Un J1. + [EDIT]

28 Mar

Découvrir le sang, pleurer.
Pleurer même si les traces rosées étaient là depuis 4 jours, pleurer quand même.
Pleurer pour la première fois depuis le 2 min de lundi, pleurer aux rouges des dessous.

Partir au travail, maquillée.
Répondre un « et vous? » au « bonjour ça va? » pour éviter un « oui » mensonger.
Craquer au boulot, se calfeutrer dans les toilettes, pleurer la tête en bas pour ne pas faire couler le mascara.

Avoir hâte de voir sa moitié non vue depuis 2 semaines, demain.
Vouloir se blottir dans ses bras, s’interdire de craquer à ce moment-là car le temps passé ensemble est bien trop peu pour être non heureux. Craquer avant pour éviter cela.

Avoir du mal à écrire, se dire qu’écrire ici me libérera sans doute un peu. Essayer, coucher un mot, les autres suivent du fil des doigts. Écrire. Mieux respirer. Savoir que derrière la toile, la bonté est.

Vérifier le frigo, un stock de puregon est bien là.
Passer à la pharmacie, commander l’ovitrelle.
« Ça ira pour demain ? Je n’en ai pas » « Oui, pas de soucis, c’est pour dans 10-15 jours de toute façon » « Vous vous y prenez à l’avance ». Sourire et penser : « oui ma jolie, 10-15 jours parce que today c’est échec. Ma belle, je suis heureuse que tu n’aies pas eu mon réflexe « 10-15 jours avant = j1 en ce moment », signe que tu n’es pas en pma, je suis si heureuse que tu ne connaisses pas cela, j’espère que tu ne le connaîtras jamais. »

Écrire un mail au suivi de stimulation. Y noter la date du j1. Le nom du médecin. Inscrire le dosage. La date de démarrage. Attendre le coup de tel de bonne réception (surement lundi). La sage-femme me donnera alors la date de rendez-vous à prendre pour la prise de sang et l’écho (bon, ce jour, je le connais déjà, c’est j8, vendredi prochain).

Avoir du mal à se concentrer sur ses dossiers. Culpabiliser car derrière ces dossiers il y a des gens, vulnérables qui plus est. Certains ont la chance d’avoir des petits, d’autres non. Alors j’imagine les visages de ces femmes et hommes qui comme moi attendent. Et je suis triste pour eux.

[EDIT de la partie que je n’arrivai pas à copier-coller tout à l’heure, et au passage un grand merci pour vos si précieux soutiens] Je voudrai que chacun connaisse le Bonheur d’être parent, où qu’il soit, peu importe son contexte ou ses moyens. Tout le monde devrai pouvoir goûter à ce bonheur, mais l’injustice peut toucher tout le monde aussi. Pour ceux qui ne le savent pas, je voudrai qu’ils prennent conscience de ce bonheur, ce miracle qui est de pouvoir donner la vie. C’est quand même formidable ce que deux cellules, nommées gamètes, l’une mâle, l’autre femelle, peuvent faire ensemble. C’est fou, c’est beau, c’est dingue, c’est hallucinant même !

Alors en même temps que j’essaye de me concentrer sur mes dossiers, ma tête s’égare et je remercie mes deux petits que j’ai porté même s’ils nous ont quitté, je remercie la chance d’avril qui arrive, et j’espère pour toutes celles et ‘ceux’ qui attendent de porter la vie, j’espère pour nous aussi. Je pense aussi à toutes celles et ceux qui vivent des heures dramatiques, et mon coeur se serre. Je pense aussi à celles et ceux montés dans le train, afin que leur voyage soit le plus doux et joli possible. Malgré toutes ces pensées et espérances qui occupent mon esprit, malgré cela, j’arrive à tout faire plus ou moins dans les temps, mais je déplore mon incapacité à ne pas réussir à faire plus et davantage encore pour toutes celles et ceux qui sont derrière les mots de ces fameux dossiers. La confiance en moi est alors dégradée, d’autant plus en un jour de j1. Se dévaloriser un peu plus jour après jour. Chercher ailleurs pour être davantage stimulée et ne pas être dans un cadre professionnel où l’on sait mon attente espérée. Être ailleurs pour être près de celui que j’aime. Ne pas (encore avoir) trouver. Poursuivre la quête. [Fin de l’EDIT]

Dire « oui (au pire y’a l’annulation)» à son employeur pour partir loin, longtemps, je ne sais quand (enfin si, d’ici la fin de l’année plus que surement)… Un déplacement pas indispensable, mais qui peut être intéressant et utile. Un déplacement à prendre aussi un peu comme une reconnaissance : voir à quoi aboutit ton travail, revivre du concret pas derrière un pc. Ce déplacement étant non vraiment utile pour mon taf’ actuel (mais qui l’était dans mes taf’ précédents), ce « oui » je l’avais bloqué depuis mon arrivée il y presque 3 ans, parce que pas vraiment utile et qu’on ne sait jamais, que je ne voulais pas risquer un traitement, que ce déplacement long signifie un voire deux mois off, que je ne voulais pas perdre un ou deux mois d’espérance. Alors dire ce « oui », c’est un peu renoncer à réussir à être enceinte avant, à avoir un bébé avant, avant ce lointain et long déplacement.

Dans les faits, c’est anodin, stupide, juste une question de timing, juste un mois off, pas grand-chose en somme. Mais dans mon coeur c’est un peu un sentiment d’échec, celui de ne pas avoir réussi à donner la vie durant ce temps, et abandonner un peu cet espoir qu’une belle nouvelle arrive entre-temps. Ce « oui si cela est utile, ok ça marche » est comme si je disais « je ne serais pas enceinte d’ici là, car ça ne marchera pas ».

Je sais bien que dans la réalité ce n’est pas du tout cela, que j’ai encore pleins de chances devant et que j’ai cette immense chance, et que l’espoir est permis lui aussi. Mais dans ma tête de bourrique de j1 échoué, de femmes aux hormones en pleine descente, de maman en attente, de nullipare esseulée parmi ces proches, c’est pas si clair, c’est pas si simple, ça me rend triste et blasée, bref tout cela est compliqué, embrouillé par cette attente de notre enfant.

Mémo en chanson, laquelle me rappelle les sonorités écoutées et chantées outre-atlantique… un boulot merveilleux et des rencontres fabuleuses.

Publicités

61 Réponses to “Un J1. + [EDIT]”

  1. laqueteduplus 28 mars 2014 à 16:40 #

    Je suis tellement désolée ma belle…j’espère que tu retrouveras vite les bras de ton chéri car au fond y’a que ça qui soulage un peu un J1…plein de doux bisous

    • Bounty Caramel 28 mars 2014 à 22:37 #

      Je pense aussi. Je savais le négatif depuis lundi, mais c’est le ‘vrai’ j1 qui a fait couler les larmes. Mon homme est là demain jusque lundi matin. Peu de temps qu’on va essayé de réaliser au mieux. Et puis, j2 étant là demain, il participera donc au démarrage de stim’3, et tant mieux.
      En tout cas merci d’être toujours présente, c’est adorable. Merci !
      Des bises

  2. MadameHiberne 28 mars 2014 à 16:42 #

    J’aimerais juste être là, à tes côtés, te serrer dans mes bras et te confier une épaule pour tes larmes. Parce que je sais qu’on ne peut rien faire de plus.
    Que les jours plein d’espoir et de sourire reviennent VITE.
    Gros Bisous Bounty. ❤

    • Bounty Caramel 28 mars 2014 à 22:39 #

      T’es un amour. Je la sens déjà cette épaule, merci. C’est beaucoup, vraiment. Je note le VITE, demain il sera certainement déjà à l’oeuvre. Des énormes bises

  3. Lucette 28 mars 2014 à 16:42 #

    Ma jolie, la PMA nous oblige à toujours dire « non ». Non aux opportunités pro qui nous emmèneraient loin parce que « sait-on jamais? » (je serai enceinte versus je serai en stim’), non au sexe quand on en a envie parce que délais d’abstinence, non aux soirées entre copains parce que ce soir, c’est « cétrotide + Gonal ».
    Alors parfois, il faut dire oui. Oui au craquage maintenant parce qu’en effet, demain tu auras ton homme avec toi. Oui à un déplacement pro qui est utile, intéressant et une forme de reconnaissance.
    Oui à ne pas être qu’une PMette qui en chie grave.
    Je t’embrasse fort.

    • Bounty Caramel 28 mars 2014 à 22:44 #

      C’est bien dit tout cela. Tu as raison, la PMA nous apprend à dire « Non ». J’aime beaucoup l’angle de ton « Oui » qui sous cet angle est acceptable pour ma part, alors un grand merci pour ce « alors », pour avoir décalé un peu mon regard. Un grand merci Lucette. Vraiment.
      Des bises à tous tes espoirs…

  4. MissDream 28 mars 2014 à 16:42 #

    Ecrire libère mais pleurer aussi ! Ce J1 n’est pas un cadeau mais il indique le début d’une nouvelle tentative. Cette fois, ce sera la bonne, il faut y croire. Je suis de tout cœur avec toi. Bisous ❤

    • Bounty Caramel 28 mars 2014 à 22:48 #

      Merci la miss. Ca m’a libéré. Je n’étais pas bien, bloquait totalement au taf’, savait que ce j1 était la cause de ce mal-être. Un espoir déchu. Un re (repiquer, reécho, re…). Je n’avais pas envie d’écrire. Je me suis dit, allez ma belle, ca peut te faire du bien, si tu gardes tout en tout tu vas craquer. J’ai écrit un mot, les phrases ont défilé ensuite, à priori j’avais des choses sur le coeur, et cela m’a fait du bien. Quant à ton soutien et celui de toutes les filles (et gars) il est exceptionnel.
      Alors merci !
      Je t’embrasse fort

  5. marivalou 28 mars 2014 à 16:47 #

    C’est tout à fait ça. Dans quelques jours, ça ira mieux parce que tu as encore plein de chances d’être maman, plein plein. Pour le moment, ça ne va pas, et je t’apporte tout mon soutien car je te comprends si bien.
    En revanche, tu m’épates : pleurer la tête en bas, ça je sais pas faire. Chapeau ! A l’occas’, tu m’apprendras, ça peut me servir 😉
    Des gros bisous.

    • Bounty Caramel 28 mars 2014 à 23:06 #

      C’est gentil. Merci pour les encouragements.
      Pleurer « vers » le bas serait mieux dit, un angle de 90° serait mieux dit, ça sert.
      Des bises

  6. mimiattend 28 mars 2014 à 17:06 #

    Le J1, c’est le bout du gouffre (Milie si tu me lis). Tout prend une ampleur démesurée, tout est amplifié puissance mille. Je te comprends, et je comprends aussi les choses que tu repousses « parce qu’on ne sait jamais, si ça marche ». Comme dirait l’autre, ça aussi, ça passera… Parce que ça a marché, et ça va forcément remarcher, j’en suis sûre, je ne sais pas quand, mais ça va marcher Bounty, j’y crois moi!
    Des gros bisous

    • Milie 28 mars 2014 à 21:17 #

      Oui, je t’ai lue !
      Et ce soir, comme dit MissDream, j’ai envie moi aussi de penser que ce J1 est l’échec du cycle précédent, mais aussi l’espoir de ce nouveau cycle qui débute.
      De gros gros bisous Bounty, ici, on te comprend, même si c’est peu de choses. Ici, on galère, mais ici, on sera, j’espère, bientôt dans le train avec les autres copines…

    • Bounty Caramel 28 mars 2014 à 23:15 #

      C’est tout à fait cela. Tout est concentré dans un j1, l’échec et l’espoir devant. Vraiment je n’aurai jamais cru repousser autant, alors pas facile d’accepter finalement.Ca passera, faut que ca sorte. Je ne suis pas aussi convaincu de ton forcément, mais je le prend. Bisous et Merci !

  7. marredattendre 28 mars 2014 à 17:18 #

    Un J1 dans les larmes, mais un J2 à deux qui t’apportera tout le réconfort dont tu as besoin… Le timing est épuisant en PMA, jamais comme il faut, avec cette envie de renoncer à tout ce qui n’est pas PMA ou à tout ce qui la compromet… Soutien…

    • Bounty Caramel 28 mars 2014 à 23:17 #

      Exactement. Un j2 qui sera même piquer par ma moitié, et cette synchronisation c’est d’une coincidence quand même…
      Oh que oui pour la question du timing… Je réfère stagner sur certains plans plutôt que d’avancer peut-être, je sais pas, je vai y songer sous cet angle aussi. En tout cas merci pour ton petit mot. Des bisous

  8. kiftsgate 28 mars 2014 à 17:30 #

    Desolée Bounty.. j’espere que petit a petit tu retrouveras tes forces et ton espoir. Vivement que ton cheri soit la pour s’occuper de toi. Gros bisous!

    • Bounty Caramel 28 mars 2014 à 23:19 #

      Promis, ça reviendra. Vivement oui, le chéri est lui aussi bien triste, mais on sera ensemble pour se soutenir et reprendre les rires. Des bises

  9. Ginette 28 mars 2014 à 17:53 #

    Allez vivement que tu sois dans les bras de ton chéri !!!!
    Je pense bien à toi !

    • Bounty Caramel 28 mars 2014 à 23:20 #

      Merci ma belle, soon. Et on va tacher de ne pas que être triste aussi. Bisous

  10. Miss infertility 28 mars 2014 à 18:02 #

    :-((((((((((((. Des bisous ma belle.

    • Bounty Caramel 28 mars 2014 à 23:20 #

      Fallait bien que ça sorte… et c’est sorti… Merci à toi pour tout. Des énormes bises

  11. gribouillette 28 mars 2014 à 18:13 #

    Oh ma belle je suis désolée. Plein de pensées. ❤

    • Bounty Caramel 28 mars 2014 à 23:21 #

      Merci Grib’. On ne s’y habituera jamais, même quand on le sait. Foutu j1. Bisous à toi et énormes pensées

  12. damelapin 28 mars 2014 à 18:27 #

    Oh ma belle 😦 j’espere que tu remonteras vite la pente

    • Bounty Caramel 28 mars 2014 à 23:22 #

      Promis. A force de tenir haut, boum on s’écrase sur un trampoline qui nous remonte ensuite en haut. Bisous

  13. to drop sky 28 mars 2014 à 18:31 #

    les J1 c’est la chiotte meme si parfois l’espoir d’un possible cycle postif est bien présent….
    Que ca doit etre dure d’etre loin de son chéri dans ses moments…


    plein de bises

    • Bounty Caramel 28 mars 2014 à 23:24 #

      Exactement, c’est naze les j1. Un échec de plus. Un espoir devant.
      J’avoue que j’avais sous-estimé l’impact du solo sur un échec. Mais bon, c’est comme ça, et pas possible autrement. Craquage pour mieux digérer et repartir ensuite.
      Des bises

  14. cendrillonenpma 28 mars 2014 à 18:42 #

    Pleins de calins pour toi … Suis vraiment désolée pour vous 😦

    • Bounty Caramel 28 mars 2014 à 23:25 #

      Merci la miss, c’est adorable. Je prend tes câlins. Merci
      Bises

  15. pivoinespma 28 mars 2014 à 19:32 #

    Ma poulette je suis de l’avis des autres. Il n’est jamais facile de dire oui en pma mais si c’est important il faut que tu dises oui. Tu aviseras le moment venu. Je sais que c’est pas simple.
    Et puis tu as le droit de craquer ce soir et demain. Je ne crois pas que ça nuise à votre amour. Pour vivre une pma à distance il faut bcp d’amour. Je t’embrasse fort et reprends ma séance de croisage de doigts pour ce nouveau cycle.

    • Bounty Caramel 28 mars 2014 à 23:33 #

      Merci de tes conseils, là dessus il faut que je lâche prise aussi (le hic est qu’il y aura probablement du bébé-collègue qui viendra de naitre dans l’air dans ce déplacement)(bon, ça c’est une autre histoire que j’aurai certainement l’occasion de détailler si il y a réalisation d’un oui).
      Je ne crois pas non plus, mais il faut tout de même, quoiqu’il arrive, qu’on préserve des moments heureux sur 24h sinon aie de se quitter dans la tristesse… Je ne sais pas s’il faut beaucoup d’amour, car je suis certaine que tout couple le ferait si d’autres choix ne leur était viable. Pour faire la pma, ce qui est certain c’est qu’il faut beaucoup d’amour et de persévérance. Lol pour la reprise des croisages, je prends. Des bises

  16. impatiente75 28 mars 2014 à 21:07 #

    J’aimerai tellement te consoler… Il est si triste ton post…
    Vivement les bras de ton homme…. Je t’embrasse bien fort…

    • Bounty Caramel 28 mars 2014 à 23:37 #

      C’est pas le plus gai, c’est certain. Ca passera, promis.
      Merci à toi, des bises

  17. LittleBird 28 mars 2014 à 22:06 #

    Je n’aime pas les J1… Marre des J1!
    Je suis désolée pour toi et je comprends ta lassitude… Je suis dans le même état d’esprit!
    Bisous et que ce cycle là soit le bon!

    • Bounty Caramel 28 mars 2014 à 23:38 #

      La grêve au j1 ! Joli slogan que tu trouves là. Merci.
      Lassitude, c’est le mot, le temps avance et nada.
      Des bisous

  18. Mrs F. 29 mars 2014 à 04:39 #

    Ce qui est terrible, c’est de sentir que c’est bien fini mais pour autant, tant que J1 n’a pas pointé le bout de son nez, il y a toujours un espoir… Mais la fin d’un cycle est forcément le début d’un autre (et je ne parle pas que de cycle menstruel hein ^^)

    • Bounty Caramel 29 mars 2014 à 09:40 #

      C’est bien vrai tout cela. Aux pertes de lundi avait succédé le nada du mardi au jeudi… alors oui, comment ne pas re y croire ?
      Il parait que les cycles de vies durent 7 ans, j’y suis presque. Bisous

  19. lamisskangourou 29 mars 2014 à 09:12 #

    Bah moi j’ai loupé ton J1, j’étais à l’hosto, donc j’arrive pour J2 avec ton amoureux…
    C’est bien que tu aies réussi à coucher sur le « papier » tous ces sentiments négatifs si normaux dans ce contexte, et si exacerbés par le J1. J’ai parfois l’impression que ces hormones qui nous font verser des litres de larmes ont un rôle précis, celui de nous permettre d’évacuer vraiment tout le négatif accumulé sur le mois, en pleurant un bon coup, avant de recommencer un nouveau cycle tout neuf… Tu vois ce que je veux dire?
    Pour cette opportunité pro, tu as carrément bien fait de dire oui, c’est important bien que difficile de tisser des projets à moyen terme hors bébé, pour ne pas que notre vie se résume à cette attente. Après une année à ne rien construire, c’est en envisageant une mission à l’étranger et un chouette voyage que j’imaginais la fin de 2014, le bébé était devenu un projet « bis », même si évidemment j’espérais tout le temps que ce projet bis redevienne le number one. Mais c’était libérateur de préparer un trip au Venezuela qu’on ne fera probablement pas, parce que la vie continue, même si elle prend un chemin détourné par rapport à celui souhaité.
    Je t’embrasse bien fort,
    profite bien des bras de ton amoureux.

    • Bounty Caramel 29 mars 2014 à 09:48 #

      Tu as bien raison sur ces litres de larmes versés, il y a de cela c’est certain. Et je pense aussi que mieux vaut vider un max pour être plus espérant de suite après.
      Quant à la mission dont tu devines les contours, oui si l’utilité est bien réelle, cela fait 3 ans que je ne suis pas partie sur le terrain, mon job actuel n’a plus ce rôle, avant oui et c’est une des raisons pour lesquelles j’ai changé d’orientation : ne plus être en déplacements longs et loin 5 à 6 fois par an, car c’était incompatible avec le projet bébé dont je savais que la pma allait être de mise. Peut-être que je crains aussi de regretter cette orientation pro que j’ai choisi il y a 3 ans pour revenir par ici, vivre ensemble et construire une famille. Projets en échec et mat les uns à la suite des autres sur toute la ligne. Je pense qu’il y a beaucoup de cela, plus que du raisonné, sur ce projet de déplacement automnal. Imagine, et si le coup de coeur est de nouveau là, si je me dis de nouveau c’est ce job là (non actuel) que je veux faire, celui qui est un travail où l’on vit soit ailleurs, soit ici avec de nombreux déplacements, si je ressens cela, l’amertume de ne pouvoir repartir dans ces projets pro risque d’être là, et il faudra l’assumer. Bref, des questions sans réponses, sauf si j’y vais avec ce oui. Alors en revenant j’aurai ces réponses. Peut être que pour moi aussi cela sera bien et plus clair.
      Merci ma belle. Bisous

    • lamisskangourou 29 mars 2014 à 09:59 #

      Pour connaître cette frustration d’être « coincée ici » alors qu’on a connu le terrain, bien que j’aime mon job, et que le social y soit très présent, même en France, je vois très très bien ce que tu veux dire. A chaque fois qu’on me demande quand et si je repars, je réponds que non pour le moment, mais que plus tard sans doutes. Je pars du principe que ma vie ne s’arrêtera pas si j’ai un petit bout, et que quand il sera assez grand pour comprendre, ou simplement ado qui s’en fiche de sa vieille mère, je reprendrai mon sac à dos pour repartir là où je peux être utile. C’est peut être utopique, mais j’ai rencontré plein de gens sur le terrain qui avaient vécu leur vie de mères de famille et repartaient en mission après. Donc si tes projets pros sont « contrariés » par l’arrivée de ton Ti-bout, rien ne t’empêche plus tard de retrouver cette vie un peu nomade et addictive, quand Ti’bout sera grand… Et sinon, peut être un poste stable sur le terrain, en famille? Je ne sais pas si ton chéri pourrait ou voudrait, mais certaines familles font cela aussi…
      Ce qui est sûr, c’est que des nanas célib’ un peu crâmées à 45 ans, sans proches ni amoureux stable, qui ne savaient plus vivre en France car accroc à cette vie, aux rencontres qui vont avec, j’en ai rencontré une paire, et ça vend franchement pas du rêve.
      Bref, désolée pour cette tirade, tout ça pour dire que repartir, carrément, surtout si Ti’bout continue à te faire poireauter, mais ne t’inquiète pas, tes choix se feront naturellement par la suite en fonction de l’évolution de ta vie. Bisous

    • Bounty Caramel 29 mars 2014 à 22:34 #

      On se comprend 😉
      Je ne savais pas que tu avais ces projets, j’espère que tu pourras les réaliser.
      De notre coté, possibilités largement envisagées et même avec un Ti’bout moins grand, car le père est aussi là durant les déplacements (et est ravi de cette idée). Ca ne m’a jamais dérangé, on l’a toujours envisager comme cela de toute façon. Le hic c’est ce coincage depuis presque 3 ans du fait de la pma, alors concrètement j’ai hâte qu’il vienne car bon là ça commence à bien faire de bloquer sa maman comme cela. (Même pas là qu’il n’écoute déjà pas ce qu’on lui raconte ce Ti’bout, ca promet…).
      Quant au poste stable (stable quoi moi ?, mais c’est du délire, niet) aka traduction Bounty « partir vivre 5-10 ans-ouplus quelquepart au Sud ou au Nord ou ailleurs », c’est déjà un projet. Pas pour maintenant, plus tard, quand le/les enfants seront là, et que ce sara possible pour mon Chéri (certainement un job à créer), soit pas maintenant ni dans les 5-10 prochaines années, car il commence à peine son actuel projet, qu’on était posé et qu’on ne l’est plus et qu’on « doit » le redevenir…Bref…. Sinon le truc débile de notre couple c’est que mon job m’amène à bosser sur certains continents, et le sien sur les autres (dont ici), que c’est pratique n’est ce pas ?!…. Concrètement, pour ce/ces Ti’bout, on veut qu’ils grandissent, aillent à l’école, s’éduquent, jouent, fassent des bêtises… dans leurs deux pays, qu’ils connaissent leurs deux familles… (si c’est pas me mouiller de positivisme que d’écrire cela…et en plus avec des « s », ca me parait si loin et rêvé, si peu concret du fait de l’attente qui fait douter). Lol sinon pour les « gaspillé(e) » (on les nomme ainsi dans certains pays) car elles/ils envoient une image dont peu rêve au plus grand nombre partout dans le monde. Et pas désolée du tout pour la tirade qui je pense nécessite du pomme-cassis 😉
      Repartir occasionnellement oui, mais pas comme dans le job auquel je suis formée (et où du coup je ne postule pas en ce moment, du moins tant que cet enfant n’est pas là), c’est clairement pas compatible avec la pma (sinon jvais jamais réussir à monitorer un seul cycle et faire une tentative, allez au mieux 1 ou 2 par an). Les choix (et non choix : va bien falloir qu’on revive ensemble un jour lol) vont se faire, cependant il faut aussi les susciter ! Bon, ben maintenant t’en sais bien plus lol. Et moi de même sur tes projets…. Bisous la miss

  20. Lily 29 mars 2014 à 09:39 #

    Désolée ma petite Bounty. C’est si dur tous ces j1. Reprends des forces auprès de ton chéri.
    Plein de bisous.
    Lily.

    • Bounty Caramel 29 mars 2014 à 22:35 #

      Ca devrait pas exister les j1, de toute façon ça sert à rien à part faire mal. Le Chéri est là et ca va déjà mieux.
      Merci !! Bisous

  21. Little Wife 29 mars 2014 à 09:56 #

    Désolée Bounty, ces J1 sont tellement difficiles… et puis ce point d’interrogation qui dicte nos décisions, et puis un jour on se dit qu’il faut aussi faire ses choix sans pollution, c’est pas un echec ca Bounty, c’est juste qu’on a le droit de vivre un peu.
    Profite bien de ton homme.
    Bisous.

    • Bounty Caramel 29 mars 2014 à 22:40 #

      J’aime pas les j1. C’est un fait.
      Quant au ?, j’avoue que mon regard est vraiment spécial et que c’est moi-même qui me suis construit cette « pause »/ »stagnation » tant que ça marche pas. Je pensais pas que ça prendrai autant de temps… Il va falloir changer de stratégie, lâchez du lest sur ce que je voulais atteindre… Tu as raison, bien raison, et merci pour ces précieux conseils.
      On va profiter du week end ensemble, promis. Reprendre de l’énergie. Le soleil de paname était superbe aussi pour redonner le l’énergie, et il était là à l’arrivée aussi ! J2est là, Chérid’A a piqué, heureux de s’impliquer.
      Bisous

  22. apo6cell 29 mars 2014 à 11:38 #

    Comme je comprends et me reconnais dans ton post. Le J1 à distance, les doutes qui envahissent sur tout (boulot notamment), les choix qu’on en vient a regretter…. Et si et si ? Tout aurait il été différent? En attendant, essayer de cacher la tristesse sans nom et sans fond de ce nouvel et énième échec, craquer parfois (moi l’autre jour devant 2 collègues au petit dej a l’hôtel) mais ne surtout pas dire vraiment pourquoi (pudiquement face aux questions, avouer « une mauvaise nouvelle d’ordre médical » oui parce que mon collègue craignait un chagrin d’amour comme je suis partie téléphoner fébrilement et revenue en larmes à MrA…), tiquer aussi à chaque réflexion mal placée mais pas mal intentionnée sur l’évidence d’avoir des enfants ben oui tout le monde connaît ça… Ben non… Se demander combien de temps on sera dans ce « ben non » et si on ne le sera pas pour toujours… Des bises malgré les larmes qui n’arrêtent pas de couler mis qu’il faut cacher encore et toujours… Apo

    • Bounty Caramel 30 mars 2014 à 20:26 #

      Oh Apo, j’ai appris ce j1 solo, c’est si difficile. On traverses donc des questions de distance et de boulot similaires, amplifiées par un j1… et si… forcément qu’on se pose cette question, forcément qu’elle résonne douloureusement dans ta tête. Comment aurais-tu pu ne pas craquer ? Et tu es si forte pour avoir réussi à garder le contenu de cette souffrance. Tant qu’on ne passe pas soit même par là, il est difficile d’imaginer de quoi on parle, impossible d’imaginer ce que cela fait. Heureusement certains ont cette empathie (malheureusement je trouve que ce sont souvent des personnes qui ont vécu elle-même des/une souffrance). J’imagine à peine à quel point votre douleur est vive. Si difficile si en plus s’ajoute ton travail, ton toutou, et autre encore. Merci pour tes pensées et tes bises, je t’en donne des énormes de même. Des énormes calins avec. Bounty

  23. Sachka 29 mars 2014 à 13:28 #

    Je pense bien a toi et espère que ce week end dans les bras de ton homme rechargera tes batteries pour repartir de plus bel dans ce nouvel essai 🙂

    • Bounty Caramel 30 mars 2014 à 20:26 #

      Merci la miss, ca va mieux avec lui. Finalement en solo c’est plus difficile. On a rechargé les batteries, c’est reparti. Bisous

  24. theovulatrice 29 mars 2014 à 14:55 #

    Je suis triste pour toi. Mais tes mots sont très beaux, bien que chargés de tristesse. Des bises.

    • Bounty Caramel 30 mars 2014 à 20:28 #

      Ca n’allait pas bien du tout vendredi, le down, les doutes, la tristesse de l’évanouissement de ce mini-espoir. Et puis après, on rebondit de nouveau. C’est fou ce dont on est capable. Des biz

  25. zezette veut un razmoket 29 mars 2014 à 18:36 #

    Coucou bounty, triste post et saloperie de J1!! Je te souhaite de profiter pleinement des bras de ton amoureux et de recharger les batteries a bloc !!
    Des bises

    • Bounty Caramel 30 mars 2014 à 20:29 #

      Arf… les j1… On a profité ensemble du mini week-end, et ca va mieux. Merci la miss. Bisous

  26. to drop sky 30 mars 2014 à 16:34 #

    comme dit précedemment les J1 c’est la chiotte….

    plein de courage pour ce nouveau cycle et bravo d’avoir accepté pour le job!

    • Bounty Caramel 30 mars 2014 à 16:42 #

      Lol, merci. Le j1 c’est naze, le j2 c’est mieux quand on peut se tourner vers un nouvel espoir. Ca va mieux.
      Par contre, c’est pas un job (je cherche toujours), c’est un déplacement « contraignant »…
      Merci en tout cas !
      Bises

  27. julys974 31 mars 2014 à 06:37 #

    Pétard (t’as vu, j’essaye de devenir polie…), j’ai encore tout raté. Mais de te lire, je me dis: « ouaouw, j’aurais pas tapé dans le mille avec mon mail? »
    Quoiqu’il en soit, je lis que J1 est derrière toi et toutes les promesses devant toi !! Au passage, pour le bad trip mensuel, t’as essayé une cure de Neurobiane? 😉
    Sinon, j’espère aussi de tout mon coeur que tu monteras dans ce train, avec nous toutes. Dans un monde idéal, d’ailleurs, il n’y aurait pas d’infertilité…
    M’enfin, dans ce monde, ma foi, on est bien obligé de s’adapter.
    J’ignore si j’ai compris ton histoire de déplacement: c’est a priori un peu contraint, mais c’est pro ou perso?
    Sache en tout cas que si besoin, je suis dans les parages… Plein de bisous.
    Ps: dans ma commune c’est une jeune trentenaire (prof) d’EELV qui a été élue maire !!! Elle s’est même offert le luxe de sortir un vieux dinosaure qui était en poste depuis 43 ans !!! Comme quoi, en se battant, on fini souvent par renverser la tendance…

    • Bounty Caramel 1 avril 2014 à 23:14 #

      Punaise (suis polie aussi ;-), jviens de voir que je t’ai pas répondu.
      Bien si, dans la cible… C’était vraiment le bad du j1, j’avais oublié ce que cela faisait. Maintenant ca va mieux, et j’ai la chance de pouvoir recommencer.
      Je note le Neurobiane, j’ai lu sur ton posts les bénéfices, à tenter.
      Il va être chargé ce train, mais bon, y’a de la place pour tout le monde. Je l’espère fort !
      Déplacement pro… rien de bien méchant, mais bien plus remuant que juste un déplacement en vrai (genre est-ce que ça va pas me donner envie de repartir plus souvent et de trouver un job en fonction, ce qui veut dire rendre la pma « secondaire »… je le sentais arriver gros comme un montagne, et ça a pas louper, larmes dans le bureau de la psy-bilan de compétences à qui je me demande encore pourquoi je lui ai parlé aussi émotionnellement… il en cache des choses ce déplacements… c’est certain). Fin de la ()
      Ca va mieux en tout cas, et merci pour ta proposition. Je suis là aussi au besoin, par mail ou autre !
      Quant au PS, t’es abonnée aux villes vertes ;-)… entre MontagneCity et Chez ti…, balèze ! Faudrait peut-être qu’ils pensent à te prendre ! En tout cas chapeau à la jeune élue, pas évident de prendre une commune mamouth. (Le lol aussi c’est que le boss de Chérid’A est devenu ma*re ce week-end…). Bref. J’espère que le vert chez toi est signe de grand espoir à ta porte !
      Bisous

  28. ILGC 31 mars 2014 à 10:44 #

    Désolée de ne pas avoir été présente ces derniers jours.
    Et de découvrir ton J1.
    J’espère que les bras de ton chéri t’ont redonné le sourire et la niak.
    Gros bisous

    • Bounty Caramel 31 mars 2014 à 10:46 #

      Promis, ça va mieux. C’est fou les effets des bras de sa moitié, on avait presque oublié. Saloperie de j1 à distance, mais bon, c’est pour le meilleur !
      J3 est dans la place, avec les pikouzes et le re départ, ca va bien mieux !

  29. Biquette 31 mars 2014 à 16:44 #

    Bounty, j’ai lu ton article lorsque que tu l’as publié mais je me débattais alors aussi avec mon J1. Même si on sait depuis quelques jours, les J1 restent le moment le plus douloureux. Avant, on espère toujours un peu au fond de soi: saignements d’implantation, TG- fait trop tôt, règles anniversaires, et plein d’autres petites lueurs au loin, que J1 vient définitivement éteindre. Courage. J’espère que ton chéri et toi serez bientôt réunis et que vous pourrez porter à deux, au jour le jour, le chagrin puis enfin le bonheur tant attendu.
    Enormes bisous.

    • Bounty Caramel 31 mars 2014 à 18:56 #

      Merci Biquette, saleté de j1 qui vient puis repart et fait croire…
      Ca va mieux je t’assure. Nous 2 nous a fait du bien.
      J’ai eu une descente d’hormone phénoménale, le bad, la tristesse, les questions… mais là ca va mieux. Promis.
      En tout cas merci à toi, je suis de même désolée pour toi. Je t’embrasse fort

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :