Et vu de mon autre ailleurs ?

15 Jan

Ici sont relatés des réflexions et sentiments qui ont été partagés « au pays » suite aux événements français et nigérian récents. Bref, c’est un peu un résumé de nos échanges de hier avec « le pays ».

Comme vous le savez, les évènements dramatiques en France ont eu lieu au même moment que d’autres événements dramatiques au Nigeria.

Ce pays, frontalier à la moitié de La Lueur, j’en ai souvent parlé sur ce blog. De sa taille impressionnante, de son cinéma numéro 2 mondial, de sa musique actuelle que je surkiffe (la majeure partie des zic’ mises sur ce blog sont de là-bas), de sa capitale immense, de son économie qui a tant prospérée, de notre envie un jour d’y aller, etc… J’ai donc mis pas mal d’images, de sons, de liens vers ce chouette pays qu’est le Nigeria. J’ai aussi peu parlé de comment Ebola a été jugulé rapidement là-bas, et du mal qui le ronge au nord, et qui s’étend peu à peu à la sous-région. Alors aujourd’hui, ce n’est pas un joli son, des grattes-ciels ou une image de plage magnifique que je vous mettrai, mais cette infographie (AF*). Point besoin d’expliquer, c’est ça qui est cool avec les infographies, elles parlent d’elles-mêmes.

Bharam

Autres détails ici.

Hier donc au tel, on a parlé du pays, du Nigeria, de la France, des actualités récentes en somme :

  • Un mal similaire : le terrorisme.
  • Des conséquences similaires : des morts.
  • Une mobilisation forte de la société civile : manif’, Une, et messages de soutien.
  • Une différence de taille : une mobilisation des dirigeants internationaux asymétrique.

En résumé, voila ce qui a été ressenti vu d’ailleurs…

Ce sentiment n’empêche en rien le soutien et la mobilisation « au pays » envers les innocents assassinés du fait de leur religion, de leur fonction, ou de leur mauvaise place au mauvais moment, et envers « Charlie » et ce que les esprits défunts de ce journal représentaient. Pour preuve cette autre infographie sortie hier ou encore ces articles de presse sur les caricaturistes du « pays » et un résumé des mobilisations sur le continent africain. Concernant l’Afrique subsaharienne, les médias oraux français ont parlé de l’interdiction au Sénégal (nb : ce qui ne veut pas dire les sénégalais), mais pas des demandes non assouvies en exemplaires dans d’autres pays : Cameroun, Gabon, Côte d’Ivoire et Madagascar. La mobilisation de la société civile et des organes de presse est ainsi bien réelle !

5 millions d'exemplaires de Charlie Hebdo

Plus de détails ici.

Choqués, ces derniers jours, il nous a fallu rassurer la famille. Choqués, ces derniers jours, il a fallu que notre famille nous rassure. Mais eux-même ne sont pas rassurés… C’est la première fois depuis deux ans que ma belle-famille émet de réelles peurs et craintes vis à vis de ce qui se passe à l’Extrême Nord. Région qu’ils connaissent bien pour y avoir vécu (Chérid’A a eu la chance de vivre dans toutes les régions du « pays », hormis les deux anglophones), y avoir tout comme moi dans un autre pays « marié » au quotidien l’Islam au Catholicisme, et y avoir « adopté » (confiage légalisé en résumé) un enfant, devenu adulte depuis (parait que ça grandit les enfants, snif…), et qui est actuellement mobilisé là-bas tout au Nord.

L’horreur c’est l’horreur. « La folie n’a ni couleur, ni religion » (j’ajouterai ni frontière) comme l’a dit si justement le proche d’un défunt. Le terrorisme c’est le terrorisme. La mort c’est la mort. Il n’y a pas de hiérarchie.

Les images de mobilisation ici ont impressionné là-bas, tant par la mobilisation de la société civile, que (et surtout surtout) par la mobilisation des grands de ce Monde. Et c’est à ce dernier niveau que l’asymétrie est en train de se faire… En une phrase, en une synthèse de résumé, la question est « combien de morts atroces faudra-t-il atteindre pour qu’un soutien et un appui des dirigeant internationaux se fasse ? ».

Ces derniers jours les tueries ont atteint des sommets d’inhumanité. Je ne vous relayerai pas par écrit les dernières infos, c’est juste indicible… et juste l’écrire me fait pleurer tellement l’incompréhension atteint son comble. Alors, certes les armées nigériane, camerounaise et sans doute tchadienne demain vu les récents engagements de ces derniers, sont plus qu’armées, mobilisées, et formées… Reste que l’intervention est avant tout terrestre, que l’armée de l’air agit aussi, mais que des moyens plus puissants existent dans d’autres armées de ce Monde, et que face au terrorisme qui n’a peur de rien, il est difficile de lutter…

En bref, le constat est que Paris a vu et reçu une mobilisation forte et engagée des présidents et donc des pays de ce Monde. Ouf, heureusement, on peut être solidaire tous ensemble, et c’est donc possible ! Mais alors pourquoi un tel soutien ne semble-t-il pas encore possible envers Abuja ? (ou ailleurs d’ailleurs). Ou plutôt quand ce soutien aura-t-il lieu ?

Oui, c’est complexe. Oui, il y a eu mobilisation de la société civile internationale contre les BH (« Bring back our girls »). Mais non, lors des manifs’ contre la secte terroriste, il n’y a pas eu de présence présidentielle internationale forte et engagée dans les actes. J’espère donc fort que Aujourd’hui et Demain me feront mentir sur ces constats.

Et puis…

Il semble que certains de mes concitoyens sont tentés de dire que les événements de ces derniers jours en France sont le fait d’une menace extérieure… Pourtant, c’est bien ici, dans cette métropole française, et par des français, que le mal a été fait. Ce serait illusoire de ne pas dire que le terrorisme est bel et bien en interne à la France. Ce serait comme si on voulait croire que non ce n’est pas possible, que c’est un Autre (souvent fantasmé) qui est le Mal… et pourtant, il est me semble-t-il important de réaliser cela… que tout comme au Nigeria, en France, ce sont mes voisins que je connais, mes voisins de pallier, mes voisins que je croise et avec qui je papote tous les jours, qui basculent ou peuvent basculer dans l’horreur, et non pas un autre que je ne connais pas, avec qui je ne vis pas, une menace dite extérieure. Si cette conscience que la problématique est interne, et mondiale, n’est pas là, je me demande comment on peut continuer à construire de la cohésion sociale, des valeurs à défendre pour et par chacun…

Ainsi, en France, le Mal serait ainsi pour certains considéré comme externe. Au Nigeria, comme interne. Pourtant dans les deux pays, ce sont bel et bien des citoyens de ces pays qui causent des malheurs au nom du terrorisme et d’une religion prise en otage.

Alors, que faire ?

Hormis inclure au max tout un chacun dans mon quotidien (social, économique, citoyen…) et reprendre les préjugés idiots, soit ce que je sais déjà faire je l’espère, je ne vois pas trop… Du moins à mon niveau. Je suis preneuse d’idées. Toi tu fais comment?

En tout cas, assurément, tout un chacun a les cartes en mains. J’ose le croire, sinon je ne verrai pas d’Espoir.

J’espère ainsi que les présidentielles nigériane qui arrivent dans quelques jours seront gages de lendemains meilleurs, que le sommet mondial contre le terrorisme qui arrivera 4 jours plus tard permettra aux Etats de s’engager conjointement à travers le Monde et avec une coalition forte, que les massacres inhumains cesseront (ce post je n’avais pas prévu de l’écrire, mais lisant les dernières brèves d’HRW et Amnesty ce matin sur BHaram, j’ai eu un haut le coeur), que les sentiments d’un poids, deux mesures (qui pourraient naitre si un pays est soutenu internationalement mais pas un autre pour les mêmes causes) n’arrivent pas, que l’on n’oublie pas non plus le Yémen, la RDC (Kivu), l’Afghanistan, la Syrie… et trop et encore trop d’autres zones de conflits sur cette même et unique planète.

J’espère que La Lueur grandira dans un monde davantage en Paix qu’en guerre(s), davantage uni que dans le rejet, davantage inclusif que discriminant, davantage juste et égalitaire qu’empli d’injustices et d’inégalités.

(Bon, ben voila, j’avais juste le souhait de relater une « vue de l’extérieur », ce souhait d’un soutien autre et surtout plus fort que dans les paroles échangés par le « pays », et de coucher ces mots qui font qu’en ce moment avec Chérid’A on se sent un peu pris en étau d’un côté comme de l’autre…)

 

Publicités

24 Réponses to “Et vu de mon autre ailleurs ?”

  1. La reine de la PMA 15 janvier 2015 à 11:32 #

    Je n’ose imaginer ce que ton homme et toi devaient ressentir, touchés par les terroristes ici et là bas. J’ai lu ce matin le rapport d’AH et j’avais les larmes aux yeux, l’horreur n’a donc pas de limite…
    Je crois que ces derniers jours ont fait comprendre au monde qu’on avait trop laisser faire et qu’en laissant faire « là bas », on autorise « ici ».
    Même si la mobilisation des politiques s’est faite à Paris, je pense, en tous cas j’espère, qu’ils avaient l’ensemble du terrorisme dans le monde en tête, la présence du président du Mali à le droite de FH n’était pas anodine.
    J’espère que les pays occidentaux vont s’engager ici pour enfin s’attaquer à cet ennemi de l’intérieur qu’on n’a trop longtemps voulu protéger et à qui on a donné voulu donner des excuses, ne voulant pas croire que c’était possible que les terroristes soient nos voisins, mais aussi s’engager contre le terrorisme mondial et aider tous les pays qui en ont besoin.
    Je trouve que l’annulation de la suppression de postes dans l’armée va dans le bon sens et j’espère que la paix reviendra sur notre planète.
    Pace

    • Bounty Caramel 15 janvier 2015 à 12:03 #

      Je l’espère aussi. J’espère que l’unisson rassemblera les « ici » et « là-bas ». Et malheureusement, ton union étant elle-même touchée, tu comprends que trop bien cette double sensation de what ??? qu’arrive-t-il à notre Monde ???… Et puis finalement, on est tous concernés… A la cible 1, suit la 2… Les BH le font bien savoir, leur logique n’a plus que de détruire la vie d’autrui, quitte à commettre l’inimaginable.
      C’est vrai que la France soutient actuellement le Mali dans sa guerre contre le terrorisme. J’espère que d’autres pays joindront leur appui officiel aux autres pays touchés par le(s?) terrorisme(s?) le 18 février prochain.
      Quant à ici, y’a du boulot d’inclusion enfin réelle de tous (je dis « enfin » car j’en parle plus, mais des discri à l’embauche on en a encore eu pas mal en décembre… bon après, Chérid’A est dans un secteur particulier que ton homme connait bien (même si c’est pas tout à fait le même secteur si j’ai bien suivi), et disons le les cadres noirs ou féminines il n’y en a pas (encore)), quelques soient les origines et religions, à faire, c’est certain… Que réellement chacun ait le même égard face à ses droits et devoirs du quotidien… Je pense qu’au moins faire en sorte que les discriminations à tous les niveaux n’existent plus, et que chacun puisse accéder à l’échelle sociale à la même vitesse, serait un début. J’ose croire que c’est un peu le b-a-ba (l’éducation oui, mais les opportunités réelles ensuite aussi), ensuite restera à lutter contre les « rebelles » de tous les extrêmes qui quoiqu’on fasse ne souhaitent pas vivre ensemble (des extrémistes de droite, religieux, de gauche ou autres, peu importe je trouve qu’être dans le rejet au nom de je ne sais quoi est être dans l’extrême, le pire étant l’extrémisme terroriste). J’ai un peu (le mot est faible) peur que certains politiques fassent le jeu des amalgames (étranger/immigré/intégration/blablabla) sans poser la question de l’acceptation de l’autre qui ne me ressemble physiquement pas, mais qui a dans sa majorité la même vision que moi (trop fastoche de faire semblant d’ignorer la réalité, et que ce n’est pas un faciès ou une religion qui est en cause, mais bien autre chose bien plus complexe).
      Dans tout cela, les images de la mobilisation à Paris étaient vraiment belles, vraiment celles de ce qu’est pour moi la France, alors vraiment j’espère que ca va le faire comme on dit !
      La Paix, le voeux 2015 pour l’éternité…
      Des bises (et merci pour tes apports !)

    • Bounty Caramel 15 janvier 2015 à 12:05 #

      Ben en fait j’ai fait un long com’ (satanée habitude…), alors que l’essentiel était : Merci ! J’espère aussi !!

  2. lach0uette 15 janvier 2015 à 12:25 #

    Frissons, horreur…

  3. MadamePatience 15 janvier 2015 à 13:41 #

    C’est terrible et je suis effarée de constater à quel point nous autres petits pays européen pouvons parfois fermer les yeux sur des atrocités commises dans les pays plus lointains. Nous avons en effet récoltés beaucoup de soutien et de présence de la part de nos pays voisins, entre autre le jour de la fameuse marche symbolique, et je suis fière de vivre dans un pays qui est capable de se lever de telle manière, comme un seul homme, face à des menaces soi disant externe (et c’est là que je suis d’accord avec toi ; menace que je juge interne également, c’est vrai je peux être française 100% pure souche et péter un cable demain et aller au Yémen ou je ne sais ou me « former », me « préparer » pour revenir ici faire la guerre). Mais je pense que en ce qui concerne la France, le problème est à prendre à la racine (les enfants, l’éducation, l’école…c’est toujours pareil) y’a qu’a retracer les parcours des 3 derniers terroristes français pour comprendre que malgré tout, les pauvres, ont eu une enfance, des parents, une vie de merde. (Cela n’excuse évidemment en rien le meurtre). En somme la démocratie ne laissera pas passer un certain nombre de choses qui nous feraient bousculer dans l’atrocité MAIS je suis aussi honteuse d’appartenir à un pays comme la France qui mobilise les médias mondiaux pour 17 personnes tuées quand d’autres souffrent en silence, n’ose pas marcher par millions, regardent leur peuple, leurs maisons, leurs vies, mourir. Savoir que des femmes se font tuer en plein accouchement et que PERSONNE ne fait rien, oui ça me dégueule aussi. Alors faire quoi ? En parler. Je pense que c’est bien de communiquer la dessus, quitte à créer des buzz, des polémiques, remuer la merde, partager des posts, des articles pour que enfin ce qui ont le pouvoir ne puisse plus fermer les yeux. Mais malheureusement (et aussi heureusement j’ai envie de dire) nos politiciens veulent un pays calme, rassurant, serein, et venir en aide à certains pays, ça serait prendre le risque de « ramener de la mauvaise graine à la maison ». Je souhaite moi aussi que nos futurs enfants vivent dans un monde serein sans qu’ils en oublient les valeurs humaines. Je vous envoi une envolée de bisous à toi et ton chéri (à la lueur aussi ;)) pour un peu de tendresse dans vos deux mondes de brut.

    • Bounty Caramel 15 janvier 2015 à 14:02 #

      Merci pour ton message. Je partage nombreux points… Les questions de l’éducation, de l’école…oui ! De l’inclusion économique (emploi) et sociale (vie de tous les jours) aussi… Inclure l’enfant mais pas l’adulte aboutit au même soucis.. A quoi bon croire en l’éducation si derrière il n’y a pas de possibilités concrètes. Quant au que faire, en parler, oui, mais non en fait… On en parle beaucoup, on en a assez parler, maintenant j’aurai envie de dire ‘stop les blablas : action’. Ces guerriers sans lois, pour certains enlevés à leur famille et obligé à tuer, drogués et en état d’inconscience de leurs actes, embobinés par des discours d’un assoiffé de pouvoir près à tout, c’est juste dramatiquement terrible. Les tueries sont en train de devenir/devenues un : je te tue parce que tu vis. Plus aucune logique. Il y a peu d’issue je pense quand on atteint des niveaux tels d’horreurs et d’inhumanité. Quant à la mobilisation des foules, bien sûr elle a été épatante ! Mais ce n’est pas seulement cela qui a été retenu, nombreux pays peuvent faire de même et l’ont fait (des printemps arabes aux manifestations au Nigeria et ailleurs, les gens sortent dans la rue, mais ils ne sont pas toujours suivi des politiques/de ceux qui ont le pouvoir en main et d’agir…), ce qui a marqué c’est la mobilisation des dirigeants… c’est à ce niveau que les engagements sont asymétriques… Néanmoins, mi février sera je l’espère, et je le pense, un tournant.
      Encore Merci pour tes apports, c’est si enrichissant de lire et échanger tous ensemble !

  4. lamisskangourou 15 janvier 2015 à 15:17 #

    Merci pour ce post… J’essaie de sensibiliser mon entourage a ce drame atroce si peu médiatisé par rapport a son ampleur, je trouve limite insultant et indécent la mobilisation des politiques de dimanche dernier (contrairement a celle du peuple) qui ne lèvent pas le petit doigt pour soutenir une population vivant un tel massacre… J’ai lu les dernières infos et les larmes sont montees encore… Ça me rappelle l’horreur du Rwanda et la nausée que j’avais lu en lisant le jardin des larmes.
    Bref, je publie le peu d’info sur le sujet sur facebook mais sans beaucoup de réactions. Tu as vu la théorie du mort kilomètre ?http://www.seduirelapresse.com/2012/06/13/cette-loi-qui-oblige-litteralement-les-journalistes-a-parler-de-vous/
    Si tristement vraie…
    Je ne sais pas ou va le monde et ça fait peur.
    Bisous et merci pour cette réflexion

    • lamisskangourou 15 janvier 2015 à 15:18 #

      Et désolée pour les fautes…

    • Bounty Caramel 15 janvier 2015 à 15:51 #

      Lol, tu dis ça à moi qui ne me relis jamais ou jamais assez… Tinkiet 🙂

    • Bounty Caramel 15 janvier 2015 à 16:09 #

      Tout à fait en phase… C’est la mobilisation concrète (les paroles c’est cool, mais seuls les actes comptent finalement) des politiques qui fait défaut, et qui peine le « pays ». On peut le faire, on l’a vu dimanche. C’est donc possible ! C’est à la fois un immense espoir, et un immense constat amer. Il faut en arriver à des morts ici et là bas pour réagir… c’est triste, mais l’essentiel ensuite est de réagir… Le prochain sommet annoncé nous le dira… Enfin je pense…
      Vu les news depuis début janvier, même si la revendication est autre, on a aussi évoqué la similitudes avec le Rwanda avec ma moitié tout récemment, et notamment en évoquant les conditions de ces massacres (le doute est faible quant à l’embrigadement et les actes atroces réalisés surement sous substances rendant fou notamment) (Ca me fait penser que c’est d’ailleurs un truc dont on parle peu aussi les liens entre les divers circuits : http://www.afp.fr/fr/node/470880/ Bon c’est un autre sujet).
      Je ne me rend pas compte si les réactions sont faibles ou pas en en parlant autour de soi… Comme tu le sais, mon pro et mon perso sont de fait biaisés finalement sur ce point, en tout cas, si comme toi, et d’autres qui le disent, les réactions sont faibles vis à vis du degré d’horreur, ben ça fait peur… (et puis je me refuse à lire les com’ sous les articles de presse, c’est juste plus possible, et là aussi j’espère que c’est biaisé).
      Je ne connaissais pas qu’il y avait un nom « théorie mort-km » pour cela. Merci pour le lien !. Et comme tu dis, tristement vrai… En tout cas si le monde va dans le sens d’un monde mondialisé, cette théorie devrait un jour tomber non ? Espoir encore et encore…
      Des bisous et merci à toi !

  5. kiftsgate 15 janvier 2015 à 15:23 #

    c’est vraiment horrible.. et c’est triste que ca soit si peu discuté aux infos..

    • Bounty Caramel 15 janvier 2015 à 15:51 #

      On en discute de plus en plus.. c’est surtout triste que les grands de ce Monde ne réagissent pas plus que cela. Mais j’ai espoir que cela change mi février, même si les morts ne reviendront pas… des bises

  6. Plume 15 janvier 2015 à 16:05 #

    Merci de nous apporter ton point de vue sur ce qui est ressenti là-bas aux vues des derniers événements survenus en France et aussi au Nigéria.
    Je suis d’accord avec toi sur le fait que bien que le problème soit internationale, c’est bien au niveau interne que la menace existe. Il s’agit bien de français qui dérapent. alors ok, ils sont d’origine immigrés mais ils sont bel et bien français et fermer les frontières n’y changera rien. De même qu’au Nigéria, les terroristes sont bel et bien nigérians. Mais qu’est-ce qui se passe bon sang pour que tous ces jeunes décident comme ça de faire le djyad ?
    Biz

    • Bounty Caramel 15 janvier 2015 à 16:22 #

      C’est une immense question… Assurément certains ne voient aucun avenir (« d’intégration » économique, sociale….) possible pour eux. Tu as beau avoir fait les études qu’il faut, les avoir pousser loin, quedal… tu n’es pas reconnu au même niveau que d’autres de tes camarades. Du moins, c’est le constat que des amis français, mais dont la migration se voit au faciès contrairement à la mienne, et que mon conjoint, font. (Je suis belge et pays-bas ici, en France depuis 3 générations… alors que ces amis sont en France depuis le même temps, mais ça se passe pas toujours pareil). Malgré tout, oh que oui ça n’excuse rien, et oh que oui ça n’explique surement pas tout. Mais j’ose croire que l’intégration (qui va dans les deux sens, contrairement à l’assimilation) n’a pas encore atteint le niveau qu’elle mérite, et des deux côtés. Reste que une fois de plus, ça n’excuse pas le pire, les dérives absolues… Alors que faire ? Vaste question. Déjà si on arrive à résoudre ce soucis, j’imagine que ça aidera. Ensuite, il y aura toujours des fanatiques, des assoiffés de pouvoir au prix de la vie de leurs concitoyens… de la folie en somme.
      Des problèmes internes, et qui sont présents à l’échelle mondiale. C’est tout à fait ça, c’est exactement ce que tu résumes si bien.
      Qu’est ce qui se passe bon sang ? Flippant… J’espère que les décisions prises dans les jours à venir permettront d’amorcer une réflexion commune pour pallier à ces dérives. Et svp sans amalgame sordide… (qui reste à mes yeux la solution de facilité qui ne résout rien, ne fait que déplacer le problème, ou le retarder).
      Merci pour tes apports, des bises !

    • Plume 15 janvier 2015 à 16:25 #

      Je pense qu’une partie de l’explication est sur Internet et c’est ce qui est fait que c’est devenu mondial. Il va falloir trouver un moyen de combattre l’endoctrinement via le Net. Une femme en a fait son combat notamment pour les adolescents et elle a même réussi à désendoctriné certains. Et je ne parle pas que de jeunes en mal de repères issus de l’immigration mais également de jeunes français de souche ! C’est juste sidérant !

    • Bounty Caramel 15 janvier 2015 à 16:52 #

      C’est vrai qu’il y a cet aspect qui prend tant d’ampleur… On ne dira jamais assez que l’adolescence et la jeunesse sont des moments de vulnérabilité… Sidérant, c’est le mot…

    • Bounty Caramel 15 janvier 2015 à 18:55 #

      Ah tiens, je sais pas si ça va t’intéresser, ça reprend un peu certains points évoqués, c’était auj’ dans l’excellente émission de N.Demorand « Un jour dans le Monde » : http://www.franceinter.fr/emission-un-jour-dans-le-monde-immigration-integration-comment-cela-se-passe-ailleurs

  7. marivalou 15 janvier 2015 à 18:33 #

    Tu as tout dis et j’ai malheureusement les memes craintes que toi. Je n’ose imaginer ce que vous pouvez ressentir, tous les 2, touchés ici et la bas, avec cet espoir de paix PARTOUT. Je pense aussi bcp à ta belle famille… Des bisous.

    • Bounty Caramel 15 janvier 2015 à 18:57 #

      Merci la miss, ça me touche beaucoup… Sincèrement. Espoir contre les folies, les amalgames, les laisser pour compte… On garde Espoir et on agit 🙂 !
      Des bisous

  8. monoi 15 janvier 2015 à 21:47 #

    C’est l’horreur ce qu’il s’est passé la bas! J’ai mes étoffes de ces régions africaines et lointaines que je ne connais pas… Dans mon métier je suis des couples de réfugiés parfois et ils me parlent de leur famille au pays, aux attentats parfois réguliers dans leur pays d’origine. Dans ma bei jia bei, j’ai aussi reçu d’autres étoffes de villages africains avec toute la solidarité qui m’était transmise en leur nom. Le terrorisme est un phénomène mondial, la solidarité devrait l’être aussi.
    Après nous, à notre petite échelle, que pouvons nous changer, modifier pour ne pas créer ce « Mal » dans notre société? Au quotidien, j’essaie d’aider les autres, les conseiller, être dans l’écoute mais des choses nous dépassent.
    Je pense aussi à notre groupe de parole entre adoptants et à ce couple qui attend leurs fils au Cameroun. J’espère que le petit garçon va bien.
    Avec ton chéri, vous arrivez à vous rassurer? As tu du monde autours de toi à Frites Villes pour partager cela? Les épaules et les paroles sont bienvenue lorsqu’un couple vit cela, avec des proches inquiets sur la suite ….
    Courage, espoir.

    • Bounty Caramel 15 janvier 2015 à 22:14 #

      Merci pour ton gentil mot !
      Fort heureusement ce n’est toute l’Afrique qui est touchée, « seulement » des zones de conflits qui sont hard. La plus que grande majeure partie du continent va bien, et on y vit pas mal. Reste qu’il existe des zones où l’extrémisme gagne du terrain, en particulier au nord est du Nigeria, frontalier notamment de la région de l’Extrême Nord du Cameroun entre autre. En écoutant RFI dernièrement, il y avait un homme d’une cinquantaine d’année en pleurs. Il appelait de Côte d’Ivoire, pays non touché par ce terrorisme, et expliquait toute sont incompréhensions face à ce que traverse ces pays éloignés du même continent. Incompréhension la plus totale de ces massacres commis par des « frères envers leurs propres frères » comme on dit là bas, entre voisins comme on dirait ici. Forcement tes étoffes te font penser et te rapprochent un peu plus de ces zones de guerre. Après comme tu interroges, que pouvons nous changer ? J’ai évoqué des pensées avec Plume et la Reine, et elles m’ont apporté leurs idées également. Je ne savais pas que de temps à autre tu étais confronté aux détresses de ce type et à l’exil. C’est vraiment compliqué, car il y a aussi beaucoup de douleur à exprimer ce qui a été vécu ou les craintes que l’on a pour sa famille. Et puis, quand tu vis dans un autre pays, souvent tu ne peux pas sauter dans le premier avion, les embrasser, puis revenir, facilement… Compliqué cela aussi.
      Quant à nous, et aussi pour la famille que tu connais qui est en attente d’adoption, sache que la zone compliquée est « petite » et tout tout au Nord, proche du lac Tchad. En dehors, ca va… ca va bien même. Ma belle-famille est aux capitales (« aux » car une économique et une politique). En revanche l’un de mes beau-frère est mobilisé dans la zone de conflit, et oui j’ai peur, on a peur, pour lui. On a des nouvelles régulièrement. On en prend souvent pour savoir comment ca va, voila ce qui nous rassure. Par contre, lol, eh bien non, pas de proches à moi pour partager tout ceci (tu me fais penser que ma famille n’a pas demandé de news suite aux derniers événements, à croire qu’ils n’intègrent toujours pas ce que c’est que d’avoir réellement la tête ici et là bas; et dans un autre registre, ma mère n’intègre pas cela vraiment, tout simplement parce que parler du bonheur de l’arrivée de La Lueur à ma belle-maman qui ne la verra pas avant je ne sais combien de mois/années, c’est pas très très fut fut… Ca lui fait de la peine à ma belle-maman…). Mon boulot me le permet en revanche vu qu’on bosse pas loin. Et Chérid’A loge chez un amie du pays à Genop’Ville, donc ca va. Bref, on se rassure toutes les semaines… C’est vrai que ça c’est un truc particulier la distance familiale dans un contexte pareil. Y’a des fois je percute même plus que c’est pas courant. Enfin… De ton côté j’espère que les démarches avancent… et big merci pour ton adorable mot et ta présence ! Des bises

  9. petiteyaye 16 janvier 2015 à 23:17 #

    Pour le cas du nigéria, je pense qu’il ne faut pas hésiter à en parler autour de soi, l’information passe mal en france auprès de ceux qui ne sont pas sensibilisés aux questions internationales.
    ici a dakar je me suis un peu énervée ces derniers jours de ce petit point noir comme tu l’appelles… tout un pataques pour 1 journal qui est dans 1 seul point de vente en 3 ex en temps normal ! Je ne défends pas charlie hebdo en disant cela mais je pensais le sénégal au-dessus de ça. Et ces critiques envers la france mais que fait le peuple sénégalais de plus que le peuple français pour lutter contre le terrorisme au nigéria ou ailleurs ? Au lieu de rassembler, encore des polémiques, des divisions, ça me pèse bcp…

Trackbacks/Pingbacks

  1. Dites 33 ! | Ti'punch contre Ti'bout ! - 16 janvier 2015

    […] ‘aparté’ : pour faire suite à l’article d’hier, une pétition et une manif’ le 18 janvier à Paris sont prévues pour se mobiliser face à […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :