La belle histoire… ou une infertile hyperfertile !!!

11 Nov

Hier j’en ai appris une bien bonne. Nous étions en train de déjeuner avec ma nouvelle collègue et n’étions que toutes les deux. On papotait de tout et de rien sauf des enfants. Je flippais qu’elle aborde ce sujet, elle, maman de 4 bambins…

A son arrivée cet été, j’ai dit marde de marde de marde… mon ex collègue qui a fait 3 enfants en 3 ans (et enceinte à la quasi même dpa que moi de son 4ème) est remplacée par une mère au foyer de 4 rejetons. ‘Tain…. pas possible boréal ! Et puis, vu son milieu que je ne connais que trop bien, je l’ai affilié à tort aux militants anti-pma, anti-gpa, anti-je-ne-sais-quoi. Bref, tu vois le tableau… la mardasse…

Alors hier en déjeunant ensemble, j’avais vraiment les chtouilles qu’elle se mette à parler de ses 4 petits non-stop. Et puis non. Et puis il y a eu cette question sur les horaires (j’ai un aménagement d’horaire/avenant à mon contrat depuis quelques mois du fait des examens pmesques matinaux, j’ai ainsi décalé d’une demi-heure mes journées de travail) et j’ai ainsi expliqué que « la norme était 8h30, mais que j’avais une exception pour 9h, mais que bon, c’est un cas particulier lié à des examens médicaux et que mon boss ne souhaite pas que tout le monde aménage à sa guise, d’où l’avenant ». Bref. Voila voila.

Là où je ne m’y attendais pas, c’est qu’elle m’a dit que ça lui rappelait une époque où elle aussi jonglait avec les examens bi voire tri hebdomadaire. C’était pour des Fivs me dit-elle.

WTF ?!!!!!!!!!!!!!! T’as eu 4 enfants par FIV (et aucun jumeau en plus). Non, pas possible ?????????

J’en revenais pas.

Forcément, je l’ai questionné sur son parcours, ai décrit le mien, j’ai fait mon mea culpa « moi qui te pensais hyperfertile ». Bref, on a échangé sur la PMA.

Ainsi, elle a mis 5 ans à avoir son premier. Le temps du « on attend deux ans », des médecins incompétents, d’enfin le médecin généraliste compétent, des diagnostics, du coup de massue vis à vis de l’infertilité de son conjoint, du début de la pma, du premier échec, et de la réussite.

Ils sont passés directs en FIV tout en menant un parcours adoption en parallèle. C’est la deuxième FIV qui a marché pour son premier. 9 mois après la naissance, ils retournaient en pma. A la FIV2 again, son deuxième est né, deux ans après l’ainé. Déménagement entre temps et transfert folklo de paillette de lest à l’ouest de la France (le gros boréal m’a-t-elle confiée). Et rebelote, retour en pma rapidos, et la troisième naissait deux après grâce à une FIV1 qui fut longue à obtenir (plusieurs échecs de traitements). Et puis, un miracle. Un petit miracle a clôturé leur famille durement acquise et fidèle à leurs désirs de parentalité. Ils voulaient 4 enfants, la PMA avait revu à la baisse leurs possibilités, et finalement ce sont 4 enfants qui constituent la fratrie de leur famille… Ils ont eu de la chance dans leur malchance… Que dire… Magnifique !

Pour elle, son couple a été soudé par cette épreuve. Et comme on dit, ça passe ou ça casse (plus rapidement que si la pma n’avait pas été de mise). Elle a qualifié en ces termes la pma et leurs 10 premières années de mariage : l’horreur. C’est dur. C’est horrible. Triste. Violences faites au corps. On se comprend en somme… De même, elle a perdu des ami(e)s et en a découvert d’autres. Elle a hésité à écrire un bouquin sur leur parcours, pour donner espoir, pour témoigner, pour dire de ne jamais lâché.

Elle est aujourd’hui une maman comblée qui explique que tant que la fratrie n’est pas constituée ou que son deuil n’est pas fait, on est dedans, on reste dedans, le combat n’est pas terminé. Et j’en suis convaincue, vraiment convaincue.

Aujourd’hui, enfin, elle se sent libérée et libre. Elle se pose aussi beaucoup de questions éthiques avec le recul. Et surtout parce qu’ils viennent de clôturer leur parcours. Leur pma s’est clôturée il y a peu avec « la mise en adoption » de leurs embryons congelés comme elle dit. Un don choisi, murement réfléchi, et qui demande des réflexions si profondes et intimes.

