Quelques nouvelles.

29 Juin

La Promesse va bien. Si bien. Tellement bien, que j’en oublierai presque, et que j’oublie parfois, qu’elle est là.

Etrange sentiment comparé à la grossesse de La Lueur.

La Promesse est calme, discrète, n’a bougé que tardivement (20 sa). Tout l’inverse de sa sœur qui était une tornade dans le ventre, puis une princesse toute sage et non remuante une fois les pieds sur terre.

Du coup, je m’en veux parfois d’oublier ma Promesse. De ne pas lui parler autant, de ne pas l’honorer autant, de lui faire prendre que si peu de place dans mon quotidien. (et ce de plus en plus souvent, au point d’avoir, hormones aidant, les larmes qui coulent facilement quand la fatigue est là également)

Il est vrai que pour La Lueur j’étais seule en semaine et pouvait ainsi me consacrer qu’à elle. Alors que pour La Promesse, La Lueur et son papa sont là. Forcément, je me sens moins présente et disponible pour elle.

On n’a même pas encore commencé à parler prénoms pour tout dire. Mais pas de stress sur ce point, on ne l’avait fait également que très tardivement pour La Lueur. Par contre, on y pensait tout de même.

A côté de cela, notre quotidien a pas mal changé et va encore changer ces prochaines semaines. Nous avons acheté et déménagé non loin d’où nous étions il y a 1 mois. Et, coup du hasard et de l’improbable, l’homme a trouvé un nouveau travail dans l’Ouest de la France. Il y sera la semaine, reviendra chez nous pour ses déplacements pro en semaine sur Paris, et passera ses week-end avec nous. Il démarre mi-juillet. L’appartement « bis » est trouvé. Ça devient imminent.

C’est donc reparti pour la grossesse à distance. Et sans doute l’accouchement en solo.

La Lueur, la Promesse et moi nous l’y rejoindront au mieux à partir de janvier l’an prochain si je trouve du boulot, au pire à l’été prochain si je ne trouve pas de boulot dans notre nouvelle région et ville. (Je commence déjà à stresser, et me sentir frustrée (ce qui me vaut de belles insomnies), et ceci même si c’est une décision commune d’avoir fait en sorte qu’il accepte ce poste dans l’Ouest. Je commençais à peine à me faire démarcher (cette semaine encore, un beau poste auquel j’ai dit non pour les entretiens), et était en train d’arriver à amorcer la carrière souhaitée, mais celle-ci ne peut être réalisée qu’à Paris ou Lyon (pour la France). Aucune perspective pour mener cette carrière dans l’Ouest. Je vais donc au mieux rétrograder, au pire changer de voie. Voilà voilà… c’est le choix du renoncement qui est à accepter. J’ose rêver qu’avec du gros coup de bol tout cela ne sera reporté que d’une dizaine d’années. « Choix du sabotage » par amour… mais encore faut-il que l’amour soit très très fort).

C’est donc dans ces mouvances que La Promesse grandit. Et je suis si étonnée qu’elle grandisse « sans moi », tellement je me sens parfois si peu présente pour elle.

Dire tout cela alors que j’ai réussi à avoir une Lueur et une Promesse grâce à la PMA, c’est aussi très culpabilisant. Ces deux petits miracles méritent un Amour inconditionnel. Or le ressenti de ma grossesse actuel tombe dans le banal des grossesses qui arrivent seule, voire se planifient.

Etrange sentiment.

La naissance est prévue pour fin octobre. Tout cela approche ! Et cela me donne encore le temps de me « rattraper ».

Le positif de cette fois-ci, c’est la stabilité que nous aurons à la naissance (et ce même si l’homme est loin en semaine). Pas de cartons ni de déménagement dans la foulée de l’accouchement, pas de nouvelle région et vie dans la foulée de l’accouchement, pas de distance tafesque pour moi à la reprise. Ce scénario va certes se reproduire assez vite au regard des changements à venir, mais pas de façon aussi imminente et dans la foulée de l’accouchement (ce qui nous avait bien bien épuisés par ailleurs).

La Lueur entrera quant à elle en toute petite section de maternelle en septembre. J’ai hâte de l’y voir s’y épanouir ! Même si je me doute bien que la transition « nounou pour moi seul » versus « classe de 25 enfants » ne va pas de soi.

Finalement, à me relire, et à l’écrire, ça fait tout de même pas mal de chamboulements à venir. Et tous (ou presque) sont plus que positifs !

Publicités

19 Réponses to “Quelques nouvelles.”

  1. margoublog 29 juin 2017 à 09:00 #

    Que de changements chez vous! La vie est un tourbillon et je trouve que vois gérez comme des chefs! Pour cariboutchou aussi j’ai eu l’impression d’être moins concentrée sur mon ventre et j’ai un peu culpabilisé. Je me suis rattrapée en congé maternité et cariboutchou semble pas traumatisé par cette moindre attention in utero… je pense que c’est son vent le cas dans les deuxièmes grossesses. Il y a moins l’attrait de la découverte et numéro 1 demande du temps../

    • Bounty Caramel 2 juillet 2017 à 13:25 #

      Si on n’y laisse pas de plumes, on aura gérer comme des chefs c’est vrai ! Merci pour l’expérience de ton vécu. C’est plus moi qui risque d’être traumatisée que La Promesse, c’est certain ;-). Des bises !

  2. Nanou 29 juin 2017 à 12:00 #

    Tous ces changements dans votre vie. Mais vous êtes habitués ! Et la vie et l’amour à distance ne vous font pas peur. Que tu accordes moins de temps à la promesse ne me choque pas du tout, tu as déjà un bébé qui t’occupes, un boulot et tu as eu 12000 trucs à gérer, c’est normal donc. Ca n’enlève rien à sa présence et à tout ce que ce bébé vous apportera bientôt. Je vous souhaite (mais tu le sais déjà) tout le bonheur du monde à tout les 4 (bientôt)

    • Bounty Caramel 2 juillet 2017 à 13:28 #

      😉 c’est vrai que ca ressemble fortement à une histoire d’éternel recommencement du même scénario … Merci pour ton petit mot rassurant. C’est surtout très étrange comme sensation de se sentir moins investi. Mais tout cela est bien normal à priori. On verra bien comme je gère deux bout’chous en solo. Aussi bien que toi me semble impossible !

    • Nanou 3 juillet 2017 à 08:45 #

      On se serrera les coudes ensemble si tu veux, on n’est pas si loin l’une de l’autre…

  3. Miss inFertility 29 juin 2017 à 12:56 #

    Coucou ma belle, je suis sous l’eau et réponds à ton mail très vite. 😘😘

    • Bounty Caramel 2 juillet 2017 à 13:28 #

      Top ! N’oublie pas de respirer avant de plonger sous l’eau ;-). Bisous

  4. P'tit Hérisson 29 juin 2017 à 16:36 #

    La vie est palpitante chez vous! Lâchez pas, vous allez y arriver haut la main!

  5. Lily 29 juin 2017 à 17:41 #

    Peut-être vis-tu une grossesse « normale » ?
    Gros bisous et vive l’Ouest !
    Lily.

    • Bounty Caramel 2 juillet 2017 à 13:35 #

      Sûrement ;-). C’est si étrange.
      Vive l’Ouest oui 😉 !
      Des bises

  6. MonPtitSeb 30 juin 2017 à 09:59 #

    Coucou. Content de voir que tout va bien. Pour moi il ne faut pas culpabiliser de ne pas gérer cette deuxième grossesse comme la première. Comme tu le dis, la situation est autre, la Lueur est là et tu dois t’en occuper. Tu es consciente de cette différence, c’est déjà bien. Bises

    • Bounty Caramel 2 juillet 2017 à 13:36 #

      C’est surtout très déstabilisant. Merci pour ton petit mot. Des bises

  7. Kaymet 1 juillet 2017 à 07:57 #

    Contente que tout se passe bien et qu’il y ait des évolutions positives du côté du boulot de ton homme, mais triste que cela signifie que tu aies à renoncer à de chouettes choses pro de ton côté, c’est loin d’être facile à accepter, surtout si au final ça veut dire complètement changer de voie… et triste à l’idée que vous vous éloigniez – en même temps c’est pas comme si on avait réussi à se voir beaucoup ces derniers temps… 😉 alors peut-être que l’ouest ne sera pas si loin d’ici…??
    Gros gros bisous à vous 3,5

    • Bounty Caramel 2 juillet 2017 à 14:01 #

      Merci ! C’est exactement cela, mot pour mot. J’espère qu’on aura/créera l’occasion de se voir avant et après. T’as tant raison. L’Ouest doit être à 3h de chez toi ;-). Des bises !

  8. ptbichon 3 juillet 2017 à 07:07 #

    Autant Chéri-chéri avait parlé très tôt à Framboise, autant moi je lui parlait presque pas… (Ce qui est assez étonnant vu comme je suis bavarde). Au boulot j’oubliais régulièrement « sa présence » et le pauvre je dois avouer que j’ai cogné plus d’une fois mon ventre pendant la grossesse parce que je prenais mes virages trop court.
    Ça n’a semble-t-il pas empêcher Framboise d’être un bébé équilibré donc pas de souci pour la Promesse.
    Par contre je reste impressionné par le tourbillon qu’est votre vie… Oublie pas de te ménager un peu quand même.

  9. alicebvmcd 7 juillet 2017 à 07:34 #

    Wahou Ca déménage !! Au sens propre et figuré 🙂
    Pour ma 2nde grossesse comme toi j’étais moins concentrée et à la fin un peu « triste » de l’avoir laissée filer mais tu rattraperas les choses après… car en plus de l’arrivée de la promesse il y aura la naissance d’une grande soeur et leurs premiers échanges c’est vraiment bcp d’amour à recevoir…
    😘😘😘

  10. 20 juillet 2017 à 10:11 #

    Contente de lire de tes nvlles !!!des bisous, j pense souvent à vs !!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :