Hypocrisie ?!, tapage de J sur le système ! et démotivation tafesque…

11 Oct
  • Démarrage de journée au taf. Ou mes 3 premières minutes d’hypocrisie matinale…

Je franchis la porte. Il est 8h30.

Je  passe dans le bureau du boss dire Bonjour.

« Tu vas bien ? » « Oui » (hypocrite va !)

Je monte. Dis bonjour à tout le monde. M’installe. Dis bonjour à mon collègue de bureau. Pose mes affaires. Allume le PC.

« Dring « Téléphone Papa » » (la sonnerie de mon collègue est ce « téléphone papa » chanté par sa fille). Inutile de te préciser que sa sonnerie me tape légèrement sur les nerfs. Énervement number 1. Go.

Il répond bla bla bla… On entend une petite voix chanter. Il raccroche.

Il m’adresse la parole avec un sourire et rire fier et heureux « C’est ma fille, elle chante ».

Je réponds « ah oui » avec un sourire de gaité de coeur non serré (hypocrite va !)

Collègue number 2 arrive. Franchit sa tête avec le smile.

« Ca va ? » « Bla bla bla »

Collègue number 1 masculin  à collègue number 2 masculin revenu tout fraichement de congé pater’ « Et le petit ? Ca va ? Pas trop dur ? Et les nuits… »

(Oui, les mecs là où je bosse côtoient une dizaine de filles (mamans ou en devenir, évidemment) toute la journée, et ont pris le rythme des discussions cataloguées de féminines).

Collègue number 2 « Bla bla bla, ça va, il est trop mignon, bla bla bla, c’est génial, bla bla bla ».

Je fais mine d’approuver et m’intéresser (mon dos se glace) avec le sourire (hypocrite va !)

Il est 8h33. (Si si, toussa toussa en 3 min chrono ! Véridique !)

Bon, je ne vais pas commenter (ah ben si c’est fait).

Toi-même tu sais ce que j’en pense.

  • … suivi de « quand les J me tapent sur les nerfs »…

Cette tension… Serait-ce aussi ce screugneugneu de J1 qui s’est fait la malle ?

(La grossesse ne guérit pas les OPK. Idées préconçues number X vient de tomber. Et vlan !)

Mon recap’ des rouges, c’est ceci :

DDR – (date des dernières règles) : 28 mars 2013

RDC – (non c’est pas mes jolis souvenirs à Kinshasa – RDC c’est aussi et surtout un pays, la Rep.Dem.du C*ngo – RDC ici, c’est retour de couche (quel nom de marde d’ailleurs)) : 30 août 2013

J1 de « C2 post RDC» (aka « C » ou plutôt « Mois » 26) :  ???….  when u want, if u want …..

« Hé le J, c’est quand tu veux, enfin là on est quand même à j 40… »

Et puis, cher j, si tu pouvais éviter de tomber ce week-end (vais voir Chérid’A), ou à la fin du mois quand il sera là, ou encore le 4 novembre parce que y’a hystéroscopie… ça m’arrangerai. On est pas à un jour près, non ?!?

  • … pour finir « à fleur de peau… »

Bref. T’as d’ores et déjà compris que je suis à fleur de peau…

Que je vais un peu le sourire figé au boulot…

Que ce J opk me saoule…

Que retourner en PMA me gave d’avance…

Que repasser par le posage de questions insolubles en « et si ça ne marche pas ?  » « et c’est l’utro ou un + qui fait cela? » « et bla bla bla ? » (autant de questions innovantes que de cerveau disponible)…

Que la joie d’un + laissera de suite place à la frousse de sa perte…

Que le non joie d’un + laissera place à la peur, la pétrification, et l’angoisse…

  • … et cetera, et cetera… et déboussolée par mon incapacité à me bouger !

Et outre ces constats (qui ont peu de réponses et ne devraient pas me bloquer mes neurones car je suis censée être en PAUSE), le pire du pire (du moment), c’est que je ne me reconnais plus.

Je suis en pause, mon cerveau devrait peut-être le comprendre et mes neurones re-fonctionner correctement. Ben non.

C’est un flux de questions existentiels… et un constat : « je ne suis plus active ». Et plus active pour moi équivaut à plus investie, plus militante, plus capable. Inactive, vide et déchargée.

Où elle est passée ma motivation au boulot ? 

Boulot que j’ai choisi, désiré. Boulot-passion à la base. Boulot fait pour accompagner « l’autre », celui qui pourrait être moi en somme. Des familles et des enfants, le plus souvent; vulnérables, toujours; voulant s’en sortir, tout le temps. Mais boulot où le chiant est de ne pas être en action (c’est d’ailleurs peut-être une des causes de ma démotivation, mais pas sûr, l’attente d’enfant brouille les pistes, la réflexion, les motivations, tout comme les neurones), car derrière un pc pour permettre la mise en action (jdois être la seule à me comprendre en me relisant, bref). C’est important, essentiel même. Mais j’avoue que là j’ai de plus en plus de mal à gérer et à me motiver quand moi-même j’aurai besoin d’un coup de pouce de la nature. Et je déteste vraiment en arriver à penser cela.

Où ils sont passés mes engagements ? Où il est passé mon temps dispo pour mon PMA dont je parlais ici il y a 1 an déjà ?

Avalés par les méandres de mon cerveau d’infertile (parait que je suis dans la lune) ?

Mangés par le manque de temps (ça m’en a bouffé des heures sup’ à rattraper cette histoire pmesque) ?

Je ne suis plus présente là où je m’étais engagée. Fait xxxx. Je n’arrive pas à me bouger, à m’activer. Je n’ai pas assez de force pour accompagner et tenter de solutionner. Alors, je reste en éveil et effrayée, je veux toujours autant faire savoir que là-bas aurait pu être chez moi, qu’ici aurait pu être chez elle ou chez lui, que la planète est ronde et que c’est n’est pas pour rien, et que rien ne nous protège en dehors de la solidarité et la prise de conscience des réalités (écrire ces mots ça me fait aussi penser à BAMP tout d’un coup). J’aurai voulu écrire un petit texte pour présenter les 3 liens qui suivent (Lamped*sa, camps de « rétention » en Lyb*e, l’excellente synthèse avec les données d’amn*sty int*rnational), mais étant moins présente et active qu’il y a un an, je n’ai plus autant d’informations que par le passé. Et puis surtout d’autres le font bien bien mieux que moi. Si ça vous branche (puisque tout ce que je sais désormais faire c’est relayer), je vous invite à voir, écouter « Là bas s* j’y suis » de Fr Int*r(minute 28′), et savoir.

Enfin voila, je suis un peu déboussolée, je ne suis plus aussi réactive et active qu’avant.

Même le J se laisse trainer ! (Pas de test, entre l’hospitalisation, les OPK, la distance et le mois complet d’antibios si fun pour zigouiller toutes les flores, pas la peine de rêver…)

Je sais que je le serai de nouveau DEMAIN, différemment peut-être, bien mieux j’espère, alors vivement demain !!! car demain c’est AUJOURD’HUI !!! 

Clin d’oeil aux Toulousain(e)s ! (Fichtre ça ne me rajeunit pas…)

Demain sera un autre jour, demain demain toujours demain
Demain tu trouveras l’amour, demain demain toujours demain
Demain la chance tournera, demain demain toujours demain
Demain la vie vous sourira, demain demain toujours demain
Demain on oubliera demain, quand c’est qu’arrivera demain
Demain sera toujours demain, oh qu’ils sont nombreux les demains

Demain c’est la terre promise,
Demain c’est là le paradis
Demain en demain s’éternise
Demain fuit, qui le poursuit
Demain c’est la terre promise,
Demain c’est là le paradis
Demain en demain s’éternise
Demain décourage aujourd’hui

Demain j’arrête c’est promis, demain demain toujours demain
Demain c’est sûr, on vous l’a dit, demain demain toujours demain
Demain ceci, demain cela, demain demain toujours demain
Demain demain j’entends que ça, demain demain toujours demain
Demain nous disons tous demain, quand c’est qu’arrivera demain
Demain sera toujours demain, oh qu’ils sont nombreux les demains

PS : Je suis tombée là-dessus aujourd’hui aussi (finalement mon boulot me permet de découvrir encore de jolies choses ;). Cette cause nous concerne toutes/tous également, et peut-être même que nos passages en PMA nous sensibilisent davantage qu’on ne le croit… Je ne pense pas qu’avant j’aurai regardé avec autant d’attention ces actions associatives, sans frontières aucunes, pour l’accès pour toutes à la gynécologie.

Sur ce, je vous laisse et pense à vous, je file dans le train rejoindre Chérid’A !

Publicités

19 Réponses to “Hypocrisie ?!, tapage de J sur le système ! et démotivation tafesque…”

  1. damelapin 11 octobre 2013 à 08:45 #

    toulouse 🙂
    il y a des jours, comme ça…

    • Bounty Caramel 11 octobre 2013 à 14:10 #

      Hé hé ! T’as raison, j’espère que c’est juste des jours… Bises

  2. MadameHiberne 11 octobre 2013 à 09:19 #

    Ben je compatis pour le J OPK, je sais ce que ça fait de se demander non pas quand est ce que je vais ovuler mais vais-je seulement ovuler au moins…
    Je note du mieux sur mes cycles de pause comme si en effet le traitement du mois d’avant continuait à faire effet mais … je reste pessimiste. Quand cycles de pause enchaineront d’autres cycles de pause la machine va réhiberner j’en suis sûre.

    • Bounty Caramel 11 octobre 2013 à 14:07 #

      Je compatis… J’imagine pas de grossesse miracle de toute façon. Mais c’est chiant d’avoir les effets opk en pause… Pfff. Bises

  3. Zapppp 11 octobre 2013 à 11:37 #

    Y a des périodes pma où on est conquérantes, pleine d’espoirs. Et d’autres où rien n’a de saveur, on a pas envie de faire quoi que ce soit, plus de force, fatigués de tout… Le deuxième cas est bien trop présent la plupart du temps malheureusement.
    Mais demain ça ira mieux? On l’attend ce demain en effet.
    Bisous

    • Bounty Caramel 11 octobre 2013 à 13:04 #

      Oh oui, on l’attend… En plus je sors d’un rendez-vous où on vient de me dire que si nous avions 1 enfant notre situation pouvait être appuyée. Ben vlan dans la tronche ça fait… Merci la miss. Bises

    • Zapppp 11 octobre 2013 à 13:19 #

      Ça c’est le pompon tiens ! Prends ça dans la face !

    • Bounty Caramel 11 octobre 2013 à 14:09 #

      Carrement! C’est exactement mot pour mot ce que j’ai exprimé à ma moitié… Re re re pfffff… On se comprend n’est ce pas. Bises

  4. la cerise EX acid-ulee 11 octobre 2013 à 12:54 #

    j’ai une question moi : je suis opk et je n’ai eu dans ma carrière de nana que 2 cycles naturels (j’ai 29 ans) et ces deux cycles étaient des métrorragies, à 16 ans !…. sinon si pas de duphaston (ou pilule) et malgré un drilling ovarien censé débloquer la situation, rien de rien, jamais… que ce soit à J20 ou J40 ou J90….et effectivement on m’a dit que seule une grossesse pouvait « guérir » les opk…. donc là avec la grossesse (pardon…), même si je restais sceptique, je me disais que bon peut être que ma part de féminité manquante reviendrait…. à priori non donc ??? (oui parce que moi même sous pilule j’étais contente d’avoir mes règles et d’être comme toutes les femmes …)…
    Oui sinon la pma fait vraiment fluctuer humeur et motivation…. Demain est toujours porteur d’espoir et de changement ; il faut tenter d’y croire pour ne pas se perdre… mais bcp plus facile à dire qu’à faire
    courage

    • Bounty Caramel 11 octobre 2013 à 14:05 #

      Je me questionne aussi et n’y crois pas. Quasi idem. Un seul cycle naturel, l’an passé. Et amenorhée primaire, du coup j’ai commencé la pilulle pour avoir « mes » regles et faire semblant d’être (comme) une femme (pff jte comprends).
      We’ll see…
      Bises

  5. 11 octobre 2013 à 13:27 #

    après ma FC l’année passée, pas de retour de couches, il y avait fallu Duphaston. Pendant la période de pause pré-IAC l’hiver dernier, pas de fin de cycle, il avait fallu Duphaston…. Alors oui, comme tu dis, je crois de moins en moins que les OPK se guérissent….
    Quant à ton « manque da’ctivité »…. peut-être n’es-tu pas active autant que/ comme tu le voudrais…. mais je te trouve pourtant en pleine « action » pour continuer d’avancer comme ça ( cf le billet TPMG, cf le chemin que tu fais aussi, depuis juillet)…
    Bon voyage, et profitez bien de votre w.end! La neige est juste là, tout près, j’espère que tu as prévu les vêtements chauds 😉
    Gros bisous

    • Bounty Caramel 11 octobre 2013 à 14:01 #

      Oh oui… Et les opk hormis l’absence de règles (et ovu), ca a pleins de conséquences néfastes (dont je me passerais vu que suis en pause).
      En tout cas c’est gentil. Merci !
      Et sinon ça cailllleeee…
      Bises

  6. Marie-Eve 11 octobre 2013 à 14:53 #

    Tu es une femme, et une femme magnifique en plus, c’est pas les OPK qui en décident ! Il te faut beaucoup de courage pour affronter ces crasses involontaires de tes collègues et rester une si belle personne, je te félicite. Bonnes retrouvailles avec ton Chérid’A

    • Bounty Caramel 24 octobre 2013 à 21:32 #

      T’es un amour ! Ze rougis moi, suis pas habituée. Merci !

  7. Marie-Eve 11 octobre 2013 à 14:56 #

    Ah et répondre avec un sourire au bonheur envié des autres alors qu’on se sent plein de tristesse, ce n’est pas de l’hypocrisie. L’hypocrisie c’est quelque chose de mauvais, toi, malgré ta peine, tu ne veux pas ternir leur joie : c’est de la grande gentillesse et tout le monde n’en est pas capable.

  8. Boule de Mousse 11 octobre 2013 à 15:33 #

    Je ne crois pas que c’est de l’hypocrisie. .. tu es seulement une gentille jeune femme bien abîmée par ces douloureuses épreuves… j’avais été tres peinée de m’apercevoir après et pendant ma fc que la vie continuait autour de moi alors que j’étais au fond du gouffre. .. et que je ne remontais pas la pente… oui la vie continue pour les autres… j’espère que tu retrouvera ta joie de vivre très vite

    • Bounty Caramel 24 octobre 2013 à 21:33 #

      Abimée, c’est le mot. Merci la miss qui a un coeur d’or ! Bises

  9. gribouillette 11 octobre 2013 à 18:39 #

    Je compatis pour les conversations pourries au boulot… Et je suis d’acc avec BdM, c’est pas de l’hypocrisie, c’est de la politesse et une preuve de courage.

    Pour la non-motivation au boulot, j’ai la même. C’est insupportable, dès qu’il s’agit de préparer ma classe, le peu de neurones qui me restent foutent le camp, je fais le minimum syndical, j’ai l’impression de bâcler, et le pire c’est que je m’en fout…

    J’espère que la motiv’ reviendra vite, pour toi comme pour moi.

    Bises

    • Bounty Caramel 24 octobre 2013 à 21:36 #

      C’est gentil Grib’. Etre plus indulgente avec moi-même, ce serait pas mal.
      Pour le taf’, c’est mot pour mot la même chose. Je te comprends bien et suis rassurée de n’être pas la seule. Une ex-collègue pmette me disait qu’à cette époque elle se plongeait corps et âme dans le boulot pour oublier, je l’admire, car je fais tout mais alors tout l’inverse.
      Bises

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :