Les clins d’oeil de Chérid’;-)

19 Nov

Ma moitié est un lecteur passionné ! Passionné limite obsessionnel, compulsif à grande tendance insomniaque…

Il lit, relit, déglutit tant de bouquins qui lui passent entre les mains. Chacun son truc, lui il lit, moi j’écris sur mon blog… Oups, raté, il écrit aussi… C’est d’ailleurs comme çà qu’on s’est rencontré, lui assis en train d’écrire des essais, un verre de ti’punch à la main, moi l’ayant fraichement servi et fortement intriguée.

N’en ayant pas assez de lire sur le papier, cela fait quelques années qu’en plus de ses heures de lectures hebdomadaires, il écoute durant ses trajets, ses ballades ou ses demi-nuits tout un tas de livres qu’il n’a pas le temps de lire. Je t’avoue que c’est super agréable d’écouter les bouquins, très agréablement surprise par la qualité des voix, des dictions, des mises en abyme sonores…, c’est très bien fait… mais à minuit, moi au bout de 30 minutes d’écoute, je m’endors. Lui veille jusqu’aux aurores…

C’est un truc de famille, c’est fou. Que ce soit son frère, sa sœur ou son père, c’est pareil. Ils dévorent les livres… 

Où trouve-t-il ce temps ? Je t’ai dit qu’il était insomniaque non ? Ben voila, mine de rien y’a un côté pratique à ne pas dormir… Et puis, au moins je me sens moins coupable de passer bien moins de temps à lire, c’est cool, ça compense ! A moi les résumés (danke à son blog !), à lui l’ensemble détaillé.

Bref, du coup, de temps à autre, lorsqu’il lit des passages intéressants, il me textote et on en papote.

Ces derniers temps, il lit un bouquin que j’ai acheté récemment sans même connaitre le fil linéaire de ce roman (oui oui, j’achète les bouquins puis je les oublient… et lui les lit… La répartition des tâches je vous dit !)…

C’est un livre magique, un regard perçant… ce sont des souvenirs intimes et visionnaires d’un gosse des seventies/eigthies quelque part ici sur Terre… est qui Demain [aura] 20 ans.

Chérid’A est bien plus posé que moi, il tourne 7 fois sa langue dans sa bouche quand moi je l’ai déjà délié 10 fois (enfin, t’as compris, je grossis le trait, mais y’a du vrai). Alors quand il m’envoit, de façon émouvante, des phrases, des lignes, des images ou photos du genre qui suit, je sais qu’il pense à moi, à nous, et aussi à toutes celles et ceux qui vivent dans l’attente de ce désir d’enfant.

Voici deux passages du bouquin en question (vive le smartph*ne !), deux extraits bouleversants… et qui m’ont tant fait penser à nous toutes et tous…

Douce lecture et pensée…

IMG_0419

IMG_0424

Extraits de « Demain j’aurai vingt ans » d’Alain Mabanckou. Largement autobiographique, peinture du Congo post-colonial des années 1970-1980, avec en toile de fond la vague du communisme qui déferle sur plusieurs nations du continent au lendemain des Indépendances. Dans ces turbulences quelle peut-être la place d’une famille ordinaire comme celle du narrateur Michel qui a une dizaine d’années ? Le gamin regarde dans le détail la vie quotidienne. Son père adoptif est polygame : il a deux mères, maman Pauline, la mère biologique ; et maman Martine. C’est aussi la période de La Voix de l’Amérique qui distille sur les ondes les informations sur le Chah d’Iran, Idi Amin Dada, l’ayatollah Khomeini, la guerre en Angola etc. Un hommage est rendu à la littérature, mais aussi à la musique, avec notamment l’ombre de Georges Brassens et sa célèbre chanson Auprès de mon arbre que le narrateur écoute presque en boucle bien malgré lui.

La tendresse de la voix du narrateur cache une douleur interne, celle qui traverse tout le livre : l’enfance d’un fils unique dont la mère n’aura cessé de chercher toute sa vie à avoir un autre enfant. La trame du roman tient sur la quête d’une clé supposée ouvrir le ventre de cette mère afin de permettre à un autre enfant de voir le jour. Vraisemblablement c’est le petit Michel qui détient cette clé qu’il aurait cachée quelque part après avoir verrouillé à double tour la porte au moment où il sortait lui-même du ventre de sa mère…

Publicités

27 Réponses to “Les clins d’oeil de Chérid’;-)”

  1. Lulu 19 novembre 2013 à 20:05 #

    Je comprends maintenant pourquoi tu as pensé à moi en lisant ça…
    Merci pour cette référence.
    (Et ton chéri, il est comme mon homme : les livres, il les dévore… !!!).

    • Bounty Caramel 19 novembre 2013 à 20:49 #

      Oh oui, j’ai pensé fort à toi…
      Cela semble si évident, si simple dans la bouche de cet enfant…
      Des bises à toi et ton dévoreur de livre de moitié!

  2. Little Wife 19 novembre 2013 à 20:18 #

    Quelle chance tu as de partager ca avec ton homme… Ces passages sont émouvants, merci pour la découverte miss.
    Bisous.

    • Bounty Caramel 19 novembre 2013 à 20:51 #

      C’est gentil, merci. Je suis certaine que tu partages également pleins de moments émouvants 😉
      C’est si bien dit dans la bouche d’un enfant je trouve…
      D’autres passages évoquent les prénoms que le petit donne à ses frères et soeurs perdus…
      Mon homme voudrait bien je lise ce bouquin, pour les autres aspects traités surtout, je ne suis pas sûre d’avoir le coeur suffisamment accroché, mais je le lirais (mouchoirs à la main).
      Bises

  3. madamepimpin 19 novembre 2013 à 21:05 #

    Chouettes clins d’oeil, émouvants comme tout. Ca donne envie de lire le bouquin mais comme tu dis, mouchoir à la main. C’est vraiment cool comme alliance technologico-littéraire 😉
    Des gros bisous

    • Bounty Caramel 19 novembre 2013 à 21:16 #

      Merci ! Toi qui est une écrivaine née (genre Laxmi&Co c’est pas du pur style!), et lectrice invétérée, je suis sûre que tu devrais aimer ce bouquin (son auteur a eu le Renaudot en 2006, pas pour ce bouquin, le précédent). Et l’alliance je t’avoue que c’est ce qui m’a fait craquer… Je le pousse à écrire/finir son bouquin, mais bon, tu connais ça, les écrivain(e)s né(e)s faut pas trop les pousser, n’empêche que je suis sûre que tôt ou tard, ils franchissent le pas… Y’a un temps pour tout, j’espère que ce temps viendra 😉
      Bises

    • madamepimpin 19 novembre 2013 à 21:17 #

      mouahahah (petit rire gêné) ❤

  4. damelapin 19 novembre 2013 à 21:45 #

    C’est beau. C’est bien, vous vous complétez 😉

    • Bounty Caramel 20 novembre 2013 à 16:23 #

      les textes sont supers beaux, c’est vrai.
      On se complète comme on peut !
      Bises

  5. MadameHiberne 20 novembre 2013 à 03:31 #

    Ouh ça c’est un extrait poignant pour nous. Ça doit avoir un impact encore plus fort du fait que ce soit lui qui te les envoie.

    • Bounty Caramel 20 novembre 2013 à 16:24 #

      Ils sont durs et si « naifs » ces extraits… ceux de la bouche du petit narrateur…
      C’est vrai que lorsqu’il m’a envoyé le premier texte, ça m’a fait monter les larmes..
      Bises

  6. Zapppp 20 novembre 2013 à 12:54 #

    Il est chouette ce chéri. T’as raison, garde le ! 😉
    Bises

    • Bounty Caramel 20 novembre 2013 à 16:25 #

      Ouia, je pense que je vais le garder, t’as raison !
      Ils sont tous chouettes nos chéris 😉
      Avec la PMA dans le lot, c’est parfois explosif, mais c’est que l’enjeu est tel…
      Bises

  7. Marred'attendre 20 novembre 2013 à 17:35 #

    J’aime beaucoup ces deux extraits, très émouvants. Merci pour le partage !

    • Bounty Caramel 20 novembre 2013 à 19:49 #

      Merci, je trouves que ça valait la peine de partager… un regard simple… pour celles vivant l’attente, l’espoir, la PMA, la(s) FC… et le don 😉 … Bises

  8. lamisskangourou 20 novembre 2013 à 17:44 #

    J’aime beaucoup aussi les deux extraits, ça fait très enfantin et du coup, très vrai. C’est chouette de partager cela tous les deux.

    • Bounty Caramel 20 novembre 2013 à 19:47 #

      Oui c’est cela, c’est un petit garçon qui parle dans ce bouquin… Son geste m’a beaucoup touché, le premier passage est un peu l’histoire de juillet… Bises

  9. titpouce 23 novembre 2013 à 13:35 #

    C’est un très beau passage, j’en suis émue. Ca paraît si simple dans l’esprit de cet enfant!
    Merci à ton chéri pour ce partage, il a touché plusieurs pmettes. C’est beau qu’il s’implique aussi à travers sa passion. Vous faites un bien joli couple tous les deux 🙂
    Douces bises

    • Bounty Caramel 24 novembre 2013 à 15:01 #

      Finalement est-ce que ce ne sont pas les adultes qui compliquent les choses ?… Parfois je me demande…
      Je lui passe le mot à ma moitié, je suis touchée par ton petit mot… Merci !
      Bises

  10. ILGC 24 novembre 2013 à 11:48 #

    Bonjour,

    Je suis nouvelle sur la blogosphère et j’ose commenter pour la première fois ici.
    J’ai été touchée à la lecture de ce blog, par son originalité mais aussi par la mixité culturelle du couple protagoniste.
    Mon couple est aussi mixte et je me décrirai comme une « banane » c’est-à-dire jaune a l’extérieure mais aussi blanche a l’intérieure (je suis d’origine asiatique mariée à un français).
    Aujourd’hui j’ai créé un blog pour partager mon histoire mais aussi pour ne plus me sentir seule.
    Je reviendrai commenter par ici.

    A bientôt.

    • Bounty Caramel 24 novembre 2013 à 14:59 #

      Coucou la miss, je viens de parcourir le tien… j’en ai des larmes séchées sur mes joues… Je suis si triste de ce qui vous est arrivez… En lisant ton parcours, vous êtes si battants… Ils peuvent être fiers de vous ces deux petits anges…
      Bounty, Banane… Lol, même idée ! Le bounty c’est bien du « noir à l’extérieur, blanc à l’intérieur », en mode reverse dans le couple, en effet.
      Merci pour les compléments, ça me fait chaud au coeur. J’espère que ton blog et les soutiens que tu y trouveras te permettront de te sentir accompagnée et soutenue.
      Des bizoo

  11. Julys974 29 novembre 2013 à 12:46 #

    Quel homme ton chéri d’A !!! Tu m’as bien vendu « Demain j’aurais 20 ans »: ça donne envie de le lire. Bises.

    • Bounty Caramel 29 novembre 2013 à 13:39 #

      Merci. Alors si ça t’as donné envie, j’en suis ravie ! C’est une perle ce bouquin, bien au delà de ces deux passages cités, qui heureusement ne font pas tout le livre…
      Bises

  12. lisette84 4 décembre 2013 à 17:31 #

    Ca me donne envie de le lire 🙂 Comment vas tu??

    • Bounty Caramel 4 décembre 2013 à 19:05 #

      Vas y ! C’est absolument à lire, je pense que tu aimerais beaucoup.. Sinon, ben écoute, ca va! Promis… juste un peu du mal à écrire… Bises

Trackbacks/Pingbacks

  1. Omniprésente absence | Le blog de Little Wife - 23 novembre 2013

    […] totalement oubliée, j’en avais retenu cette seule phrase. J’ai repensé à l’article de Bounty sur les lectures de sa moitié, ces extraits touchants qu’il lui envoie. Notre parcours, […]

  2. Et si on parlait de l’infertilité en Afrique, et plus précisément au Cameroun ? | Ti'punch contre Ti'bout ! - 23 octobre 2014

    […] Niveau lecture africaine francophone traitant de ce sujet, j’avais parlé de ce bouquin ci et de celui là. […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :