5 267 kilomètres

14 Fév

avion

Exactement 5267 kms !

Ben oui, quand t’aimes les chiffres précis (surtout en PMA), tu les nommes ! D’ailleurs cet excès de précisions m’a bien valu des remarques lors de  mes études (et encore auj’)… Avec trop de précisions sur des calculs, au final on ne peut tirer de conclusions et visions globales. Pas faux, pas faux. D’ailleurs, 30 ou 25 follicules sur un même ovaire, au final c’est pareil, c’est OPK… (et c’est de la marde!)

Donc voilà, Chérid’A est bien arrivé à 5267 kms de chez nous. Je te passe les 30°C, la chaleur humide, les odeurs de cuisine généreuse, le brouhaha coloré, la musique qui jalonne tes ballades dans les rues, les fringues colorés, les gargottes de rue aux mets épices… Enfin voilà. Il est arrivé ! Et moi je suis si heureuse !

Bon, faut que je te dise quand même que l’ironie de l’histoire est que c’est la première fois que ça se produit dans ce sens.

D’habitude, c’était moi qui partais aussi loin et bien plus longtemps. Cette fois ci, c’est moi qui reste ! Et l’expérience me fait dire que c’est toujours beaucoup simple de partir que de rester ! On verra bien. Vengeance ! (Ben oui, même si c’était pour les études ou le taf’, jlai fait souffrir mon pauv’ chéri à toujours vouloir aller mbarrer à l’étranger…).

La dernière fois que je suis partie (énormes pensées pour le pays de mon avant dernier voyage qui m’a amené au Mali), c’était avec mon ancien boulot (qui même en France nous a séparé de 400 kms pendant 18 mois). Entre deux, on s’est marié, on s’est dit « faisons un bébé » (après que j’ai investigué toutes les possibilités de maisons de naissance, ADD… vachement utile n’est-ce pas ! et puis au jour d’auj’ c’est un souhait qui n’est plus de mise), on a décidé de se rapprocher (ben oui, ça suffit de jouer à tu fais le bounty, jfais l’inverse, et pour faire un caramel ça en devient même compliqué), on a trouvé le chez nous, on voulait partir vivre dans un pays où le chaud/froid est expérimenté (et que j’ai expérimenté et adoré !), et puis la PMA nous a rattrapé, cloué sur place (enfin surtout moi) et c’est un choix assumé !

Du coup, je me suis bien démerdé. J’ai trouvé un taf’ dans le même secteur, mais sans vécu ni mission à l’étranger. Enfin, on m’a proposé d’aller « sur le terrain », mais bon, le choix PMA first est incompatible avec des milliers de kms (enfin presque, je pourrais y aller en pause, mais bon, même plus envie).

Alors bon. Je me questionne. Je ne vis plus ma passion, je l’ai a porté de clavier, mais c’est pas pareil. Mais, même si c’est pas l’éclate, j’y trouve bien mon compte. Des horaires souples, un boss compatissant (suite au grillage), une pma tip top à 2 pas de chez moi et surtout un 0 km qui nous sépare actuellement (enfin pas là maintenant) Chérid’A et moi.

Et demain alors ?

Demain, avec nos enfants (priorité des priorités), nous irons peut être vivre un peu un jour au pays du chaud/froid à 5245 kms (là où quelques-uns de nos amis sont partis), puis très surement quelques temps au fameux country à 5267 kms, en mode aller-retour avec le 0 km actuel, ou encore ailleurs pourquoi pas.

Demain, je retrouverai peut-être goût à mes premières passions tafesques’, me plairait à accompagner de mes mains les acteurs de la Terre nourricière, repartirai au 4 coins du monde pour aller au-devant de rencontres toujours extraordinaires, remettrai mes jupes longues colorées et abimées par le temps et les voyages, irai saluer ceux qui m’ont hébergé si généreusement pendant des mois et des mois, continuerai à lutter contre les préjugés (peu importe la taille de la barrière à franchir), apprendrai à mes enfants les secrets de leurs origines, y compris ceux dont les livres d’histoire ne reconnaissent pas encore l’existence (et donc m’énerverai contre mon pays qui annihile encore aujourd’hui certains pans de son histoire qui lie mes deux pays – si t’es curieuse, n’hésites pas, questionne moi), irait conduire au poste le premier qui osera tenir un propos insoutenable à mes mômes (tu te dis que je blague et que ça n’existe pas, détrompes toi c’est ce qui s’est récemment passé pour la fille de 4 ans de nos amis…), saluerai d’un regard bienveillant et féliciterai à nouveau le cœur léger les grossesses des autres, me dirait que la Nature est bien faite et que définitivement l’Homme est bon.

C’est très très décousu tout ce que je viens de raconter. Tu ne m’en voudras pas, hein ?!

La chute l’est tout autant…

Peu importe les chiffres, tant qu’on s’aime…

Bonne St Valentin à mon amoureux !

Bonne St Valentin aux amoureux !

Bonne St Valentin à bientôt 2 pour tous ceux et celles qui ne sont qu’1 aujourd’hui !

EDIT : Les douleurs qui t’arraches un ptit cri arrivent… (je sais faut que j’en reparle à gygy). Ca sent « bon » le j1 pour demain. Et soit dit en passant, ça m’arrangerai pour l’iac.

EDIT 2 : Avec toussa, je n’ai pas résisté à regarder quelques photos du Mali (vous m’épargnerez la qualité, je suis archi archi nulle en photo, mais en cliquant dessus vous pouvez zoomer!). En prime, je vous les fait partager ! Et grosse kassedédi à Kaymet !

Bamako en mode 180 °C
Tour d'horizon de Bamako

Tour d’horizon de Bamako

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Le fleuve Niger

Le fleuve Niger

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

La tour de la BCAO (banque centrale afrique ouest) à droite

On the street

On the street

Un village du côté de Koutiala

 OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 Des chèvres qui en train de paturer oubliaient d’avancer et de suivre le troupeau déjà devant… heureusement le petit berger les coursent pour les « rediscipliner »

 OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 
Une leçon de daba (petite houe) et le travail de la terre à l’aide d’une charue attelée (et aussi un arbre déraciné par les pluies et le sol érodé)

 OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Une asso des femmes productrices de Karité, et sa récolte !
OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Réunion avec les femmes de la coopérative

Direction les champs

Direction les champs

L'arbre à karité

L’arbre à karité

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

La récolte

Les noix récoltés

Les noix récoltés

Les noix de karité dépulpées (par cuisson) et séchées, dont on extraira ensuite l'amande que l'on pressera pour donner l'huile si précieuse, tant alimentairement que cosmétiquement et même médicalement !

Les noix de karité dépulpées (par cuisson) et séchées, dont on extraira ensuite l’amande que l’on pressera pour donner l’huile si précieuse, tant alimentairement que cosmétiquement et même médicalement !

Bon, ben moi je me suis fait plaisir, j’espère que vous aussi !

Publicités

8 Réponses to “5 267 kilomètres”

  1. Kaymet 14 février 2013 à 23:06 #

    Merci pour la kassedédi 😉 😉 et pour les jolies photos!!!
    Sinon, je tente pour les 5267 km: Cameroun?
    Bises

    • Bounty Caramel 15 février 2013 à 09:26 #

      Comment t’es trop forte !
      Des bises

  2. Marred'attendre 15 février 2013 à 07:31 #

    Merci Bounty de nous faire voyager !

    • Bounty Caramel 15 février 2013 à 09:26 #

      Alors tant mieux si en plus ça plait !
      Bises

  3. celine 15 février 2013 à 18:19 #

    Merciiii pr ces jolies photos depaysantes,suis fan,et ca me rappelle mon voyage au burkina.inoubliable et marquant pr toute une vie. Des bisous!!!

    • Bounty Caramel 16 février 2013 à 02:49 #

      Chouette alors ! Et on a donc aussi « le pays des hommes intègres » en commun ! Bises

  4. marinette1974 15 février 2013 à 20:17 #

    J’espère que tous tes beaux projets que tu envisages de faire avec tes enfants se réaliseront. C’est bien d’avoir des projets d’avenir.
    Merci pour les photos, elles sont très belles.

    • Bounty Caramel 16 février 2013 à 02:50 #

      Merci Marinette ! C’est exactement ce que je souhaite en effet !
      Bises

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :