Dans la vie y’a des hauts et des bas…

19 Juin

C’est le titre d’une chanson. Une jolie chanson que j’affectionne. Une jolie chanson qui parle de moi, tout comme « Emmenez-moi » le fait si brillamment et puissamment, particulièrement en ce moment.

Malgré tout, cette chanson, elle n’est pas assez noire pour exprimer le contexte.

  • Dimanche 1er juin : Déboulement des rouges deux jours avant la fin du duphaston.
  • Lundi 2 juin : C’est parti ! Démarrage du puregon !
  • Du mardi au jeudi : Go dans le Sud pour le taf’ ! Ouf, pas assez chaud pour mettre à mal le Puregon ! Injections dans les trains et les bars…
  • Vendredi : De retour express à FritesVille. Re-départ pour GrandeVille pour y rejoindre ma moitié. La pikouze se fera sur l’aire d’autoroute…
  • Samedi : Balade, cinoch’, balade, eau, eau ,eau… fait une de ces chaleurs ! Aller-retour express à l’appart de Chérid’A pour la pikouze. Zou, clic clic clic, finish, on repart.
  • Dimanche soir : Ouf, de retour à FritesVille, la pikouze se fait au calme et dans des conditions tranquilles (pas de secousses de train, pas d’express entre deux sorties, pas de toilettes de bar ou d’autoroute, yes !).
  • Lundi : Monito 1
  • Mardi : Monito 2 (et une veine de perdue). Iac annulée / pas annulée ?!?!!!
  • Mercredi : Déclenchement à l’ovitrelle !!! Et ouf, IAC pas annulée !!!
  • Jeudi : Vive la grève… 5 heures de voiture aller-retour pour aller Chérid’A et ses gamètes.
  • Vendredi 13 : IAC !!! Étrange sensation. La dernière IAC datait de mars 2013. Gygy se marre jaune de notre situation quant à la grêve et tout le tutti « et dire qu’on vous dit qu’il faut ne pas stresser ? »…
  • Samedi, dimanche : Le stress (annulée/pas annulée + grêve) retombe. Beaucoup de larmes et beaucoup de rires. Beaucoup de fous-rire. Des Pingouins aussi.
  • Lundi : Annonce au boss que je dois annuler la lointaine mission de fin juillet (je serai en dpo si iac 3 existe, or gygy a finalement dit « pas terrible »… voila voila). Ça me crève le cœur. Je l’attendais tant. Mais j’ai notre priorité. Le boss fait la tronche. Heureusement, réception du magique SWAP qui fait du bien !
  • Mardi : Le clou du clou… Annonce de gros (mais vraiment gros gigantesques) problèmes de taf’ pour ma moitié. Stress majeur. On est possiblement dans la marde (mais vraiment vraiment). Si un jour on a un môme et qu’il veut faire de longues études, ben on l’en empêchera, découragera, fera réfléchir à 100 fois.

Moralité : Quand tu penses que tout est en bas, ben n’en soit pas si sûre, on peut creuser encore.

  • Mercredi : Stress + Stress + Stress + DPO = Craquage. J’ai noyé le poisson rit toute la journée au boulot, et fait rire tout le monde. J’ai bossé comme une dingue pour échapper aux pensées. Le soir venu, j’étais lessivée. Sont alors venues les pensées moribondes autour du 1er juillet dernier. Je pense à la Boite. La boite des échos des vivants et des morts. La boite des bodys et des anapath’. La boite au livre de grossesse et aux papiers des examens de la fin de leurs vies. La boite de l’écharpe de portage et des chaussons tout mimis. La boite à la déclaration de grossesse et de tout est fini. La boite qui contient nos deux coeurs partis.

Pourquoi en un an tout s’est effondré ? La perte de nos enfants. La perte de la vie à deux. L’emploi promis désormais menacé.  Y’a pas moyen qu’on perde tout : l’enfant, le boulot, la vie ensemble. Que va-t-il rester si tout se barre ? Là ça fait trop. Et de toute façon ce n’est juste plus viable.

Alors quand j’ai lu le post de Julys. J’ai souri de bienveillance et de tristesse pour elle. Je souhaite qu’elle comme toutes celles qui trainent par ici soient épargnées des cumuls de la poisse. Je souhaite que celles qui m’accompagne depuis, soient épargnées des malheurs qui n’arrivent pas qu’aux autres. Je souhaite que chacune et chacun d’entre vous et sur cette Terre ai droit au Bonheur doux.

Ainsi hier, « Emmenez-moi » raisonnait à tue-tête dans ma tête. Et « Emmenez-moi », c’est tout à fait moi.

  • Aujourd’hui, jeudi : Douleurs au bas ventre. Seins qui brûlent. Cela me rappelle grossesse 1. Et si ?… Mais non ma belle, c’est juste utrocrado, tu as oublié ?… Ne pas y croire, y croire, ne pas y penser, y penser. Et clou bis, bien moindre, mais qui fait déborder le vase déjà trop plein, mon boss qui veut allonger (sans sup’ évidemment) mes horaires de travail pour compenser mes retards et absences car c’est « pas équivalent vis à vis de  autres collègues » et j’ai bien envie de lui demander pourquoi, au besoin, celle qui est enceinte à droit à un régime de faveur, ainsi que celui qui a un nouveau né, ainsi que les deux qui ont trois enfants chacune (je continue où t’as compris l’ambiance ?)… Je suis vénère. La PMA dans la législation du travail. Un vrai sujet BAMP. Du côté de l’homme, mobilisation des réseaux tafesque, phone au boss de la formation, refonte des outils pour postuler en urgence en cours. Refonte express grâce à mon super bilan de compétences (toujours en cours, elle m’aime bien, et je l’adore), je fais cela les doigts dans le nez et c’est zoli en plus !
  • Demain, vendredi : Binôme Chérid’A et moi on se retrouvera le soir. Ouf ! Je pars le rejoindre pour le week-end et la fête de la zic’ à GrandeVille. On va enfin pourvoir parler de ces derniers sales rebondissements de visu. (Oui, parce que par téléphone des chocs pareils, ça le fait pas trop).
  • Samedi, dimanche : GrandeVille et ses ex-promesses.
  • Lundi, mardi, mercredi, jeudi : FritesVille est ses emmerdes prouesses…
  • Vendredi 27 : D day. On saura. On saura si dans tout ce marasme l’iac a fonctionné. Si un Bonheur viendra de nouveau réchauffer nos coeurs. Le soir mon Chéri me rejoindra, j’espère qu’on fêtera une belle promesse.

Et étrangement, dans tout cela, même si les larmes sont sortis ce matin (craquage dû au contexte amplifié par la fatigue progestérone et les insomnies), ça va.

Je te rassure. Ca va. « Je suis invincible et immortel » comme dit mon père.

Promis, ça va. Promis, je garde la tête haute. Promis, tout ira bien. Promis, on s’en sortira. Alors mon petit si tu es déjà là, vient, n’ai pas peur, on est là.

J’ai la sensation de passer à travers une vitre. Non pas de me cogner contre cette vitre et de rester de l’autre côté. Mais de passer au travers. De passer au travers avec tous les éclats de verre, avec toutes les blessures qui vont avec, de passer au travers quand même.

J’espère juste passer au travers de cette vitre, quelques soit les blessures, du passé et du présent, pourvu que le 28 juin ouvre sur la porte des plus belles promesses.

 

 

 

Vers les docks où le poids et l’ennui
Me courbent le dos
Ils arrivent le ventre alourdi
De fruits les bateaux

Ils viennent du bout du monde
Apportant avec eux
Des idées vagabondes
Aux reflets de ciels bleus
De mirages

Traînant un parfum poivré
De pays inconnus
Et d’éternels étés
Où l’on vit presque nus
Sur les plages

Moi qui n’ai connu toute ma vie
Que le ciel du nord
J’aimerais débarbouiller ce gris
En virant de bord

Emmenez-moi au bout de la terre
Emmenez-moi au pays des merveilles
Il me semble que la misère
Serait moins pénible au soleil

Dans les bars à la tombée du jour
Avec les marins
Quand on parle de filles et d’amour
Un verre à la main

Je perds la notion des choses
Et soudain ma pensée
M’enlève et me dépose
Un merveilleux été
Sur la grève

Où je vois tendant les bras
L’amour qui comme un fou
Court au devant de moi
Et je me pends au cou
De mon rêve

Quand les bars ferment, que les marins
Rejoignent leur bord
Moi je rêve encore jusqu’au matin
Debout sur le port

Emmenez-moi au bout de la terre
Emmenez-moi au pays des merveilles
Il me semble que la misère
Serait moins pénible au soleil

Un beau jour sur un rafiot craquant
De la coque au pont
Pour partir je travaillerais dans
La soute à charbon

Prenant la route qui mène
A mes rêves d’enfant
Sur des îles lointaines
Où rien n’est important
Que de vivre

Où les filles allanguies
Vous ravissent le coeur
En tressant m’a t’on dit
De ces colliers de fleurs
Qui enivrent

Je fuirais laissant là mon passé
Sans aucun remords
Sans bagage et le coeur libéré
En chantant très fort

Emmenez-moi au bout de la terre
Emmenez-moi au pays des merveilles
Il me semble que la misère
Serait moins pénible au soleil…

 

Publicités

51 Réponses to “Dans la vie y’a des hauts et des bas…”

  1. Biquette 19 juin 2014 à 14:16 #

    😦 C’est peut-être toi qui devrait jouer au lotto. C’est pas possible d’avoir autant la poisse 😦 Comme pour Julys, j’ai envie de te rappeler que ça ira mieux et de t’offrir cette magnifique citation du livre « Juste avant le bonheur »: « Ne baisse pas les bras, tu risquerais de le faire deux secondes avant le miracle. » Je vous souhaite beaucoup de courage à tous les deux et j’espère qu’une jolie nouvelle viendra très bientôt égayer vos cœur.
    Gros gros bisous de réconfort ma jolie

    • Bounty Caramel 19 juin 2014 à 14:36 #

      Promis. Je ne baisse pas les bras. S’ils se baissent un jour, c’est que l’on aura été jusqu’au bout des possibles sur tous les plans et qu’on devra encore en choisir d’autres, jusqu’à ce qu’on ne puisse plus. J’espère aussi que nos coeurs émerveilleront de nouveau devant le Beau tout bientôt ! Et fonce pour le job, fonce, je sais/il sait de quoi tu parles ;-). Fonce ! je croise à fond les doigts pour que tout roule pour toi, vraiment vraiment. Bisous

  2. ILGC 19 juin 2014 à 14:35 #

    C’est quand le Bonheur ?
    Je croise pour que ce soit a partir du 28.
    Et j’espère que le haut reviendra rapidement et durera plus longtemps que le bas jusqu’à même l’empêcher de réapparaître.
    Plein de bises

    • Bounty Caramel 19 juin 2014 à 21:26 #

      Une belle et réaliste chanson celle là aussi : c’est quand le Bonheur ?
      Merci pour tes croisages ! (Je me suis trompée de date, c’est vendredi prochain, le 27)
      J’espère que le haut va vite revenir comme tu dis.
      Des mercis et des bises

  3. La reine de la PMA 19 juin 2014 à 14:59 #

    Je parie tout sur le 28!
    Ton père a raison tu es invincible, accroche toi… Je pense bien à toi. Bisous

    • Bounty Caramel 19 juin 2014 à 21:28 #

      Et moi sur le 27 😉 (me suis plantée de date… j’ai juste le vendredi en tête).
      Invincible, promis. Je me cramponne, promis.
      J’espère que tu es sur un nuage pour 9 mois !
      Bisous

    • La reine de la PMA 20 juin 2014 à 05:35 #

      Le vendredi c’est une bonne journée, on y croit!

  4. lamisskangourou 19 juin 2014 à 15:04 #

    Petit café/jus de cerise lundi soir ou mardi? J’espère surtout que tu vas profiter à fond de ce beau week-end ensoleillé pour recharger tes batteries : »(

    • Bounty Caramel 19 juin 2014 à 21:31 #

      T’es un amour toi dis donc. Avec plaisir mardi, si et seulement si ton agenda de ministre et de sauveuse te le permet. Revoila mon mail : vertupatience@yahoo.fr Et j’ai hâte de te voir avec ce joli bidon que tu commences à avoir j’imagine 😉
      On va profiter du week-end, ça c’est certain. Être à deux déjà. Aucun beau moment n’est à gâcher.
      Bisous ma belle

  5. Lisette 19 juin 2014 à 15:57 #

    C’est très très dur tout ce stress, toutes ces étapes qu’on ne maitrise pas, toutes ces hormones qu’on ingurgite et qui rendent difficile la réflexion posée… J’ai eu l’impression de m’enfoncer plus que tout pendant le bloquage et la stim, et là, en dpo, vive les corticoides, ça va mieux… Comme quoi, la chimie influence tant. Et puis aussi cette responsabilité de futurs parents qui vous tient à coeur, le désir de tout faire au mieux sans bien savoir ce que sera demain… Garde courage, et un peu de lacher prise si difficile à obtenir… Demain sera beau parce que vous vous aimez, parce que la vie ne peut pas vous offrir que du moche, parce que vous êtes costauds et que vous voulez votre bonheur… Demain sera beau pour vous… Mais punaise, que d’épreuves ! Je t’embrasse.

    • Bounty Caramel 19 juin 2014 à 21:37 #

      C’est cela. Tout faire pour, miser sur, et dépendre d’un aléa externe. Ouich. Et patatra. Et boum, tes projets, y compris d’enfant au pire des cas, qui tombent possiblement à l’eau si le repêchage tarde à venir.
      Je pense aussi que les hormones ajoutent une bonne couche à l’état à fleur de peau, c’est certain même. Alors forcément ça n’aide pas.
      Je garde courage, promis. Par contre, point de lâcher prise possible, là il faut qu’on assure à vitesse grand V.
      J’espère tant que tu dis vrai sur ce Demain. Merci d’y croire et de me l’insuffler ;-). Malgré tout cela, l’étrange est que je garde confiance en la Vie. Vraiment. Peut-être parce qu’on en connait mieux sa valeur aussi…
      Des bises

  6. julys974 19 juin 2014 à 16:08 #

    Hey, ma toute belle, on n’a pas dit notre dernier mot, pas vrai? 😉 Quand j’ai lu ton mail ce midi, j’ai vraiment été peinée pour toi. Finalement, quand on est dans la tempête, on ferme les yeux, et on attend que ça passe sans vraiment se rendre compte de la puissance du vent (quoique, des fois, on est au bord de s’envoler un peu trop haut, un peu trop loin, mais bon…). Par contre, quand quelqu’un est dans la tourmente, on compatit profondément, en se disant que la vie est vraiment dégueulasse et sadique. Le fait d’être extérieure permet de prendre davantage la mesure des emmerdes.
    En te lisant, je me suis donc dit que je donnerai tant pour que cette vie soit plus clémente avec toi/vous et que tu puisses toi aussi connaitre les petites et grandes joies du quotidien. Un Chéri d’A présent et épanoui professionnellement, une vie commune au même endroit, de l’insouciance et bien sûr (ça frôle l’évidence!), des gazouillis pour rompre le silence bien trop pesant…
    Mais tu sais, comme tu le disais récemment à Cloudy, dans l’obscurité, il y a toujours une petite lueur qui brille. Pas vrai? Cette lueur, pour l’heure, c’est cette échéance du 28 !! Et tu sais quoi? Je vais croiser très très fort tout ce que j’ai pour que tu rejoignes les copines dans le train. J’espère du fond du cœur que tes douleurs annoncent la plus belle des issues pour qu’enfin vos vies soient innondées d’une douce et apaisante lumière. Plein de bisous.

    • Bounty Caramel 19 juin 2014 à 16:33 #

      J’ai lu le début. Et les larmes sont montées. Je reprends plus tard… car cette phrase m’a tant touchée, tant je la ressens moi aussi… C’est si bien dit Julys. « Finalement, quand on est dans la tempête, on ferme les yeux, et on attend que ça passe sans vraiment se rendre compte de la puissance du vent » tout en mobilisant toutes les énergies pour aller contre ce vent violent… Bisous

  7. Larmes amères 19 juin 2014 à 16:12 #

    Mille pensées dans tout ce m,rdier. Parfois tout fait juste ch…. Mais il y a votre amour parmi tout ça, alors profitez bien ce week end, dansez, chantez et aimez vous!
    Ps :si je peux me permettre de jouer les troubles fêtes, le 28 c’est samedi, pas vendredi… Mais bon, de toute façon on croise fort fort pour un peu plus de bonheur

    • Bounty Caramel 19 juin 2014 à 16:39 #

      PS : T’as raison c’est le 27… Comme quoi j’ai pas du tout envie d’aller vers cette pds… Allez, on va dire que le 28 on fête !

    • Bounty Caramel 19 juin 2014 à 21:40 #

      Merci pour tes mots apaisants et encourageants. Tes mots de soutien. On va profiter malgré tout, promis. Je fais finir par dire un jour que seul la vie peut être enlever. Or on a l’immense chance d’être là, alors tu as raison, danser, chanter, aimer !
      Les galères n’en seront pas solutionnées, mais peut-être plus acceptées. Des bises

  8. Zapppp 19 juin 2014 à 16:23 #

    Et bien, que de mardes chez vous… J’espère que très vite, genre à partir du 28, au pif, un nouveau cycle plein de bonnes nouvelles et de surprises arrivera et chamboulera votre vie pour la remplir de choses passionnantes!
    Je croise très très fort.
    Bises

    • Bounty Caramel 19 juin 2014 à 21:43 #

      N’est ce pas. Je t’avoue que j’ai hésité à poster. A force j’ai le sentiment de ne faire que de me plaindre. Et pourtant c’est bel et bien notre réaliste, aussi difficile que cela puisse paraitre. Ce fut surréaliste pour le 1er juillet dernier, c’est surréaliste pour ce qui vient de se passer. Finalement le surréalisme est réaliste. Enfin… On va faire avec, et surtout on va se batailler (again). Et le merveilleux serait comme tu le dis que dès vendredi prochain un nouveau cycle de vie démarre…. Merci en tout cas d’être toujours aussi présente ma Zappppette.
      Bisous ! à toi, à la souris et au papa de la souris !

  9. mimiattend 19 juin 2014 à 16:44 #

    J’ai échappé à la mort un 28 juin, alors je sens que cette date va te porter bonheur! J’espérerai très fort pour toi ce jour-là (et d’ici-là aussi hein je suis pas radine en croisage). Bisous

    • Bounty Caramel 19 juin 2014 à 21:46 #

      Oh… Je ne sais pas ce qui s’est passé pour toi, mais cette date n’aura plus jamais le même sens à mes yeux. La vie permet aussi la vie alors. Tu es là 😉 Et merci à toi d’échanger avec moi sur cette date plus qu’heureuse et pleine de sens pour toi. Que cela porte Bonheur !
      On n’est jamais assez riche de croisages 🙂
      Bisous

    • mimiattend 20 juin 2014 à 19:39 #

      Fiouuuu, ta réponse m’a mis les larmes aux yeux. Des gros bisous

  10. MOnoi 19 juin 2014 à 17:10 #

    Dans la vie, on rebondit aussi.
    On ne fait pas que plonger.
    Déformation professionnelle : concernant les ressources il y a les droits au chômage qui permettent de voir venir déjà… bref et toutes autres choses.

    En tous les cas l’essentiel c’est que cette IAC a eu lieu donc juste attendre, enfin, c’est juste pas facile de ne pas se prendre la tête après mais bon.

    Espoir

    • Bounty Caramel 19 juin 2014 à 19:12 #

      Oh oui… On rebondira !
      En fait, c’est un gros bordal… Au doctorat, a suivi la recherche d’emploi, puis la formation esc en cours… Du coup, il se sera écoulé deux années dans 3 mois… (et donc la fin de ce que tu évoques avec). Voila le d’où la marde… Je pense que tu vois ce que je veux dire… Bref, j’ai limite évoqué de stopper la PMA si… le temps qu’il faut. Enfin, je note que tu es du milieu et qu’au besoin je peux te faire un coucou pour des astuces et conseils 😉
      J’espère que l’iac nous donnera un grand espoir !
      Merci !!!
      (En aparté, je vois qu’on est toutes deux fan de Ti Molokoy ;-))
      Bisous

  11. miliette 19 juin 2014 à 17:32 #

    j’en perds mes mots. J’ai envie de dire que merde c’est pas juste (j’ai eu le coup ya deux mois pour le taf alors je comprends puissance 1000, même si j’ai eu la chance d’avoir un happy end. pour l’instant…). J’ai envie de dire bravo (on est des warriors. si en plus on avait la veine avec nous, on ferait des trucs de dingue). J’ai envie de trouver des mots qui ne viennent pas, on ne se « connait pas » (quoi que) mais bordel, qu’est ce que je peux vous les souhaiter fort ces beaux jours…

    • Bounty Caramel 19 juin 2014 à 21:51 #

      et ton latin…
      Tu peux dire merde c’est pas juste. Oh oui. Et malheureusement tu vois très bien les conséquences.
      J’avoue que vivement la fin de toussa que je puisse de nouveau me consacrer pleinement à ceux qui galèrent, car à force de galérer soi-même, on devient moins efficace et pertinent pour cela. Enfin chez moi, c’est la conséquence, et ça impacte directement professionnellement avec.
      Quoi que, comme tu dis… On connait le fond de nos âmes sur ces blogs ci et ailleurs… Tu as eu les doux mots, la pensée qui embaume le coeur, un grand merci !
      Bisous ma jolie

  12. damelapin 19 juin 2014 à 17:38 #

    Courage à toi ma belle. Craque pour repartir de plus belle. Je suis admirative de tes piqûres tout terrain, déjà que dans la voiture ça me semblait le bout du monde… des bisous

    • Bounty Caramel 19 juin 2014 à 21:54 #

      Craquage : check. C’est bon, j’ai donné. Je veux bien passer à autre chose (marrreuuuh). Action(s) : in. A donf.
      « Les piqûres tout terrain », j’aime beaucoup l’expression. La voiture c’est pas pratique non plus, bien moins que les toilettes d’un bar ou des autoroutes.. Par contre le train, ça secoue, c’est naze. On fait comme on peut, n’est ce pas 😉
      Des énormes bises

  13. Octobre 19 juin 2014 à 19:07 #

    C’est si dur, ces obstacles qui s’accumulent… Et tu es si forte, de garder la tête haute malgré tout… Je pense bien à toi. Et te souhaite évidemment une bonne nouvelle le 27, pour compenser les mauvaises. Des bises.

    • Bounty Caramel 19 juin 2014 à 22:00 #

      Ah ben ça, tu l’as dit. Accumulation = explosion ou plutôt implosion (le truc lent et cynique). Toujours garder la tête haute, belle et digne. Tu vas rire, mais le truc que je maitrise mieux qu’avant mon entrée en pma, c’est le maquillage. Eh oui… Bon, le rimel il coule chez moi, bien sur, je ne suis pas plus forte que n’importe qui d’autre. Et puis, l’humain ne doit-il pas sa survie à sa résilience, à son adaptation et sa force de vie ? Tu vois, on a tous/toutes en nous ces précieux cachés, qui ressortent lors des bas bas bas. Y croire. En la vie. Parce que non, y’a pas moyen, personne n’est maudit. On va donc croire au 27, promis. Des bises

  14. danslecululu 19 juin 2014 à 19:56 #

    C’est obligé que ce vendredi 13 ait été le début de la fin de la poisse iacesque, OBLIGE! Plein de bises

    • Bounty Caramel 19 juin 2014 à 22:03 #

      😉 Que c’est bon de lire ton énergie ! OBLIGE ! Le début de la fin de la ploisse ! Et sinon Lulu lui bottera le cul à ce vendredi 13 ! Bisous ma belle !
      (Ben tu vois, grâce à toi, à vous toutes, les !! ressortent de plus belles, il en faut beaucoup pour m’achever DNLP, rien n’est encore joué, mais y’a pas d’autres choix que de croire aux OBLIGES)

  15. compoteen 19 juin 2014 à 20:53 #

    Une fois j’ai engendu dans un film: » quand la situation parait desesperee, elle peut encore empirer ». Et depuis j’y pense souvent en me disant que quand meme, ca peug pas etre vrai!
    Bordal, les emmerdes pourraient pas etre un peu partagées au lieu de se concentrer sur les memes personnes??!!
    Que tu as du courage, que vous etes forts tous les 2! Ton héfi ne peut pas avoir une extension de delais?
    J’espere tant que vendredi tu nous annonceras une belle nouvelle, je croise je croise et je croise! Et promis on se fait un apero tres vite 🙂

    Profitez bien de ce bon week end musical, des becots!

    • Bounty Caramel 19 juin 2014 à 22:10 #

      Réaliste ce film dis moi… C’est exactement ma morale du jour. Jvais peut-être penser au cinoch’ comme reconversion tiens. Bref. Et c’est toi qui dis ça peut pas être vrai ? Ben là, t’es pas forte, t’es la rocky des fortes.
      Le partage des emmerdes, un monde plus équilibré, des vies moins blessées, des richesses sauvées… le partage du bonheur, de la solidarité, de la conscience collective… ça me plait 😉
      Le Chéri peut avoir une extension au rabais, sauf qu’avec ce rabais on ne peut tenir que trois mois. Voila le hic. Et que rien ne garanti qu’après ces trois mois la situation s’arrange et que tout rentre dans l’ordre. On a donc trois mois, on part sur cette base. Après c’est l’inconnu. Enfin, c’est compliqué… Manquait plus que ça quoi…
      J’espère qu’au moins une Promesse sera avec nous vendredi prochain. Un élan de vie. Une raison supplémentaire pour trouver de fructueuses énergies.
      Ca marche pour l’apéro ! Avec plaisir. Et que ce vite fait soit synonyme de bonne nouvelle qui avance par chez vous 😉
      Promis, on va profiter du week-end. Promis.
      Bisous

  16. molkette78 19 juin 2014 à 21:02 #

    Elle est vraiment belle cette chanson. J’espère qu’un jour tu y seras au pays des merveilles. Tu as le droit de craquer, poser un genou à terre et et pleurer, ça n’amoindrit pas ta force et ton courage. Profite bien des bras de ton homme ce weekend. Bises

    • Bounty Caramel 19 juin 2014 à 22:12 #

      Merci pour tes souhaits. Le pays des merveilles, ça doit être beau et doux, chaud et coloré. Tu as raison, ça n’amoindrit rien, ça permet peut-être même de ne pas sombrer. On va profiter, on va pouvoir en parler… Bisous

  17. Mon Papillon 19 juin 2014 à 21:26 #

    Dur dur en ce moment. .. ce serait tellement plus simple de baisser les bras et de faire l’autruche. .. je pense bien à toi… Courage !

    • Bounty Caramel 19 juin 2014 à 22:14 #

      Oh oui, si baisser les bras et faire l’autruche permettait de solutionner l’avenir, oh oui alors. Et oui, ce serait plus simple… mais rien n’est simple n’est ce pas… En tout cas merci d’être là, vraiment. Des bises

  18. Choubakette 20 juin 2014 à 06:43 #

    Ah bounty. Que c’est atrocement dur cette attente dpo, et ces problemes de boulot. La vie ne nous epargne pas. Le geek a été 8 mois au chomage l an dernier, a fini par trouver un job alimentaire qui au bout de 3 mois voulait l’envoyer sur un poste de merde payé au smic a l aut bout de la france… Et puis parfois,dans tout le merdier de la vie, il y a des eclaircies. C est parfois quand on touche le fond de la piscine que c’est plus facile de remonter a la surface non? Rien n’est joué bounty, et surtout TOUT espoir est permis. Je vous souhaite de tout mon coeur le doublon good news… Mille bisous

    • Bounty Caramel 20 juin 2014 à 08:49 #

      Rien n’est joué. Mais ça s’accumule depuis l’arrêt du bébé que je portais. Depuis, rien ne va. On remonte à la surface… pour mieux couler ? La piscine est sans fond ? Bon, ça fait super négatif dit comme ça, mais là c’est l’inconnu. Je pense que si l’iac n’a pas fonctionné, ni celle d’après, y’aura des décisions et des craquages dans l’air. Malgré tout, je garde espoir et bonne humeur, si si. Là, on n’y peut rien, on a fait notre part du boulot, nous ne décidons pas de la suite. On continue à se démener (encore) et on verra (encore). Je suis fatiguée. Et pleine d’espoir en même temps. Etrange.
      En tout cas merci pour ton soutien et témoignage. J’espère que de votre côté cela va mieux depuis.
      Bisous

  19. monpetitoeuf 20 juin 2014 à 07:04 #

    Courage bounty ! j’aimerai tellement que cette foutue roue tourne pour vous ! Il est grand temps !!! je t’embrasse et je croisse pour le vendredi pro !

    • Bounty Caramel 20 juin 2014 à 08:51 #

      Il est grand temps. Parce que sinon hormis devoir partir de chez nous ou gros problème de santé, je vois pas trop ce qui peut encore nous tomber dessus. Mais promis, des posts plus gais arriveront, là je décompresse. Pourvu que les !!! reviennent. Merci en tout cas, merci d’être là ! Bisous

  20. Little Wife 20 juin 2014 à 07:37 #

    Ma jolie je suis peinée de lire ces nouvelles bien poisseuses… Mais je veux croire que tout ça sera moins lourd a porter vendredi prochain. Et si ? Ce serait tellement beau. Ça remettrait les choses en perspective… Et pour le taf de ton homme, j’espère qu’une solution arrivera vite.
    Des bisous.

    • Bounty Caramel 20 juin 2014 à 08:54 #

      Et si… Oui, tu as raison, si au moins une belle nouvelle venait « compenser » la mauvaise, oui, ce serait moins lourd (et en même temps plus angoissant je t’avoue, car mener une grossesse dans ces conditions, je t’avoue que ça me fout les « ovaires »). Alors on va espérer que pour le taf’ une solution rapide soit trouvée d’ici trois mois max, et que d’ici là, un autre et tant attendu Bonheur vienne s’ajouter. Y’a pas moyen de tout perdre mois après mois… Ca suffit. Je l’espère en tout cas. Bisous

  21. kiftsgate 20 juin 2014 à 07:54 #

    J’espere que la ville lumiere aura de quoi illuminer vos vie ce week-end et avec un jolie soundtrack. Je croise pour le 27 (28?)! Bisous!

    • Bounty Caramel 20 juin 2014 à 08:52 #

      Merci ma belle ! J’espère aussi ! Je pense que cela nous fera rêver le temps d’un week end, et c’est important ! Bisous et merci pour le 27 ! On croise.

  22. 20 juin 2014 à 15:12 #

    des bisous, ma belle. J’espère fort que tu vas bientôt pouvoir remplir une jolie boite, pleine de souvenirs vers une promesse de vie et un bonheur rayonnant. Grosses bises

    • Bounty Caramel 20 juin 2014 à 15:26 #

      Une boite colorée, lumineuse, envoutante, heureuse. Oh oui, j’espère fort. Bisous, merci !

  23. Cloudy 20 juin 2014 à 15:24 #

    C’est énorme !
    Y a t il seulement des mots…
    T’embrasse FOOOOORT

    • Bounty Caramel 20 juin 2014 à 15:31 #

      Merci pour tes mots 😉
      Et intérieurement je pense qu’on peut faire plus fort encore. Et c’est ce que je redoute, alors on va se cramponner et espérer passé tout cela ensemble, individuellement et vivant et avec de l’espoir.
      Je te parlais de lueur dans le noir, Ju’ me l’a rappelé… Ben je pensais pas si bien dire. Garder en vue la lueur, attisé cette petit flamme, même si d’autres soufflent forts dessus, faire tout pour la protéger, tout tenter pour ne pas regretter…
      Des bisous

  24. laqueteduplus 23 juin 2014 à 20:40 #

    Comme souvent j’arrive un peu tard, alors j’espère juste que tu vas, vous allez, bien malgré tous les soucis.. Tu es un roc, le roc ça craint pas les vitres… Souffle un grand coup et répète après moi « tout ira bien »
    Je te fais de gros bisous, vivement vendredi …

    • Bounty Caramel 26 juin 2014 à 22:07 #

      😉 Le roc ça craint pas le vitre, mais à force ça s’effrite… Je respire, promis. Merci. Des bises

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :