C’est sa rentrée

3 Sep

Je ne savais pas quel jour elle revenait… et ne voulait pas savoir.

Ben voila, c’est fait, c’était ce matin.

Ce fut comment ?

Un pincement au cœur, celui que tu connais si bien malheureusement…

Mais de qui parles-tu ?

De ma collègue.

Collègue que j’affectionnais, mais qui ne fait que renvoyer mon infertilité.

Elle a arrêté sa pilule en décembre 2011, on en avait parlé car j’avais arrêté la mienne en août de la même année.

Ma suite tu la connais…

Sa suite c’est celle qui te renvoi ton infertilité.

Un test de grossesse positif en janvier 2012, un bébé en septembre 2012, un an de congé de maternité qui vient de s’achever en septembre 2013.

Sa vie a avancé. La mienne s’est empêtrée, même si nous avons connu des espoirs et que je ne les remercierai jamais assez.

Nous avons 4 ans de différence, elle a désormais 3 enfants.

A son âge, j’aurai voulu la même chose.

Mais ce ne sera pas possible… et c’est si triste.

Je vais essayer de sourire et de faire semblant, mais il parait que je suis une piètre actrice. Alors on verra bien…

Ce n’est pas vraiment de la jalousie, de l’envie certainement, et surtout ce sentiment d’injustice de voir la vie des autres avancée quand toi tu luttes pour y arriver.

Un jour peut-être. Je ne sais pas. J’espère.

Publicités

23 Réponses to “C’est sa rentrée”

  1. lisette84 3 septembre 2013 à 08:15 #

    Oh Bounty… J’aurais pu écrire de même mais ce n’est pas très réconfortant… J’ai l’impression que rien ne peut vraiment apaiser ce manque. Mais il faut tenir et profiter, tout est si fragile, j’espère que tu trouves des petits bonheurs chaque jour pour t’aider à savourer. Je t’embrasse.

    • Bounty Caramel 6 septembre 2013 à 10:20 #

      Lisette, cela m’attriste que tu aurais pu écrire de même. J’espère que toi aussi tu trouves des petits bonheurs… Des bises

  2. aliceinpmaland 3 septembre 2013 à 08:32 #

    J’espère aussi!!!
    Pourquoi elle et pas toi? Et pas moi? Et pas nous toutes?
    Le temps le dira, on va continuer à espérer, pour la forme 😉

    • Bounty Caramel 6 septembre 2013 à 10:21 #

      Rrrr…. c’est pourquoi et sa présence qui me renvoi la durée de l’attente et des échecs… pourquoi ? …

  3. damelapin 3 septembre 2013 à 09:05 #

    courage

    • Bounty Caramel 6 septembre 2013 à 10:21 #

      Merci Dame Lapin, c’est le mot. Bises

  4. zelda 3 septembre 2013 à 09:09 #

    courage. soit toi même, ne te force pas à bien paraître si l’envie n’y est pas. Tu as tes raisons de ne pas lui sauter au cou pour vouloir voir ses enfants, et savoir s’ils ont fait leurs nuits. Je pense bien à toi. Des bisous tt doux

    • Bounty Caramel 6 septembre 2013 à 10:22 #

      si j’ai bien un défaut, c’est celui de ne pas faire semblant et de ne pas me forcer. Ca fait très aigrie, mais je ne suis qu’une et ne souhaite pas me mentir. Alors tant pis, besoin de temps. Ca va mieux, ça m’indiffère. Biz

  5. Lulu 3 septembre 2013 à 11:09 #

    Les autres avancent et nous, nous luttons pour tenir… Sans même avoir la garantie qu’un jour, ça marchera… Oui. C’est vraiment cruel…

    • Bounty Caramel 6 septembre 2013 à 10:23 #

      Oh Lulu… c’est malheureusement nos réalités… Sache que je pense si fort à toi… Des bises

  6. Zapppp 3 septembre 2013 à 11:44 #

    Oui les autres sont des miroirs où l’on voit que nous, nous n’avons pas avancé. Être spectateur immobile de la vie des autres qui dit son court, c’est dur.
    Des bisous

    • Bounty Caramel 6 septembre 2013 à 10:25 #

      C’est bien cela qui est dur, qui remue le couteau dans la plaie. Le mois de septembre est difficile, on le savait. Depuis la perte de nos espoirs, c’est la série des accouchements… aux dates cyniques… jour du curetage, jour de rendez vous pma pour apprendre qu’il n’y avait rien d’anormal, jour du retour de couche… et cette rentrée… 2 ans à stagner. C’est dur, c’est le mot. bisous

  7. Octobre 3 septembre 2013 à 15:25 #

    Ils sont si durs, ces moments-là… 😦
    Je te serre fort dans mes bras et te souhaite tout le courage nécessaire pour cette « rentrée ». Bisous.

    • Bounty Caramel 6 septembre 2013 à 10:27 #

      Merci Octobre, c’était une bonne surprise pour mes collègue, une au gout amer pour moi. Bisous

  8. gribouillette 3 septembre 2013 à 18:02 #

    Plein de courage pour toi ma belle.

    • Bounty Caramel 6 septembre 2013 à 10:27 #

      C’est adorable. Merci! Bises

  9. laqueteduplus 4 septembre 2013 à 08:31 #

    ça fait partie des choses les plus difficiles: voir les autres « avancer » quand on a l’impression de stagner dans notre vie… mais ne t’inquiète pas tu avances pas à pas vers votre enfant. Je me force toujours à me dire que ce n’est pas parce que les autres ont ce que je n’ai pas qu’ils sont forcément plus heureux que moi…parfois quand on creuse on se dit qu’au final ils n’ont rien à envier ! pleins de bisous ma belle et bon courage!

    • Bounty Caramel 6 septembre 2013 à 10:28 #

      Va falloir bien creuser alors… des bises

  10. 28 jours et des bananes 4 septembre 2013 à 14:56 #

    Je vais connaître ça en janvier avec ma collègue adorée : début des essais en même temps, grossesse pour elle 3 mois plus tard, congés parental de 3 ans (c’est son 3e enfant) et dans 4 mois elle reviendra partager mon bureau…
    Le plus difficile pour moi est de savoir que son gosse va entrer en maternelle…

    Mais c’est la vie, et si on regarde le côté positif, elles pourront nous conseiller et nous soutenir quand nous serons de jeunes mamans, car elles ont de l’expérience.
    J’espère que tu ne souffrira pas trop de cette situation.
    Bon courage et bisous

    • Bounty Caramel 6 septembre 2013 à 10:31 #

      Ah la la… c’est dur dur… c’est super ambivalent et compliqué, car à la fois c’est ta collègue adorée, mais en même temps elle symbolise ce temps passé à attendre… J’espère qu’une bonne nouvelle ce sera glisser d’ici là au creux de toi.
      Par contre pour le côté positif, j’ai du mal à le voir, car c’est pas ce que je souhaite… j’ai déjà eu leur conseil à coup de n’y pense pas, alors je ne voudrai pas de leur conseil de parentalité. Cela évoluera peut etre. Certainement. Dans quel sens, je ne le sais…
      Enfin voila, c’est passé. La première journée a été pas simple. Ca va mieux. Des bises

  11. Canelé 4 septembre 2013 à 17:54 #

    Pfffff….
    Oui de l’envie certainement, mais comment faire autrement ? C’est tellement dur de voir les collègues, les amis, devenir parents petit à petit, alors que nous stagnons toujours et que c’est notre vœu de plus cher… Ce qui est encore plus dur, c’est de se dire que c’est tellement simple et facile de faire un enfant. Mais pas pour nous…

    Alors c’est une épreuve de plus, qui se rajoute, et au pire moment pour toi.
    Que dire ? Que des jours meilleurs se profilent ? Certainement… J’y crois…

    Je te souhaite beaucoup de courage et j’espère que ta collègue ne s’étalera pas trop sur sa vie de famille…
    De gros bisous de soutien…

    • Bounty Caramel 6 septembre 2013 à 10:35 #

      C’est trop dur… les premiers à avoir arrêté, un an avant tout le monde, et là tout le monde est en train de finir d’accoucher. La seule fausse couche, la seule infertilité, c’est pour moi. Suis fatiguée…
      Bon je voudrais pas te déprimer non plus… mais tout ce que tu dis résonne fort en moi.
      Et comme tu dis, cette rentrée, avec mon contexte, c’est pas le meilleur moment, y’a pas à dire…
      quant à l’étalement, c’est raté… 95% de nanas… 80% mères… je te laisse imaginer les discussions du midi… un calvaire…
      Enfin c’est comme ça.
      Bref comme je dis souvent…
      Des bises et merci pour ton soutien !

    • Canelé 9 septembre 2013 à 17:48 #

      Re pffff…

      Que c’est encore plus dur aussi de faire partie des femmes qui sont dans un parcours pma et qui en plus ont connu la perte d’un enfant…
      On se demande ce que l’on a bien pu faire pour mériter tout ça… Je me dis alors pour me rassurer que chacun à ses problèmes à un moment donné, et que ça ne peut qu’aller mieux pour nous.

      Ah les discussions du midi… Je suppose que ce n’est pas près de se terminer…

      Le parcours pma m’aura appris trois choses : la capacité de me relever, ma force et ma persévérance… Et toi aussi, tu as ces trois grandes qualités.

      Et ne t’inquiètes surtout pas, tes mots ne me dépriment absolument pas. 😉

      Des bises !!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :