Le « 3 » du « jamais 2 sans 3 » était ailleurs

9 Déc

Jeudi… Bonne nouvelle d’une naissance d’un petit gars « eu » grâce au don…

Vendredi… Bonne nouvelle quant à mon risque génique (très) faible vis-à-vis de l’autisme…

Samedi… Des bonnes nouvelles sur Paris, une réunion BAMP où j’aurai tellement voulu être présente (en plus il semblait y avoir du délicieux monde et de somptueuses sucreries). J’ai bien bien pensé à vous tous et toutes !

Samedi aussi… Un mariage joyeux et heureux d’un ami de longue date de Chérid’A, du « grand frère » comme on dit. Mariage intime, une trentaine de personne, ou plutôt de parents… Mariage où je suis finalement allée seule, Chérid’A ayant raté son train… Mariage où je ne connaissais que les mariés et la sœur de celui-ci ainsi que sa fille, petite fille si semblable à mon frère…

Mariage où finalement ouf! les c1-y’a-ka-pas-y-penser-y’a-pire-dans-la-vie-donc-po-si-grâve-une-FC-arrêtez-de-stresser-et-de-vous-faire-mal-vous-avez-ka-adoptern’étaient pas là, leur bébé étant trop agitée (sans blague… c’est un nourrisson… tu t’attendais à quoi sérieux ?!).

Mariage avec pleins de bambins de 3 à 8 ans, pleins de petits qui ressemblent à ceux que nous attendons depuis 3 Noëls… Quand l’image de ces familles présentes est celle qui pourrait être la nôtre, quand la ressemblance des enfants avec nos espoirs est là, frappante, quand en plus les prénoms sont ceux dont je rêve, quand ce sont des mini-nous partout, c’est davantage le lien, les attentions, l’affect, l’amour présent entre le parent et l’enfant qui me fend le cœur… (Madame Pimpin, ur so right…). Être au milieu de toute cette vie m’a certes fait mal, mais en même temps, en cet après-midi de samedi où tous les espoirs étaient encore permis, tenir les petites mains, serrer dans mes bras ceux et celles qui auraient pu être les miens, jouer avec toutes ces boules d’énergie, a rempli mon cœur d’affection et d’espoirs… malgré les douleurs au bas ventre, malgré le mini spotting apparu dans l’après-midi, j’en ai profité.

J’aurai aimé que ma moitié soit là, partage avec moi le joyeux mariage de son témoin, soit présent et ai les yeux qui brillent d’espoirs en voyant tous ces enfants… mais bon, un loupage de train, ça arrive, et le malheureux étaient fort affecté par sa non présence.

Dimanche, réveillée tard, douleurs au bas-ventre, spotting toujours présents, ayant misé sur le réconfort croissants et pains choco, j’ai lâché un peu les vannes, doucement, sans amertume. Dans la journée, les douleurs se sont accentuées, le spotting a disparu, et bêtement j’y ai de nouveau cru…

Ce week-end les douleurs au bas-ventre se sont montrées persistantes… ce matin elles sont sanglantes.

Les bonnes nouvelles étaient dans les rencontres, le mariage, le soleil présent. Le « jamais 2 sans 3 » se trouvait ailleurs qu’en moi.

Ce matin, j1 est là.

Ce n’est pas pour cette fois-ci. Serait-ce pour la prochaine fois ? Si seulement on pouvait nous promettre qu’un jour nos enfants nous les tiendront dans nos bras… tout cela serait plus acceptable.

PS : Merci pour tous vos petits mots, vous êtes adorables.

Publicités

39 Réponses to “Le « 3 » du « jamais 2 sans 3 » était ailleurs”

  1. laqueteduplus 9 décembre 2013 à 09:30 #

    Tu as eu beaucoup de force de profiter de ces petits. C’est vrai que tenir des bébés dans ses bras quand on attend son tour c’est à la fois si doux et si douloureux… Je suis tellement désolée pour toi de ce nouveau J1… les J1 ça craint… pleins de bisous et peut-être à bientôt?

    • Bounty Caramel 9 décembre 2013 à 09:34 #

      Merci la miss. Heureusement il n’y avait pas de bébés (là, je ne sais pas gérer). La plus petite avait 3 ans, à partir de là, je fond… Et puis, dans l’histoire, la douleur vient davantage des mots et images renvoyés par les adultes qui ne connaissent pas leur chance que par les enfants… Merci pour ton soutien. On se voit bientôt ! (Je te renvoi mon mail à priori pas eu…) Bises

  2. Zapppp 9 décembre 2013 à 09:51 #

    C’est ce que je me dis souvent. Si seulement on pouvait être sûrs, on attendrait plus tranquillement…
    Je suis bien désolée pour ce j1, et je t’envoie des bisous.

    • Bounty Caramel 9 décembre 2013 à 09:55 #

      Merci Zapppp. Si seulement…c’est clair…
      Je pense bien à toi et te rêve un yack de Noël !

  3. damelapin 9 décembre 2013 à 10:04 #

    Tu as été bien courageuse d’être à ce mariage sans ton homme, bravo à toi et bon courage pour le J1

    • Bounty Caramel 9 décembre 2013 à 10:10 #

      Merci la miss. Je t’avoue que j’avais un peu peur… et finalement ça a été.
      Le retour en pma et ses échecs est signé…
      Stim’1 (« C » 28) : DNLP 1 – Moi 0
      Bises

    • damelapin 9 décembre 2013 à 10:51 #

      viendra un jour où on mettre « Moi 10.000 », et ça contrebalancera tous les points que DNLP a accumulé 😉

  4. Miss infertility 9 décembre 2013 à 10:24 #

    :-(. Bon courage, gros gros bisous

  5. madamepimpin 9 décembre 2013 à 11:07 #

    La grimace au J1, ce J1 qui j’espère te semblera plus doux le mois prochain en te servant comme point de repère pour le calcul en SA 🙂
    Comme les filles je salue ton courage au cours de ces derniers jours… si dur d’être témoin de cette intimité parents-enfants à laquelle nous sommes des étrangères… pour peu de temps encore, j’espère.

    Bisous ma jolie Bounty.

    • Bounty Caramel 11 décembre 2013 à 21:37 #

      Ca c’est positif comme vision ! Merci la miss ! Les doigts sont croisés pour samedi… Bisous

  6. pivoinespma 9 décembre 2013 à 11:08 #

    Désolée pour ce J1 c’est dur je sais! Courage des bisous

    • Bounty Caramel 11 décembre 2013 à 21:38 #

      C’est dur, c’est le j1 du « recommencer » la pma… c’est peut-être cela le plus dur à avaler. Ca va mieux, c’est digéré. Bises

  7. Biquette 9 décembre 2013 à 11:13 #

    Zut (pour pas dire autre chose).
    Si seulement on pouvait être sûr que notre tour arrivera un jour (puis tant qu’à faire connaître le jour, ça nous ferait faire pas mal d’économies), ce serait effectivement tellement plus facile.
    Je t’admire d’avoir été au mariage toute seule.
    Gros bisous.

    • Bounty Caramel 11 décembre 2013 à 21:46 #

      Sur ce blog, tinkiet, on peut dire Marde !
      Oh oui, connaitre le jour où tout ira bien ensuite… Bises

  8. 9 décembre 2013 à 13:07 #

    Ma psy m’a souvent dit, quand je désespérais un peu plus, au fil des échecs:  » Cé, essaye de ne pas te couper du monde des enfants. J’imagine combien c’est dur, mais ce monde là, c’est celui auquel tu aspires tant, ne lui ferme pas la porte ». Je te comprends alors, quand tu dis que ça a été dur mais que tu as profité malgré tout de ce mariage.

    Des bisous, j’ai eu ton mail et y réponds dans l’aprèm ou demain.

    • Bounty Caramel 11 décembre 2013 à 21:50 #

      Ah, je suis d’accord ! Le monde des enfants, okay ! Le monde des adultes ayant des enfants sans être passé par la pma et dont l’empathie est inconnue au bataillon, c’est sans moi par contre.
      J’ai profité des bambins… qui jouaient dans les pièces à côté… sans les parents! Voila l’astuce au fait que j’ai survécu (et puis personne sauf le marié n’était au courant de nos soucis, aucune questions gênantes non plus). Bisous !

  9. lamisskangourou 9 décembre 2013 à 15:04 #

    En effet, c’est courageux de ta part, et tu as su prendre le bon d’un week end difficile. Bravo pour ton positivisme, je ne sais pas si j’aurais su. Des bisous petite Bounty

    • Bounty Caramel 11 décembre 2013 à 21:51 #

      Merci la miss ! Il ne faut pas oublié qu’en plus de que ce que je disais à Cé, à ce moment là, cet après midi là, certes les spottings étaient là, mais tout était encore possible… Bref, aucun mérite… Bisous

  10. Madame G 9 décembre 2013 à 17:25 #

    Jour 1 de merde … je pense à toi et je t’envoie un gros bisous enneigé du Québec. Comme Madame Pimpin l’a dit, le mois prochain c’est reparti et bientôt sa va être DNLP K.O total!! 🙂

    • Bounty Caramel 11 décembre 2013 à 21:53 #

      J1 de marde, et ouai… mais bon, c’est passé, c’est fait, c’est dégagé…
      Oh oui pour les bisous enneigés du Quebec ! La classe, tu me donnes envie tu sais !
      Merci ! Kiss !

  11. gribouillette 9 décembre 2013 à 17:35 #

    Je suis désolée Bounty. ❤

    • Bounty Caramel 11 décembre 2013 à 21:54 #

      T’es un amour… M’enfin, c’est passé, c’était la claque du « c’est reparti, la pma, les échecs, toussa… », je me doutais bien que la possibilité que ça remarche direct était faible… mais bon, évidemment, cela aurait si chouette… Bisous

  12. Lucette 9 décembre 2013 à 20:32 #

    Défie la vie puisqu’elle te nargue 😉
    Fuck pour ce J1… Pute de marde, tiens.
    Des bisous.

    • Bounty Caramel 11 décembre 2013 à 21:55 #

      J’aime beaucoup le pute de marde. Pute de marde à toi aussi miss je te suivais de prêt… Bon, maintenant tu ne me suis plus, tu yack un + et basta. Bisous

  13. Little Wife 9 décembre 2013 à 21:57 #

    Je t’admire, moi je suis incapable de jouer avec les enfants. Je les regarde de loin mais je n’arrive pas à être complice avec eux.
    Cette incertitude, c’est 90% de ma souffrance. Dur…
    Je t’embrasse.

    • Bounty Caramel 11 décembre 2013 à 21:57 #

      C’est gentil la miss. C’est ce que je disais à Cé et à ma moitié, « le problème pour moi c’est pas les enfants, c’est les crétins d’adultes ».
      Quant à l’incertitude, c’est l’un des ingérables pma, c’est clair…
      Bisous

  14. madamerenard76 9 décembre 2013 à 22:19 #

    Je suis vraiment désolée pour toi, ça m’a fait un peu la même chose il y a quelques jours, des spottings persistants, l’espoir qui s’installe et en fait non… Bravo en tout cas d’avoir réussi à tirer le meilleur de ton WE, ça force l’admiration 🙂 Les prochains jours seront peut-être moroses mais je suis sûre que l’espoir va vite revenir, comme pour nous toutes chaque mois!

    • Bounty Caramel 11 décembre 2013 à 21:59 #

      Ben non, mais quelle connerie de croire que des spottings non non non ça ne veut rien dire. C’est crétin mon cerveau parfois.
      Ca va mieux, l’espoir renait avec les pikouzes ! Bisous

  15. ecila69 10 décembre 2013 à 00:02 #

    Quelles que soient leurs origines biologiques ou géographiques, vous tiendrez vos enfants dans vos bras, un jour. Je l’espère de tout cœur et j’y crois. N’oublie pas tous ce que vous avez déjà accomplis ensemble, vous mobilisez vos forces et vous soulevez des montagnes. Vous y arriverez !
    Amicalement

    • Bounty Caramel 11 décembre 2013 à 22:01 #

      C’est adorable ecila ! Merci !
      Je crois fort au « un jour », j’espère qu’il n’est plus très loin… ou que la vie m’offrira de bien belles choses dans cette attente. Des bises

  16. MadameHiberne 10 décembre 2013 à 06:25 #

    Je sais qu’on vivrait toutes mieux l’attente si on savait que le bon C1 sera celui dans 1 / 3 / 7 / 11 mois. Juste de savoir avec certitude nous apaiserait tant. Mais bon bien sûr on n’est pas dans le monde des Bisounours, ça marche pas comme ça. Mais au fond de moi, j’y crois pour toi, pour vous. En plus cette bonne nouvelle génique a du t’apaiser.
    Vraiment désolée pour ce nouveau J1, je croise pour qu’il soit le dernier.
    Bises.

    • Bounty Caramel 11 décembre 2013 à 22:03 #

      C’est certain… Savoir, à si seulement on savait ! Sinon, ben je suis pas contre le monde des Bisounours, je vote même pour qu’il devienne la réalité de tous, ben ouiai, faut bien rêver un peu ! Lol.
      Merci pour ton petit mot et tes espoirs envers nous, merci de ce soutien!
      Bisous

  17. LE GALL 10 décembre 2013 à 07:47 #

    garde espoir, moi j’y crois ! gros bisous

    • Bounty Caramel 11 décembre 2013 à 22:03 #

      Je le garde, promis ! J’espère que tu te portes bien ?…
      Bisous

  18. titpouce 10 décembre 2013 à 10:10 #

    Eh ben…j’aurais jamais pu aller à ce mariage seule, jamais. Je me serais terrée chez moi avec une excuse à la con.
    BRAVO, vraiment, laisser de côté les spottings, te réjouir avec ces petits, c’est impressionnant.
    Pleins de fois on s’est dit la même chose que toi Loulou et moi : « si au moins on savait la date ! juste une date, merde ! » Fais chier pour ce J1, il a pas intérêt à se repointer celui-là ! Grrrr….
    Bisous doux de réconfort

    • Bounty Caramel 11 décembre 2013 à 22:12 #

      Mais si mais si… Si ton homme te prévenait le matin même qu’il avait raté son train et que pour se faire pardonner tu pouvais lui tel à n’importe quel craquage de la journée, si au même moment tu étais déjà habillée, toute pimpante et avait sortie tes plus beaux atouts de dpo 15 où tout est possible, qu’en plus tu apprenais que le couple d’invités que tu ne souhaitais pas voir était absent, et enfin que la soeur du marié que tu kiffes et que t’as pas vu depuis 4 ans est là avec sa fille que tu adores elle aussi, ben je t’assure, tu y serais allée seule !
      Ensuite, à la reception, tu aurais vu que les parents laissaient les enfants jouer « tranquillement », et du coup tu aurais pu te faufiler discretos dans leur pièce de jeux pour te blinder de câlins, de bisous, de jeux et de complicité… et summum du confort, aucune question sur ton absence d’enfants, ni ton absence de mec… Si c’est pas le mariage de rêve ! Bref, tu y serais allée !
      Oh oui, si seulement on savait… Merci pour la menace au j1, j’espère qu’il t’écoute !
      Bisous

  19. So chic so zen so Biscotte 10 décembre 2013 à 14:57 #

    Douces pensées ptite Bounty.

    • Bounty Caramel 11 décembre 2013 à 22:13 #

      Merci double brioche ! (Ne t’en fais pas, ca va, c’est passé… stim’2 et ses espoirs sont là!)
      Bises

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :