deux fonctions vitales à la survie de l’Homme : s’alimenter et baiser se reproduire, c’était quand même pas si compliqué…).

Bref. Je vais faire ce que je sais faire de presque mieux, j’espère pour vous toutes et tous ! J’espère pour nous aussi ! Mais sans rien demander à ce premier janvier… Stop.