Aujourd’hui elle est heureuse, et espère donner espoir à d’autres qu’elle rencontre si l’occasion d’en parler se crée.

Finalement, comme on dit les apparences sont trompeuses…. et je me suis pris une belle raclée ! et je remercie cette claque que j’ai prise de plein fouet ! J’espère ne plus jamais juger avant de connaitre l’histoire. Nul ne sait ce que l’autre vit ou a vécu. Et c’est bien vrai.

A la fin de notre discussion, je lui ai annoncé notre heureuse nouvelle. Elle en avait les larmes aux yeux. Les larmes de ceux qui savent ce qu’est la dureté des espoirs perdus et en attente. C’était une annonce si imprévue et si heureuse !!

J’espère que cette belle histoire bien réelle vous donne de l’espoir. Moi elle m’en a donné beaucoup !!

 

 

Publicités

62 Réponses to “La belle histoire… ou une infertile hyperfertile !!!”

  1. unecigogneegaree 11 novembre 2014 à 19:31 #

    Belle et incroyable histoire en effet ! Comme quoi, on a beau connaître le dicton : « ne pas se fier aux apparences », on se laisse toujours avoir…
    Un beau message d’espoir tous ces petits bébés fiv & miracle 🙂

    • Bounty Caramel 11 novembre 2014 à 19:47 #

      Oh que oui… Je me suis complètement faite avoir avec ses 4 enfants espacés de deux ans chacun. Je l’avoue, je l’ai lise dans la case « toi ça va pas le faire avec moi »… et me suis bien plantée. C’est une bonne leçon et un bel espoir !!
      (PS : tu peux m’envoyer ton mdp sur vertupatience@yahoo.fr)
      Des bisous

  2. ILGC 11 novembre 2014 à 19:33 #

    Merci Bounty. ❤

    • Bounty Caramel 11 novembre 2014 à 19:48 #

      Merci à Eux, à la Science, à l’Amour et à la Chance… qui je te l’espère finira par tourner. Des bisous ❤

  3. monpetitoeuf 11 novembre 2014 à 19:42 #

    une bien belle histoire !!! des bisous tout pleins !

    • Bounty Caramel 11 novembre 2014 à 19:48 #

      Une très belle histoire oui ! Des bisous

  4. ptbichon 11 novembre 2014 à 19:45 #

    Alors ça c’est un post qui regonfle, qui redonne un espoir monstre!
    Merci Bounty pour le partage de cette jolie histoire…

    • Bounty Caramel 11 novembre 2014 à 19:51 #

      Alors j’en suis ravie !!! Je lui dirai à l’occasion qu’elle a reboosté des copines, elle en sera ravie. C’est fou, j’ai raconté son histoire à Chérid’A qui idem n’en revenait pas. Tout est possible, le pire… mais aussi le meilleur. des douces pensées vers vous… Des bisous

  5. 11 novembre 2014 à 20:00 #

    C est tout a fait ca… on « reste dedans », tant qu on n a pas ce sentiment de famille « pleinement constituée » … et c est difficile a vivre aussi, parce que, si on n est plus sous la coupe de cette incertitude de savoir si l enfant viendra un jr, on ne sait pas comment ca marchera pr un 2/3eme bebe, et surtt, on ne peut que taire cette angoisse face a cette « place libre », qui attend un autre ptit bout, car elle n est souvent pas legitime aux yeux des autres ( ben oui quoi, tu as deja un bébé, savoure ta chance et c est pas grave si tu n en as pas d autres, tu auras au moins vecu ce bonheur une fois qd meme…).
    en tt cas, c est une chouette histoire que celle de ta collegue, porteuse d espoir, tellement 🙂
    Grosses bises ma belle Bounty

    • Bounty Caramel 11 novembre 2014 à 20:11 #

      C’est exactement ce qu’elle décrivait… et ce que je ressens… Et c’est bien pour cela qu’elle ne se sent libre que maintenant, après avoir amorcé le désir d’enfant en 2003… Ces phrases et celles du « maintenant ça va marcher tout seul’, elles les a eu aussi. Elle me confiait aussi qu’avec un le vide n’est plus aussi sidéral, l’angoisse n’est plus aussi intense, mais il y a toujours encore ce vide à combler. J’espère que ça te booste et que tu nous décriras ta belle histoire un jour !!!
      Des bisous ❤

  6. damelapin 11 novembre 2014 à 20:16 #

    Ouha, effectivement… Faut du courage pour retourner en pma si vite, mais j’admire son parcours. Nous aurions aussi voulu 4 enfants, nous avons aussi revu ce chiffre à la baisse. Nous pensons retourner en pma, mais pas avant de profiter de moments de liberté.

    • Bounty Caramel 11 novembre 2014 à 20:28 #

      C’est clair ! C’est ce que je lui disais. Ici aussi on en souhaitait 4, par contre on en a parlé il y a peu et on s’est fixé retour en pma (au moins amorçage des examens) pour janvier/février l’an prochain… Vive la liberté, ça c’est sur ! des bisous

    • damelapin 11 novembre 2014 à 20:44 #

      Nous pour le coup on verra, comme on compte déjà déménager l’été prochain, mais on ne sait pas encore entre 2 destinations… Et puis, profiter de bibou. Mais c’est sûr qu’on recommencera en esperant que ça ne prenne pas autant de transfert

    • Bounty Caramel 11 novembre 2014 à 20:46 #

      Ah ben oui, je comprends. Idem si ça produit à cette période là aussi pour nous. J’espère aussi que ca ne vous prendra pas autant de temps, et surtout que ça remarchera ! Des bises

  7. La reine de la PMA 11 novembre 2014 à 20:29 #

    Une belle histoire avant de retourner bosser demain. Bises

  8. MadameOurse 11 novembre 2014 à 20:39 #

    Superbe. Ce doit être rare statistiquement son histoire et ça la rend encore plus précieuse !

    • Bounty Caramel 12 novembre 2014 à 10:06 #

      C’est bien vrai ! Et rare pour plusieurs raisons, notamment celle que tout le monde ne désire pas 4 enfants, et qu’en étant en pma, si déjà on était pas dans un désir fou d’une famille nombreuse, alors on ne va pas jusque là je pense. Enfin, ça c’est mon sentiment… Des bisous

  9. ciconiatenvapas 11 novembre 2014 à 21:01 #

    Magnifiquement incroyable et incroyablement magnifique ! Merci, ça donne de l’espoir… 🙂

    • Bounty Caramel 12 novembre 2014 à 10:07 #

      N’est ce pas ! C’est dingue, j’en reviens toujours pas !!!

    • ciconiatenvapas 12 novembre 2014 à 10:14 #

      Peut-être une belle amitié qui commence entre vous ! 🙂

  10. kiftsgate 11 novembre 2014 à 21:34 #

    Tres jolie cette histoire! Comme quoi on sait jamais qui a du passer par la PMA…

    • Bounty Caramel 11 novembre 2014 à 21:59 #

      C’est exactement cela… Impossible de savoir finalement… Pour moi elle entrait dans la catégorie couple hyperfertile, incroyable ! et vrai !!!
      Des bises

  11. MonPtitSeb 11 novembre 2014 à 22:07 #

    Très jolie histoire et bcp d’espoir. Parfois je me demande s’il n’y a pas une raison cachée au fait que ma moitié et moi sommes en PMA. Nous avons traversé déjà pas mal d’épreuves (même hors PMA) et à chaque fois on a pu trouver du positif dans ce qui nous est arrivé. Donc qui sait, peut être que nous en sommes là pour trouver une voie que les fertiles ne trouverons jamais…

    • Bounty Caramel 11 novembre 2014 à 22:13 #

      Jolie philosophie… que je comprends plus que bien (niveau épreuves on est pas mal aussi lol !), mais perso je pense qu’elle ne devient « vraie » philosophie qu’une fois le rêve réalisé ! alors je vous souhaite fort fort que tes dires soient vérifiés avec une issue plus qu’heureuse… Hope !

  12. wtf31 12 novembre 2014 à 05:53 #

    Quelle histoire ! A vrai dire, je ne pensais même pas que c’était possible d’avoir 3 enfants par fiv (hors jumeaux), le fameux  » vous en avez déjà eu un ou deux, estimez-vous heureux ». Pour les épreuves du couple, j’adhère totalement. Ça passe ou ça casse… Ce serait sympa que ta collègue témoigne un jour, je ne sais pas, un petit article « d’invitée » si vous devenez assez proches. Bisous.

    • Bounty Caramel 12 novembre 2014 à 09:36 #

      C’est fou hein !!
      Moi non plus je ne pensais pas que c’était possible ! Notamment du fait de l’énergie que cela demande. Et clairement la chance a aussi été d’être en France pour eux, car comme nous l’explique Biquette à titre d’exemple en Belgique c’est 4 FIV à vie (et non par tentative d’enfantement). Pour les épreuves oh que oui…
      Pour le témoignage, j’y ai pensé, mais non… car ce serait confondre le perso et le pro, et qui plus est je parle souvent de mon boulot ici, et de mon « intimité », donc bof bof…
      Des bisous

  13. marivalou 12 novembre 2014 à 06:57 #

    Comme quoi les préjugés sont partout, meme du côté des infertiles. Quand on voit une mère de 4 enfants, on peut difficilement s’imaginer qu’elle connait l’infertilité. Ta collègue a une très jolie histoire, longue aussi, mais avec un heureux dénouement, ce qui n’arrive pas à tout le monde. Merci de nous redonner l’espoir avec son histoire 🙂

    • Bounty Caramel 12 novembre 2014 à 09:39 #

      Oh que oui… Comme je l’ai appris, on a tous des préjugés, l’essentiel est de ne pas s’en servir (pour discriminer, amalgamer, mettre dans une case…).
      Une belle histoire, longue, qui est leur histoire… Bien entendu chaque couple infertile peut ou pas rencontrer cette chance dans sa malchance, et elle me l’a bien dit. En tout cas, j’espère que pour toi tu commences par leur fin : le miracle, et qu’ensuite, si vous le souhaitez, d’autres miracles médicalisés ou non se feront ! Des bisous

  14. Miss infertility 12 novembre 2014 à 07:44 #

    J’ai à nouveau les larmes aux yeux, c’est pas possible, j’arrête pas !!! Oui les apparences sont trompeuses, on ne peut jamais savoir ce qu’endurent les gens. On a à tort tendance à croire que tout va bien chez les autres alors qu’on n’en sait rien. C’est vraiment une jolie histoire en tout cas. Comme ta collègue, pour moi c’était pareil. Je ne suis pas sortie psychologiquement de la PMA sachant que je voulais y retourner après bb1. Tu sais que tes décisions sont forcément orientées: tu peux difficilement envisager de partir à l’étranger, changer de travail, faire des projets à long terme etc. Pourtant, j’avais fait une « pause » de 2 ans, qui m’a bien permise de respirer. Ce n’est qu’après cette grossesse que nous allons enfin revivre pleinement et librement. Bisous

    • Bounty Caramel 12 novembre 2014 à 09:45 #

      🙂
      C’est incroyable, et si vrai… !
      On ne peut jamais savoir sans échanger, ça c’est clair. Une belle leçon de vie et un belle histoire !
      J’ai le sentiment que chacune on reste engluée dans la pma tant que…
      Quant aux décisions, oui c’est vrai. Eux ont déménagés durant cette période et changés de boulot, ce fut loin d’être simple, mais ils ont réussi ! Quant à nous, on a toujours le projet de l’étranger si cela devient possible, de changement de boulot assurément pour moi (idem si opportunités), et le tout avec la pma. On s’adaptera et on prévoira les conditions en amont, c’est tout. Mais c’est sur que c’est pas la solution de « facilité » et que ça peut être très compliqué.
      Pour sa part, à son second, elle s’est également mise en pause… Par contre, elle m’expliquait qu’elle ne posait pas de jour entre la ponction et le transfert, et a réussi à rester incognito au boulot. Elle avait besoin de se vider la tête au taf’ en fait. Ca dépend de chacun cette gestion pro/perso/pma…
      Quant à toi, bientôt alors tu vas sentir ce sentiment de liberté qu’elle m’a décrit, qui est venu après la décision quant à leurs embryons en attente, mais qui aujourd’hui est bien réel !
      Des bisous

  15. So chic so zen so Biscotte 12 novembre 2014 à 07:59 #

    Quelle jolie histoire en effet ! Bravo pour ta retranscription bien agréable à lire !!! Il me tardait d’en connaître le dénouement!

    • Bounty Caramel 12 novembre 2014 à 09:46 #

      Chouette alors si en plus je l’ai retranscris au mieux !
      Belle histoire, jamais je n’aurai cru, c’est ça qui est dingue…
      Des bisous

  16. mishqui 12 novembre 2014 à 08:25 #

    Cette histoire me remue les tripes! Merci Bounty de partager ça, c’est un magnifique message d’espoir.Ne pas lâcher, personne n’est à l’abri de réussir.. 🙂

    • Bounty Caramel 12 novembre 2014 à 09:48 #

      Personne n’est à l’abri de réussir… c’est bien dit <3. Persévérance… sans savoir vers où cela nous amène, c'est cela qui est si difficile, mais aussi la condition sine qua none pour pouvoir espérer… Compliqué tout ces sentiments mêlés. En tout cas si elle te donne un peu espoir, même si les pathologies sont toujours différentes et propres au couple, alors tant mieux !
      Des bisous

  17. alicebvmcd 12 novembre 2014 à 08:31 #

    C’est une bien jolie claque que cette histoire ! Merci de la partager avec nous !! Grosses bises

    • Bounty Caramel 12 novembre 2014 à 09:50 #

      C’est carrément cela ! J’ai pris une grosse claque, et tant mieux, ça m’apprendra à imaginer des histoires de vie sans connaitre les réalités. Je la croyais hyperfertile easy, et je pense qu’on aurait été nombreuse à le penser ainsi, à tort, tellement à tort… Finalement sans échange on ne sait jamais qui est l’autre, alors partons du principe qu’il nous ressemble, qu’il connait joie et galère, on en sera que plus tolérant !
      Des bisous

    • alicebvmcd 12 novembre 2014 à 09:52 #

      100% d’accord !! Parfois c’est pourtant difficile c’est pour ça que ces « claques » font du bien… Bisous !

  18. nomoreloseuse 12 novembre 2014 à 08:33 #

    Oh putain, je chiale dans le bus… C’est une merveilleuse histoire, ta collègue a tellement raison! Elle donne une grosse leçon et surtout, elle montre qu’on n’oublie rien. On transcende ces années « d’horreur » pour vivre le meilleur. Je suis contente pour toi que tu ais croisé son chemin et contente pour elle qu’elle ait croisé le tien…

    • Bounty Caramel 12 novembre 2014 à 09:54 #

      Des larmes d’émotions intenses 😉
      Je t’avais dit que j’avais une histoire de nomoreloseuse qui m’avait fait penser à toi 🙂
      C’est bien vrai, dans notre discussion ce fut évident, ça transpirait le on n’oublie rien. Elle me disait aussi que désormais, elle arrivait mieux à en parler… sans pour autant rien oublier de l’horreur de ces 10 années.
      Oui, très très heureuse qu’on se soit croisées ! Et bien contente que les nomorelmoseuse soient belles et bien réelles !! même si je sais bien que chaque cas est différent, et ne rencontrera pas forcément la même chance, ça donne espoir tout de même…
      Des bisous

  19. julys974 12 novembre 2014 à 09:55 #

    Ce qui me percute, en te lisant, c’est à quel point j’ai fini par renoncer… Parce que ta collègue, d’une certaine façon, je l’ai aussi rencontrée sur le caillou en début d’année. En galère plusieurs années pour bb 1, elle a dû avoir recours à plusieurs stim avant de tomber enceinte. Pour bb 2: rebelote !! Et pour bb 3, les stim n’ont pas suffi. Ils ont dû passer par la case fiv. Et c’est la 2ème qui a fonctionné. Ils sont donc les heureux parents de 3 enfants. 🙂
    Il y a aussi cette copine, que la médecine avait condamné à ne jamais avoir d’enfant naturellement. Après 4 ans d’essais, pourtant, le miracle s’est produit. Evidemment, ils n’ont pas repris de contraception. Et dimanche, à la plage, je l’ai croisée. Elle m’a annoncé qu’à la surprise générale (la leur et celle du doc), elle attendait un 2ème miracle.
    C’est magnifique et je trouve ça tellement rassurant. Mais je n’arrive pas à m’approprier pour autant leurs histoires, ayant l’impression que les miracles n’arrivent que chez les autres…
    Je crois que le jour où une femme aura donné naissance à 3 ou 4 bébés suite à fiv 3 ou 4, j’arriverais davantage à me projeter. Mais c’est pas gagné! Pourtant, ça existe sûrement… En tout cas, ça reste une très jolie histoire très agréable à lire.
    Pour ce qui est des enfants attendus après une 1ère grossesse, forcément que les attendre nous prive de liberté !! Tant qu’on a un orteil dans ce projet parental, notre vie est entre parenthèses. La seule différence c’est que l’attente met peut-être un peu moins de pression, mais ça n’enlève rien à la douleur et au manque. Bisous.

    • Bounty Caramel 12 novembre 2014 à 10:04 #

      Tu sais, j’ai penser à toi, à LW, à d’autres lorsqu’on discutait avec ma collègue. J’ai pensé à vous en lui disant, que les cas sont si différents et que j’avais des copines qui dépassait la FIV 2, celle de la moitié, celle où les sentiments si légitimes que tu évoques arrivent. Je me suis aussi dit qu’en narrant cette histoire cela parlerait davantage à celles qui ont eu la chance de démarrer une grossesse et de la mener jusqu’au bout, car c’est certain que tant que ça ne marche pas vraiment pour soi/son couple, toutes ces histoires semblent et sont ressenties tant à distance de la sienne. Malgré tout, j’ai tout de même relaté notre échange, car je sais que son histoire donnera espoir à certaine, même si pas à toute. Elle me le disait aussi, le fait d’avoir eu leur premier enfant ne les a certes pas sorti de la pma, mais a évidemment enlever un poids immense sur les épaules en « oui c’est possible, ça peut nous arriver à nous aussi ». Je suis immensément en accord avec tes propos sur ce point, y’a pas de doutes. Et puis, tant que ce « à nous aussi » n’est pas là et bien réel, j’imagine à quel point le sentiment de non reflet miroir, de non écho, de vide et de différence est fort. J’espère vraiment que pour vous la roue va tourner comme on dit, et que cette liberté, quelque soit l’issue de votre parcours, vous la retrouverez un jour.
      Des énormes énormes bisous ma belle ❤

    • julys974 12 novembre 2014 à 10:25 #

      Je suis désolée. J’ai l’impression d’avoir été maladroite et rabat-joie. Ça n’était évidemment pas mon intention.
      Tu as très bien fait de partager cette très belle histoire avec nous. Et je suis heureuse de l’avoir lue.
      Chacune en tirera ce qu’elle peut/veut: pour certaines, ce sera de l’espoir, pour d’autres, le bonheur de voir que la chance, malgré tout, existe et que tout n’est pas toujours noir.
      Alors je reformule mon propos: merci de montrer du beau !! 🙂 Car même si ça n’a pas l’effet miroir sur moi, ça fait du bien de lire des histoires positives !!

    • Bounty Caramel 12 novembre 2014 à 10:40 #

      Mais pas du tout ! Mais où tu vas chercher cela ?????!!!! Ca va pas non !!!! J’ai pensé de même, tout comme toi, avec un « et si en ce moment même je n’avais pas la Lueur comment aurais-je réceptionné, ressenti, et même retranscrit cet échange »… Différemment, assurément différemment, et en « j’attends de voir pour moi ». C’est évident. Cela ne m’aurai certainement pas autant donné d’espoirs qu’aujourd’hui, et je suis sincère et à nue en disant cela. Car c’est bien vrai. Je me serai dit elle a eu de la chance, c’est une belle histoire, j’aimerai avoir cette chance aussi, mais je ne demande qu’à voir car pour le moment elle n’est pas là. Et pour celles aux parcours bien trop longs, aux infertilités différentes de la leur, qui on dépassé cette fiv 2, et donc son histoire, je vois pas comment on peut s’identifier… car oui, in fine, chaque couple en pma l’est avec son infertilité qui n’est jamais comparable à celle d’un autre couple.
      Tout n’est pas toujours noir comme tu dis, même si on aimerait avoir le rose pétant dans sa propre vie, et c’est bel et bien pour cela que j’espère pour vous, là où vous n’osez plus y croire aussi fort qu’avant… car ça fait trop mal… (enfin, c’est le sentiment que j’ai, et je sais bien qu’espérer ne conditionne pas l’avenir).
      Ca fait du bien, une belle histoire !! Un conte de fées presque… Je t’embrasse fort, vraiment, c’est archi évident que cette histoire fasse écho de cette façon en toi et d’autres, vous endurez trop, tant, c’est inimaginables, et pourtant vous y êtes, je vous admire de vous battre encore et toujours, vraiment ❤

    • julys974 12 novembre 2014 à 10:58 #

      Merci pour tout. Pour cette empathie impressionnante que tu portes en toi en chaque circonstances. Pour ces mots tout doux qui me donnent presque envie d’y croire avec toi pour nous… Et merci pour l’admiration. Car même si on le fait parce qu’on n’a pas le choix, savoir que certaines personnes nous trouvent courageuses nous fait sans doute sentir plus fortes. Je parle au nom de toutes celles aux parcours bien trop longs qui n’y croient plus trop parfois. Je t’embrasse fort ma belle. ♥♥♥

    • Bounty Caramel 12 novembre 2014 à 11:09 #

      Merci avant tout à vous deux… ❤

  20. pepette7 12 novembre 2014 à 09:55 #

    Ah ben flûte alors….je l’aurai pas vu venir non plus celle-là.
    Merci pour ce partage d’espoir, et………..pour la petite leçon de vie 😉

    • Bounty Caramel 12 novembre 2014 à 10:08 #

      C’est dingue hein !!!
      J’avais tout faux, comme quoi, une belle leçon en effet !
      Des bises

  21. lamisskangourou 12 novembre 2014 à 10:59 #

    C’est fou, on en a parlé la semaine dernière, de ce sentiment de ne pas en avoir fini avec la pma même bien enceinte, même si évidemment cela n’a plus rien à voir avec le ventre vide des premières années. Tant que la famille n’est pas constituée on ne tourne pas la page complètement. Cette histoire est trop belle. J’espère que c’est donc cette demoiselle qui te remplacera 🙂
    4 enfants… Un rêve initial et un deuil quasi fait pour moi, mais à te lire, qui sait !? Des gros bisous ma Bounty

    • Bounty Caramel 12 novembre 2014 à 11:13 #

      C’est vrai ça ! (toujours là toi, lol, tic tac tic tac…)
      😉 ce n’est pas elle qui me remplacera, elle, elle est là pour un bail !! normalement ce sera une autre jeune femme, un peu plus âgée que moi, la seule sans enfants ni conjoint, et d’ailleurs je ne sais pas trop comment lui annoncer notre nouvelle… je n’ai aucune idée du choix ou non choix sur ces points…
      En tout cas, oui, une belle et incroyable histoire ! Qui reflète bien ce que nous nous disions également !
      Et comme tu le dis si bien, qui sait ?!. On a toute deux le même rêve qui plus est, elle m’a donné l’envie de ne pas renoncer jusqu’au bout en tout cas !
      Des énormes bisous ❤ !!!

  22. MadamePatience 12 novembre 2014 à 12:16 #

    Super histoire ! Et finalement c’est aussi grâce à ce genre de femme qu’on garde espoir 🙂 merci pour nous avoir fait partager cet instant. Bises

    • Bounty Caramel 12 novembre 2014 à 16:15 #

      Oh oui !! Une belle histoire !!!
      Des bises

  23. pivoinespma 12 novembre 2014 à 16:28 #

    Merci pour cette note d’espoir. Merci d’avoir pris le temps de nous la transmettre. Merci

    • Bounty Caramel 12 novembre 2014 à 19:55 #

      Merci à elle de me l’avoir confiée 🙂 !
      Des bises

  24. compoteen 12 novembre 2014 à 18:13 #

    Ohh c’est chouette dis donc ce moment de complicité! Et quelle histoire! Oui comme tu dis, il ne faut rien lâcher 😉

    • Bounty Caramel 12 novembre 2014 à 19:57 #

      C’était si imprévu… !! Quelle histoire en effet ! Ne rien lâcher, mais sincèrement j’espère que dès demain tu pourras commencer à lâcher pour cause de douce chance si désirée… Des bisous

  25. Leeloo 12 novembre 2014 à 20:40 #

    Magnifique histoire ! 4 petites lueurs transformées en une belle fratrie ! Je suis bluffée et très émue !

    • Bounty Caramel 14 novembre 2014 à 09:23 #

      Bluffée moi aussi ! C’est fou ! les apparences sont vraiment trompeuses… Des bises

  26. Mrs F. 13 novembre 2014 à 01:01 #

    C’est très émouvant… Je dis souvent qu’on croit toujours que l’herbe est plus verte ailleurs. Et pourtant! 😉

    • Bounty Caramel 14 novembre 2014 à 09:23 #

      C’est clair… Elle en est la démonstration même ! On ne sait jamais avant de connaitre (et encore…)… Des bisous

  27. laqueteduplus 14 novembre 2014 à 09:15 #

    Quelle belle histoire… ❤

    • Bounty Caramel 14 novembre 2014 à 09:21 #

      N’est ce pas !!! C’est incroyable !!
      Des bises

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :