[Des affirmations ?]

14 Mai

Plus que 9 jours avant duphaston !

Ne t’en fais pas, je ne fais pas te faire le décompte chaque jour.

Aujourd’hui, je voulais juste rebloguer 1 sublime post… celui-ci.

The Cloudy World

Je n’ai plus mal en regardant les ventres ronds des femmes enceintes. Je n’ai plus de pincements au cœur en regardant mes filleules virevolter autour de moi. Je ne suis plus tendue lorsque je dois répondre que je n’ai pas d’enfant, oui j’aimerais en avoir mais pour le moment je n’en ai pas (comprend qui veut). Je ne suis plus en colère contre moi et le reste de la terre.

Je continue à consulter les blogs traitants du sujet. Je prends de l’info, m’informe, apprends de l’expérience des autres. Nous nous soutenons, bien que nous ne nous connaissions pas. Cette communauté d’âmes me fait du bien. Elle seule sait vraiment.

Je n’en ai pas terminé avec les questionnements nombreux. Ceux qui viennent interroger le corps, l’âme, le couple, le désir, les projections multiples. Pour exemples : pourquoi nous ? si nous n’arrivons pas à avoir un enfant, cela signifie peut…

View original post 216 mots de plus

Publicités

13 Réponses to “[Des affirmations ?]”

  1. Biquette 14 mai 2014 à 13:24 #

    Merci pour ce partage. Un sublime post par jour avant le lancement des hostilités, en lieu et place d’un dessin, je dis pas non 🙂
    Si certaines réponses au post de Cloudy sont pleine de sagesse, de compassion et de compréhension, d’autres commentaires me laissent sur le c@l. Comment est-il possible d’être aussi cruel?? Je ne comprends pas. 😦
    Gros bisous Bounty

    • miliette 14 mai 2014 à 14:31 #

      je voulais écrire tout pareil que toi (voui je suis qu’une sale copiteuse !!).
      Merci Bounty pour ce partage, juste un commentaire sur cet article qui me rend malade et qui me fait dire que BAMP a bien du pain sur la planche…
      Et tu peux tout à fait nous faire le décompte 🙂
      bises

    • Bounty Caramel 14 mai 2014 à 19:48 #

      Ouf, parce que si tu voyais mon niveau de dessin, arf….
      J’ai trouvé son texte si émouvant, si fort, je souhaitai vous le faire partager.
      Quant au com’, l’intention n’était pas méchante, mais tant qu’on est pas dedans on est ignorant. Finalement il en va de même pour tous les sujets « difficiles », les épreuves de la vie nous apprennent que l’écoute de l’autre est bien plus importante que les conseils, car cet autre sait puisqu’il vit au quotidien sa situation.
      Tous les sujets qui touchent à la différence et à la discrimination ont un même postulat de départ : le préjugé. La personne ne sait pas, mais elle donne des réponses/conseils/jugements infondés. Toujours le même schéma, toujours la même structuration de pensée. Se dire et accepter son impuissance et ignorance sur tel ou tel sujet est bien plus difficile semble-t-il. Dommage, car il y a tant à apprendre en écoutant et en acceptant que ces « différents » détiennent la vérité, car c’est leur situation.
      Si on est pmette, on connait, pas besoin de nous donner des conseils, car on le sait mieux que celui qui en donne et qui ne vit pas la situation.
      Enfin…. Bisous

  2. Cloudy 14 mai 2014 à 15:30 #

    Merci !
    Pour la mise en lumière de ce post, que je mûris depuis plusieurs jours…
    Je suis à la fois très touchée et un peu confuse.
    C’est l’occasion de dire ici que tu fais partie de ma communauté d’âmes. Ces personnes que je suis, dont l’expérience et les mots me font grandir, réfléchir, avancer.
    Ce partage m’est nécessaire et précieux.
    Encore une fois, une immense merci et de douces pensées à toi 🙂

    • Bounty Caramel 14 mai 2014 à 19:40 #

      De rien !
      Il m’a tellement séduite que j’avais tellement envie de le partager. Tes écrits me touchent sur beaucoup d’aspects. Ce « J’en connais un rayon sur la différence, voire la discrimination, il m’en a fallut du temps pour transformer ma colère et vivre en accord avec moi. » que tu as commenté par exemple, me parle plus que tout. Et tu le fais si souvent. S’y ajoute le parcours médicalisé, et voila pourquoi tu me touches tant.
      C’est joli ce nom « communauté d’âmes », je te l’emprunte pour te dire que tu fais partie de la mienne, et te remercie de faire partie de la tienne.
      J’espère que cet écrit et les échanges t’ont fait du bien, beaucoup de bien.
      De douces pensées 😉

  3. ILGC 14 mai 2014 à 18:41 #

    9 jours c’est tout petit comparé à toute une vie mais une éternité quand on attend.
    L’attente n’est rien quand on sait attendre.
    Alors j’espère que tu n’es pas seule malgré la distance de ton chéri.
    Bisous

    • Bounty Caramel 14 mai 2014 à 19:49 #

      N’est ce pas 😉
      Savoir attendre, aie aie aie… La patience n’a jamais été ma tasse de thé, on est servi en pma…
      Et dans la distance, j’ai vous, celles qui savent, c’est le plus précieux !
      Bisous

  4. lamisskangourou 15 mai 2014 à 05:05 #

    Courage pour ces derniers jours d’attente avant la fin de la pause forcée…
    Ton chéri passera l’été avec toi ou reste dans le sud ? Courage courage

    • Bounty Caramel 21 mai 2014 à 09:48 #

      Bientôt la fin… j-1 (j’ai avancé 1 jour) avant Duphaston !
      Quant au Chéri, il ne sera ni dans le Sud, ni avec moi, mais à GrdeVille. (bon, c’est déjà ça de gagner !)
      Et youpi, on a 15 jours de congés imposés en même temps, ouf !
      Rafraichissement de l’appart en vue !
      Bisous

  5. francoiselafonframboise 15 mai 2014 à 06:49 #

    Il est très beau ce texte effectivement (quant à certains commentaires, on passe…)
    Il résonne en moi…Ce questionnement il était en moi (depuis toute petite d’ailleurs; je voulais des enfants, je ne pouvais imaginer ma vie sans enfant, et j’avais même anticipé le fait que j’aurais des difficultés à en avoir !)
    L’impression de marcher au bord d’un précipice…Le chemin est étroit et tortueux, mais il peut mener à l’espoir. Mais il y a le précipice, là, à nos pieds, ce vide vertigineux qu’on imagine sans fin.
    Tu le sais, nos pas nous ont mené sur un chemin un petit peu à l’écart…Mais ce vide, je ne l’ai jamais oublié…et heureusement pour moi, je n’ai pas eu besoin de me poser plus avant la question: et si j’étais tombée, aurais-je pu me relever ? et comment?

    Merci de ce partage (et merci Cloudy bien sûr)

    Des bisous

    ps: on est le 15…plus que 8 jours du coup ?!?

    • Bounty Caramel 21 mai 2014 à 09:53 #

      Oui, elle a si bien écrit et décrit.
      Elle a une jolie plume Cloudy.
      J’imagine bien qu’il résonne fortement en toi. Cet équilibre entre précipice et espoir, équilibre dont on ne connait la fin, tu le décris si bien. J’imagine le parcours bien long et tortueux que tu as eu, j’imagine à peine ce que signifie renoncer et choisir un autre chemin, tout aussi beau, tout aussi plein d’espoirs et de craintes.
      J’espère qu’on ne se posera pas non plus ces questions, que les chemins trouveront un horizon lumineux un jour.
      Merci de ton écrit, j’imagine que c’est pas simple de ressentir la plaie, même si tu as deux merveilleux bambins.
      Des énormes bises !
      PS : plus que 1 jour avant le duphaston (j’ai avancé d’un jour) !!

  6. Framboise 15 mai 2014 à 06:51 #

    Bon j’ai pas trop de doute, tu m’as reconnue, mais juste au cas où, c’est Framboise dans le post précédent !

    • Bounty Caramel 21 mai 2014 à 09:53 #

      Yes miss MultiBlogs !
      Des bises Framboise !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :