Tenir sur un fil.

24 Juin

Plus la date des 6 cm de bonheur partis approche, plus la tension monte.

Plus une seconde grossesse tarde à venir, moins j’y crois.

Plus le 1er juillet se profile, plus l’aigritude s’accentue.

Une gifle ce soir de plus. Des pleurs.

Pleurs de la situation qui est rocambolesque ?

Pleurs des hormones en chute ?

Pleurs de la date qui arrive ?

Pleurs pré-menstruel ?

Pleurs de lassitude ?

Pleurs de tout cela, mais pas de tristesse.

Et pourtant, je pleure rarement. Je ne le montre jamais. Que ce soit au bureau, chez la psy ou à la pma, nul ne m’a vu pleurer. Bien sûr les larmes qui montent, ça je le fais. Je n’arrive pas à lutter. Mais pleurer, ah ça non. C’est votre « privilège » et celui de mon homme. Un piètre spectacle (j’ai pas mis pitoyable Miss Pimpin ;-)). Les nerfs sont en pelote, les dpo n’arrangent assurément pas les choses.

Ce jour, ma collègue insouciante de rondeur obtenue si facilement affirme que les femmes sont des mères. Dans ses phrases, elle prend l’un ou l’autre des mots puisque c’est pareil. Personne ne tilte. Seul mon poil est hérissé, seules mes oreilles ont mal. Je dois être une brume, un voile, une absente. Ou alors je ne suis pas une femme. Elle n’a pas intégré ma remarque lexicale d’il y a un an et demi (ah ben tiens, c’était en dpo d’iac 1) : « Toutes les femmes ne sont pas des mères, ce seraient exclure les non-mères des projets que d’écrire cela, or on s’adresse à toutes les personnes de sexe féminin non ? ». Elle avait compris son erreur sur le coup. Et puis finalement non, puisque cette erreur subtile (que peut-être seule une infertile peut voir) réapparait. Elle n’a donc pas réellement compris que c’était vrai : que toutes les femmes désireuses d’enfanter (ou pas) ne sont pas mères. Elle a pris son cas à elle, celui des 90% de couples ou unions fertiles de cette planète, être enceinte c’est facile.

Ce soir, un courrier coup de massue. Coup de massue vu la tension qui monte, les out, la suffocation. Une histoire d’erreur de calcul pour les charges à payer (je les excuse ou pas? pas envie d’aller râler dans le vent, l’erreur est humaine n’est ce pas…). Finalement on aurait dû acheter une maison, pas un appart’, on aurait eu la paix. Un truc bête, si bête, juste un courrier et trois gros chiffres (je me demande pourquoi ils n’ont pas arrondis à quatre chiffres, c’était l’occas’), mais ça tombe trop trop mal. Et évidemment à verser pour le 1er juillet, décidément, elle porte la poisse cette date. En temps normal, sans la semaine passée et les dpo et le contexte, j’aurai pas sur-réagi. Ben là non, des pleurs de « y’en a marre ». C’est con hein. 

Demain, je vois ma gynéco de ville. Les changements hormonaux me refont des misères (« désagréments féminins » disons). Je n’avais plus de soucis depuis janvier, depuis l’antibio luttant contre l’uréaplasma. Trois cycles stimulés, et bim. Est-ce une reprise ? On verra bien. Y’a pas intérêt, tout était nickel pour le mois passé, ma gygy pma m’avait fait refaire les séros et prélèvements pour s’assurer qu’il n’y avait plus rien. Alors c’est quoi ? Le frifri est un terrain miné, il fait la tronche, y’a pas à dire.

Lundi, j’irai voir mon toubib-15-minutes-chrono et made in « vous avez pensé à adopter », et horreur du 3 juillet dernier « c’est mieux ainsi au cas où il y aurait eu une trisomie ». Je l’ai envoyé bouler ce jour là. Oser dire cela à une patiente. Suggérer que le handicap est pire que la mort. Qu’en sait-il ? L’est-il seulement ? A-t-il demandé à ces personnes ce qu’elles en pensaient ? Je lui avait fait remarquer son manque de neutralité, cette avis d’autorité, ce propos totalement déplacé, et l’avait rappelé à l’ordre quant à ma vie qui plus est. Il avait eu l’air bête et étonné de ma réponse. L’erreur de ma part est que depuis je n’ai pas pris le temps de chercher un autre médecin. Je fais au plus simple lundi du coup, j’ai besoin d’une boite jaune pour les pikouzes (la troisième), de zomig et peut-être d’un stop pour le 1er (arrêt que je n’aurai pas pris si cette journée n’était pas celle de la réunion annuelle où la collègue enceinte donnera une formation liée à l’éducation infantile et où les nouveaux nés des collègues seront présents pour être présentés… réunion où je serai l’unique non mère désormais… je pense que je mérite de m’épargner, vais-je le faire ? j’en sais rien, je verrai lundi soir chez le toubib’ et si son empathie est revenue depuis).

Je sais bien qu’avec ces posts moribonds je vais vous plomber. J’en suis désolée. J’aime tant vous envoyer de la bonne humeur. Mais bon, ainsi vas ma vie en ce moment. Sur un fil.

Plus que la PMA pour laquelle je suis consciente de toutes nos chances potentielles devant, d’autres poids s’ajoutent et la sortie semble si compromise. Vivre la PMA dans ce contexte ne va plus être bientôt possible, je le sens. Le moindre obstacle dont la solution ne dépend pas de nous devient plus lourd chaque jour, cela me fatigue tant moi que l’homme. Avancer tous deux pour aller vers où ? Plus les jours passent, plus les constructions (hormis l’Amour) passent de béton à sable. Combien de temps devant nous nous reste-t-il pour résister ? Il nous faudrait une lueur, une vrai.

J’ai toujours envie que l’on s’en sorte. J’ai toujours autant envie de vivre ensemble, d’être épanouis et de fonder une famille (et dire qu’on souhaitait 4 enfants… quelque soit l’issue, ne pas réaliser ce projet sera toujours douloureux). Je n’abandonne pas. Jamais. Mais peut-être faut-il que j’accepte qu’avoir tout cela est, par manque de bol, compliqué. Tout comme toi, je ne peux pas non plus ignorer que pour certains de mon entourage cela est facile, et que pour d’autres que je lis ici et ailleurs cela est si compliqué. Alors bon, on va encore Espérer, Agir et Patienter.

On a dit « Invincible et Immortelle ».

Et puis, et puis, le truc débile, c’est que quand je pleure le vert de mes yeux ressort plus encore et s’éclaircit. Être jolie en pleurant, contrainte et atout. Protecteur en tout cas.

Allez, d’ici fin juillet je pense que nous saurons Chérid’A et moi davantage à quelle sauce (piquante ? sucrée ? aigre-douce ? amer ?…) nous serons mangés. Tenir.

 

 

Publicités

67 Réponses to “Tenir sur un fil.”

  1. MadameHiberne 24 juin 2014 à 19:28 #

    Juste un gros câlin de réconfort. ❤

    • Bounty Caramel 24 juin 2014 à 19:31 #


      C'est beaucoup. Tout ce qu'il me faut. Merci

  2. Miss infertility 24 juin 2014 à 19:35 #

    Courage Bounty! Ca fait beaucoup de choses à la fois. Je croise fort fort et t’envoie plein de bonnes ondes pour que tu tiennes, encore. Bisous

    • Bounty Caramel 25 juin 2014 à 11:59 #

      Et un pain de plus dans la tronche auj’, deux en fait (un matériel, ça compte pas, et un lié à une impossibilité quant au travail). Je suis vivante, c’est déjà beaucoup. Bisous

    • Miss infertility 25 juin 2014 à 14:17 #

      Rolalala!!! La roue va tourner, ok?? Tiens bon durant cette période pénible, de jolies choses t’attendent. Bisous bisous

  3. Biquette 24 juin 2014 à 19:40 #

    {{Gros câlins de réconfort}} je t’envoie toutes mes ondes positives pour qu’un peu de douceur vienne alléger cette date douloureuse. Gros bisous. Tu vas y arriver ma belle Bounty ❤

    • Bounty Caramel 25 juin 2014 à 12:00 #

      Je vais en avoir besoin. Et pas que pour la date. S’il n’y avait qu’elle a surmonter, peut-être que cela passerait mon péniblement. Tes calins me font du bien. Merci ❤

  4. La Chouette 24 juin 2014 à 19:47 #

    Y’a pas que quand tu pleures que tu es belle. La façon dont tu écris aussi, est belle. Et triste. Mais belle.

    • Bounty Caramel 25 juin 2014 à 12:02 #

      Merci. Les mots traduisent tant. Et quand les ressentis sont violents, l’écriture est d’autant plus puissante. Ca fonctionne ainsi chez moi. Bisous

  5. Mademoisellekattend 24 juin 2014 à 20:05 #

    Je ai le cœur serre pour toi, pour vous. Des tonnes de câlins et de pensées ❤

    • Bounty Caramel 25 juin 2014 à 12:02 #

      Merci la miss. Ca fait du bien. Merci. Bisous

  6. Boule de Mousse 24 juin 2014 à 20:27 #

    C’est très lourd. Je te souhaite le meilleur à venir. Gros bisous

    • Bounty Caramel 25 juin 2014 à 12:03 #

      C’est ce que m’a dit ma psy. Le lourd ne vient pas de la PMA, mais d’ailleurs + la PMA qui n’arrange pas les choses. Mais même sans la PMA, là maintenant, ce serait idem : la cata. Bisous

  7. ILGC 24 juin 2014 à 20:56 #

    Parfois pleurer jusqu’à ne plus pouvoir aide à se sentir un peu mieux.
    Je suis comme toi, à ne pas pleurer devant les autres mais une fois seule, cela fait du bien.
    Alors pleures tant que tu en auras besoin ( pas trop quand même pour qu’on puisse continuer de voir tes beaux yeux verts sinon ils vont être tous gonflés ).
    Et écrire ici c’est nous faire confiance et déverser implicitement tes larmes.
    Il y a des moments ou il faut savoir se préserver même si on se dits « immortelle et invincible » et poser ta journée ou te porter malade le 1er juillet si cela te semble vital ne fera pas de toi quelqu’un de fragile.
    C’est Toi avant tout et pour tenir l’équilibre sur le fil, il ne faut pas que tu t’oublies.
    Je t’embrasse fort Bounty

    • Bounty Caramel 25 juin 2014 à 12:07 #

      Oui, ça fait du bien. Ca apaise jusqu’au ce que l’événement suivant (auj’, serieusement t’y crois…) te tombe dessus. Je n’ai pas pleuré auj’, lassée. Et puis t’as raison, les yeux bouffis, c’est pas top.
      Ecrire aide tant. J’aimerai que l’on soit préserver, là si peu est dans nos mains. C’est affolant. J’ai repris ambition et conviction pour le 1er, je me dis de le faire pour mes petits, d’y aller. Je verrai bien comment je me sentirai d’ici là surtout.
      Je ne m’oublie pas, promis promis.
      Bisous

  8. kiftsgate 24 juin 2014 à 21:05 #

    Je t’embrasse fort. C’est dur mais tu vas y arriver.. plus que quelques jours.. bisous!

  9. Choubakette 24 juin 2014 à 21:31 #

    Bounty, les choses vont changer c’est sûr. Tu ne peux pas y croire en ce moment mais je t’assure que la vie sera plus clémente. Je n’espère qu une chose pour vous: c’est que vous en ayez la preuve très vite et j’y crois. Accroche toi, toute cette douleur est insupportable mais ce chemin en vaut la peine. Courage, il y a une armée de Pmettes à tes côtés. Tu n’es pas seule… Et si tu en ce moment tu flanches, pas de chichis, on est là pour ça. Le sourire de façade, tu le gardes pour les autres. J’y crois pour toi.

    • Bounty Caramel 25 juin 2014 à 12:10 #

      C’est ce qu’on s’était dit l’an passé, que ça ne pouvait pas être pire. Nous étions ignorants, même si nous venions de perdre cet espoir.
      J’espère que la promesse de cette iac viendra donner un peu de lueur dans le reste du contexte actuel. C’est important. « Vital » selon l’homme.
      Je suis heureuse de vous avoir, c’est précieux, énorme!
      Bisous

  10. monpetitoeuf 24 juin 2014 à 21:34 #

    Moi je t’envoie pleins de bisous : de réconfort, de courage, de chance, de bonheur et surtout d’espoir !!!

    • Bounty Caramel 25 juin 2014 à 12:11 #

      Je les ai tous mis sur mes joues, c’est doux, c’est chaud, c’est bon. Merci.
      bisous

  11. julys974 25 juin 2014 à 00:02 #

    Ma très chère amie, je suis triste. Triste d’avoir dormi tandis que tu écrivais ces mots remplis de douleur. Triste de lire tout cet acharnement de la vie. Triste de constater que jamais tu ne t’autorises à craquer. Triste d’avoir l’impression que tu acceptes toujours beaucoup (trop?). Triste de lire à quel point on se ressemble finalement, et heureuse à la fois. Heureuse d’avoir croisé le chemin d’une personne belle en toute circonstance (et pas que dans les larmes). Heureuse d’imaginer qu’un jour, tout ça sera derrière vous et que vous aurez maintes raisons de sourire à la vie. Heureuse de bientôt te rencontrer. Heureuse de te voir poser un genoux à terre en nous témoignant toute ta confiance. Il y a un certain temps, j’avais écris un article dans laquelle je citais la fable de La Fontaine: « Le chêne et le roseau ». Être un chêne ne fait pas de toi quelqu’un de plus fort. Il faut parfois accepter de plier face à l’adversité… Je suis donc heureuse de constater que même si c’est dans la douleur, tu t’autorises à craquer un bon coup. Ne t’en excuses pas !!! On ne peut pas indéfiniment donner le change, n’est-ce pas?
    Tu sais ce que je te souhaite pour la suite… Je t’envoie des wagons de bisous tropicaux.

    • julys974 25 juin 2014 à 00:04 #

      * dans lequel

    • Bounty Caramel 25 juin 2014 à 12:16 #

      Merci Julys. C’est si touchant. Merci fort fort fort. Ne sois pas triste, déjà que la grande grande forme n’est pas de mise chez toi, y’a pas moyen que je te mette du plomb dans l’aile en plus. Ah ben ça, quand on se verra et que tu sauras « tout », je pense que tu vas écarquiller les yeux de « non mais c’est pas possible?! ». Et pourtant si. Ce « heureuse d’imaginer qu’un jour », il est beau, fort. Je le porte en moi pour toi, pour nous, pour toutes celles et ceux qui galèrent dans la vie comme on dit.
      Je me souviens très bien de cette fable et de ce que tu avais écrit. C’est si juste.
      Merci pour ces rappels, merci pour les bisous tropicaux.
      Des bises

  12. enattendantbbkoala 25 juin 2014 à 05:49 #

    Courage, courage! L’attente est dure mais je te souhaite vraiment d’avoir de bonnes nouvelles très bientôt afin de balayer toutes ces souffrances! Et pour mardi, franchement, ne t’impose pas de vivre cette journée avec tous ces ventres et autres nouveaux nés, prends ce temps pour toi.
    Des bisous et un gros câlin de reconfort

    • Bounty Caramel 25 juin 2014 à 12:18 #

      Oh tu sais, pour une fois, l’attente n’est pas si dure. Face au reste elle ne pèse pas lourd, elle augmente juste la tension. Si d’ici mardi ça ne va pas mieux, j’en parlerai au médecin, et on en discutera. merci en tout cas. Des bises

  13. La reine de la PMA 25 juin 2014 à 05:51 #

    Oh quelle tristesse de savoir que tu te sens si mal, pleure si tu en as envie, tu as le droit d’être triste et je crois que ça détend de pleurer, en tous cas ça libère d’un poids.
    Pour les charges, demande à payer en plusieurs fois, je l’ai déjà fait, on ne m’a jamais dit non, faut prendre une voix de cocker dépressif, mais en période PMA, ça vient assez naturellement…
    Accroche toi, je t’embrasse

    • Bounty Caramel 25 juin 2014 à 12:21 #

      Merci. Oui, ça détend et ça libère. C’est si vrai. C’était nécessaire. Quant au reste, si cette solution suffisait, ce serait parfait. Merci pour ta présence et tes conseils. Des bisous

  14. misspatateu 25 juin 2014 à 06:13 #

    comme je te comprends…moi la date fatidique est le 27 juin….bien sûr la joie avait été de plus courte durée que toi mais cette fc fait mal surtout vu le chemin parcouru (ou plutot non parcouru puisque rien n’a changé) depuis….je te fais de gros bisous et pense bien à toi…

    • Bounty Caramel 25 juin 2014 à 12:25 #

      Je suis désolée pour toi vis à vis de cette date si difficile qui arrive. Je penserai bien à toi vendredi. De mon côté, s’il n’y avait que la date, peut-être que je gérerai mieux. Mais c’est loin d’être le cas. La pma est en train de devenir un problème mineur, ponctuellement j’espère. J’espère que bientôt elle redeviendra la problème majeur. C’est vraiment compliqué en ce moment. J’espère que cela va trouver solution, mais cela ne dépend pas de nous, et c’est là que je suis désemparée. Enfin voila, rien de réjouissant, je suis désolée de vous transmettre cette peine, qui plus est tu n’en a vraiment pas besoin en ce moment. Je pense bien à toi. Bisous

    • misspatateu 25 juin 2014 à 13:18 #

      ah la la bounty..si je peux faire quoi que ce soit…en tous cas je t’envoie plein de courage et on va espèrer que la roue tourne (et dans le bon sens) pour chacune d’entre nous (bb et le reste…)
      gros bisous

    • Bounty Caramel 26 juin 2014 à 22:00 #

      D’immenses pensées pour toi pour ce jour…

    • misspatateu 27 juin 2014 à 06:42 #

      merci bcp d’y avoir pensé ça me réchauffe le coeur…bisous

  15. gribouillette 25 juin 2014 à 06:14 #

    Oh ma belle.
    Je pense bien à toi en ces moments difficiles. ❤

  16. Framboise 25 juin 2014 à 07:18 #

    Bien occupée en cette fin d’année scolaire…je commente peu, mais je suis là et je pense à toi très fort, toujours…
    Gros gros gros bisous

    • Bounty Caramel 25 juin 2014 à 12:26 #

      Merci Framboise, ça me va droit au coeur. Merci d’être présente. Je t’embrasse bien fort et des bonjours aux loulous. Bisous

  17. jouanne 25 juin 2014 à 07:32 #

    Des jours meilleurs viendront, mais il faut tenir le coup en attendant. Douces pensées.

    • Bounty Caramel 25 juin 2014 à 12:28 #

      C’est ce qu’on s’était dit l’an passé, le constat un an plus tard est que c’est plus pire aujourd’hui. Voila d’où vient le craquage surement. On verra bien. On décide et fait ce que l’on peut, ce qui ne dépend pas de nous est dans d’autres mains. Bisous

  18. eve 25 juin 2014 à 07:49 #

    Tout mon réconfort dans ce difficile passage, je pense à toi ! un wagon de courage à ta porte.bisous

    • Bounty Caramel 25 juin 2014 à 12:30 #

      Merci à toi Eve. Enorme courage à toi. Bisous

  19. Lisette 25 juin 2014 à 08:14 #

    Je t’embrasse de tout coeur faute d’avoir la baguette magique pour soulager toute cette souffrance bien légitime…

    • Bounty Caramel 25 juin 2014 à 12:31 #

      Merci Princesse. Tu as une baguette magique : tes mots. Enormes bises et croisages

  20. miliette 25 juin 2014 à 08:40 #

    tout pareil que madame hiberne, un câlin de réconfort. ça me rend toute triste de te lire mal. et cette réunion
    … n’y va pas là, c’est trop…

    • Bounty Caramel 25 juin 2014 à 12:32 #

      Merci ma belle. Ca commence à faire beaucoup, c’est vrai. Mes épaules sont grandes, mais le sont-elles assez ? L’avenir nous le dira. Merci pour tes câlins, ça fait du bien. Des bisous

  21. madamepimpin 25 juin 2014 à 08:40 #

    Allez beauté. Le temps avance et vous rapproche des jours meilleurs.

  22. ciconiatenvapas 25 juin 2014 à 10:12 #

    Ah, les dates anniversaires, on n’y coupe pas, on les redoute, mais elles sont bien nécessaires. Je te souhaite plein de courage et je penserai à toi en ce 1er juillet en essayant de t’envoyer des ondes positives.
    Je suis persuadée que la blogosphère va au-delà du simple écran, que cette communauté de cœurs forme un esprit bienveillant qui veille sur nous.
    Affectueuses et bienveillantes pensées

    • Bounty Caramel 26 juin 2014 à 21:40 #

      Merci la miss. Oh oui, cela va bien au-delà d’un simple écran. Tellement. Merci. Bises

  23. molkette78 25 juin 2014 à 11:24 #

    Je t’envoie des bras imaginaires pour que tu puisses te laisser aller et pleurer tant que tu en ressens le besoin. A l’approche de ce p***tain d’anniversaire, la tristesse monte lentement, tu es en plein dedans. Elle restera encore quelques jours après mais tu verras quelques jours après tu seras moins à fleur de peau.
    Les années feront que la douleur sera moins aiguë et ce n’est pas parce qu’elle sera moins forte que tu oublieras ces deux petits cœurs que tu as porté.
    Je t’embrasse fort.

    • Bounty Caramel 26 juin 2014 à 21:44 #

      Merci, ça me touche. Ca fait du bien. J’ai de la chance de vous avoir, vraiment. On n’oublie pas c’est certain. Bisous

  24. Madame G 25 juin 2014 à 11:53 #

    J’espère que tu vas un peu mieux maintenant, je t’envois un gros bisous xox

    • Bounty Caramel 26 juin 2014 à 21:47 #

      Ecrire m’a fait du bien, merci. Bisous

  25. Plume 25 juin 2014 à 18:37 #

    Bisous de réconfort. Il y a des sales periodes mais elles précédent les belles.

    • Bounty Caramel 25 juin 2014 à 19:51 #

      Merci pour les bisous. Y’a des sales périodes, c’est le mot. L’ambiance ici est bien similaire à l’état des matchs du (second) pays 😉 (Comment ça t’as échappé à la coupe du monde ?). Tu mises sur des incompétents égoïstes, et c’est dans ta face que ça tombe. Enfin, ça passera. Et j’espère que tu dis vrai !
      Bisous

  26. Gyptis 25 juin 2014 à 19:27 #

    Je suis vraiment désolée pour toi Bounty ! Et je suis triste de voir la moments difficiles que tu traverses. Je te souhaite vraiment bcp de courage pour le suite de ton parcours. Je voulais profiter de ce message ( car j’ai pas ton mail prive) pour te remercier infiniment pour ton Swap tu as visé juste et j’ai adore toutes tes attentions. Bises

    • Bounty Caramel 25 juin 2014 à 19:49 #

      Merci Gyptis. Oh, tu n’y peux rien, nous n’y pouvons rien, c’est pas de bol… Merci pour le courage, merci pour tes mots, et merci pour tes cadeaux. Ils sont parfaits ! J’avais peur que l’un des deux paquets ne cède en chemin, à priori non, alors génial ! Ravie d’avoir visé juste et que tu aimes, cela m’a fait tant plaisir de chercher et confectionner ces petits riens. Profitez bien en famille de ce qui se partage (y’a des trucs rien que pour toi, yes…). Bisous (vertupatience@yahoo.fr)

  27. Lucette 25 juin 2014 à 20:13 #

    Je lis et relis ce post depuis ce matin…
    « Vivre la PMA dans ce contexte ne va plus être bientôt possible, je le sens. Le moindre obstacle dont la solution ne dépend pas de nous devient plus lourd chaque jour (…) », évidemment, tu t’en doutes, cela me parle. Jusqu’où est-ton prêt(e)(s) à aller dans un contexte qui va contre nous, hein ? Elle est où, la lueur, qui permettrait de faire passer tout le reste, les incertitudes pro de ton homme, les tiennes, les rappels de charge, tout ces trucs qui, s’ils se pointaient gentiment les uns après les autres, seraient facilement surmontables… Je vais te dire comme on m’a toujours dit, parce qu’il n’y a rien de moins vrai, mais également rien de plus difficile : on s’accroche, on rame à contre courant, on évite absolument de se poser trop de questions (le début de la fin, les questions…) et on y va.
    J’aimerais bien que le 28 juin t’offre un bel apaisement. Ca ne changera rien au reste, et pourtant, ça changera tout.
    Des bisous.

    • Bounty Caramel 26 juin 2014 à 21:56 #

      Ah Lucette, oui, je pense à toi et me disait que tout cela ne t’étais pas étranger. Que c’est compliqué… Tu sais, tu me donnes de la force en ce moment, vraiment. Tu les dit si bien « tout ces trucs, s’ils se pointaient gentiment les uns après les autres, seraient facilement surmontables ». Oh que oui. La dernière en date (ce soir) est pas mal du tout, comme tu le sais (si t’as suivi) l’homme a emménagé en coloc’ début juin, et devines quoi, bim, le couple « est enceinte » (ils ont parlé crèche à bas mots mais ils étaient dans la même pièce et il a entendu). (Si iac négative) L’homme va donc vivre en coloc’, loin de moi, avec une femme enceinte, alors que sa femme a lui ne l’est pas et lui ne devient pas père. Si ça c’est pas de la provoc’ de DNLP ?!…. Je te jure, on va finir par croire que je suis mytho à enchainer ainsi les trucs improbables, et pourtant c’est notre réalité. Alors, toi qui comprend, je prend tes conseils, ils sont pleins de bon sens « absolument éviter de se poser trop de questions ». Tu as tant raison.
      J’espère que le 28 sera apaisant. « Ca ne changera rien au reste, et pourtant, ça changera tout » <3, c'est si bien dit. MERCI !
      Des bises

  28. laqueteduplus 25 juin 2014 à 21:10 #

    pleins de bisous de réconfort… si seulement la lueur d’espoir pouvait arriver vite …

    • Bounty Caramel 26 juin 2014 à 21:57 #

      Oh que oui, elle devient nécessaire. Des bises et j’espère que tu vas bien wonder woman ! Bises

  29. 25 juin 2014 à 21:31 #

    autorise toi à craquer. autorise toi à être belle. tu l es, vraiment. Et admirable, et courageuse, aussi. plein de bises de réconfort.

    • Bounty Caramel 25 juin 2014 à 21:46 #

      Merci Cé. Ce soir, en disant à l’homme que j’ai fait comprendre à gygy de ville que j’étais en train de craquer (laquelle m’a rouspété en me disant qu’une grossesse n’est pas possible dans tout ce fourbie), mon homme m’a dit « ça me rassure tu sais que tu craques, finalement tu es humaine ». Ben moi peut-être, mais lui je me demande bien d’où il vient, de quelle planète. Il en a plein la tête, et j’aimerai tenir la barre, et non pas faire l’équilibriste sur un fil… L’avenir nous dira si mon équilibre est toujours aussi parfait. Merci Cé, j’ai hâte de donner de plus belles nouvelles tu sais. Vraiment. Des bisous ma belle

  30. 28 jours et des bananes 26 juin 2014 à 13:40 #

    Ma Bounty, j’aimerais tellement que l’horizon s’éclaircisse pour vous…
    Vous semblez être un couple tellement uni, je n’ai pas de doute que quoiqu’il se passe, c’est à deux que vous atteindrez les sommets.
    Je t’embrasse bien fort

    • Bounty Caramel 26 juin 2014 à 21:59 #

      Merci ma belle, ça me va droit au coeur. C’est bon de le lire cela, tu dis vrai. Merci et j’espère que tout va au mieux pour toi et le petit pois.
      Enormes bises

  31. MonPtitSeb 29 juin 2014 à 15:04 #

    Courage ma belle …

Trackbacks/Pingbacks

  1. Dis, c’est quoi "être femme/mère"? | Un coeur à mère - 25 juin 2014

    […] y en a qui envisagent la maternité de cette façon, et je ne les blâme pas, mais quand je lis ici que pour certaines, les femmes sont des mères, ça m’hérissent les poils !! Est-ce que ça […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :