A la recherche du mode d’emploi

8 Déc

Matinalement, machinalement, je me suis levée rapidos

pour une pause pipi rapidos

et j’ai vu débouler les rouges rapidos.

Saletés. Pétasses. Bandes de xxxx.

Je me suis recouchée, je n’ai pas pleurée, j’étais sonnée, et puis c’est con, mais aussi un peu soulagée. Le stress de l’attente est retombé, j’aurai bien évidement préféré une autre issue, que ce « c’est fini » que j’ai glissé à Chérid’A endormi.

J’ai trainé au lit, longtemps, nulle envie de me lever, nulle envie de me réveiller, nulle en envie de poser le pied sur le sol est de continuer…

L’après-midi débutant, il a quand même fallu se résoudre à sortir de dessous la couette, au chaud, pour gouter, au froid.

Au froid dur de la réalité.

Je me suis levée, me suis ensuite douchée, et j’ai pensé « vu que la mère je sais pas faire, auj’ je me sape en « vraie » femme, en femelle, en bottes-vernis-rouge-mini-jupe, en pute ».

Et là, sous la douche, j’ai enfin pleuré. Les larmes sont sorties, les larmes ont coulées, et j’ai chanté…

La fille je sais faire
La pute je sais faire
Mais pas donner la vie
 

Je cherche toujours le mode d’emploi pour donner la vie, si vous l’avez trouver, je suis preneuse.

Publicités

30 Réponses to “A la recherche du mode d’emploi”

  1. Lulu 8 décembre 2012 à 14:58 #

    Encore un deuil à faire, le deuil du ++++ ce cycle…
    Je sais combien c’est dur (pour vivre chaque cycle depuis plus de 3 ans ainsi) et suis désolée pour toi.
    Courage…

    • vertupatience 8 décembre 2012 à 15:02 #

      Un deuil de la couette aussi… Les stim’ c’est fini. Merci Lulu

    • Lulu 8 décembre 2012 à 15:06 #

      C’est ce deuil là qui, pour moi, a été le plus douloureux : celui du bébé couette…
      Ensuite, les échecs en IAC et FIV, l’arrêt de grossesse et ma récente FC, aussi, m’ont meurtrie, mais pas autant que lorsqu’on m’a dit : « vous n’aurez jamais d’enfants naturellement ». Etonnamment…
      Dis-toi que tout reste possible, vous n’avez pas encore commencé les IAC ou les FIV.
      Accroche-toi !

    • vertupatience 8 décembre 2012 à 15:14 #

      Tu as tout à fait raison, et on va s’accrocher. T’es vraiment forte, tes conseils sont précieux, et encore heureux que toi et les autres miss vous êtes là… Je me demande vraiment comment les autres femme faisaient avant, sans cette toile de liens de soutien dans la galère… 2012, la loose est bientot derrière, 2013 bientot là nous apportera j’espère le meilleur… Merci.

  2. Barbie 8 décembre 2012 à 15:33 #

    Parfois moi aussi je pleure sous la douche, et cette chanson me viens tout de suite en tête …
    Garde espoir, je sais c’est facile à dire, mais parfois on croit que tout est perdu, puis il y a une petite ou grande lumière d’espoir alors qu’on ne s’y attendait pas.
    Courage, a bientot

    • vertupatience 8 décembre 2012 à 15:37 #

      Garder espoir, c’est bien çà… C’est pas toujours simple, mais c’est ce qu’il faut… De toute façon on ne peut rien faire d’autre… Merci de ton ti’mot.

  3. Barbie 8 décembre 2012 à 15:59 #

    Si j’ai été maladroite, j’en suis désolée.
    Je sais que ce n’est pas toujours simple, ça ne l’est jamais.
    A bientot

    • vertupatience 8 décembre 2012 à 18:17 #

      Ben non, tu déconnes ;-), t’as pas été maladroite, j’ai du mal m’exprimer. Bref, je prend l’espoir iac ! Merci

  4. sophielattente 8 décembre 2012 à 17:17 #

    Je t envoie plein de bisous de soutien . Saloperie de J1 … Vivement que 2012 se termine…on va le trouver ce bordel de mode d emploi !

    • vertupatience 8 décembre 2012 à 18:16 #

      Ouai ! 2012, mon salaud, ma loose, casse toi pov’… Laisse 2013, nommé fraise, entré par la grande porte ! Je met tes bisous sur mes joues, merci…

  5. madamepimpin 8 décembre 2012 à 17:22 #

    Tes mots me crèvent le coeur, j’ai mal pour toi j’en ai marre qu’on galère comme ça c’est pas juste. Et cette chanson… Parfois j’ai envie de la hurler aux autres pour qu’ils comprennent, ou de la poster sur face de bouc sans commentaire, mais on n’a même pas le droit de faire ça, il faut garder pour nous cette rage. Je ne sais pas quoi te dire je sais bien que mes mots ne pourront rien changer. Je t’envoie tout ce que j’ai d’espoir et d’amour, j’espère que tu seras bien vite libérée de cette attente et que tu seras heureuse à nouveau. Je t’embrasse.

    • vertupatience 8 décembre 2012 à 18:13 #

      T’es un amour, ton ti’mot me touche beaucoup, j’en ai les larmes aux yeux. Jte renvoie la balle de décembre, et débrouille toi pour ne pas la rater comme moi, attrape là et donne nous de beaux espoirs en cette fin 2012… (Jme relis, bon, te met pas trop la pression non plus hein !). Merci. Biz

  6. impatiente75 8 décembre 2012 à 18:22 #

    Je suis vraiment désolée que ce j1 ait pointé son nez… Sincèrement… Le deuil du bébé couette, il est horriblement dur.. Les cycles qui défilent nous font tellement de mal… Même quand j’ai su qu’on avait quasi rien dans le spermo de chéri, je n’est pas réussi à lâcher prise de suite… Trop dur…
    Je te souhaite tout le meilleur pour 2013, avec vos IAC…. Un superbe +…
    Je te fais d’énormes bisous, et t’envoie tout plein de pensées…

    • vertupatience 8 décembre 2012 à 18:59 #

      Merci la miss ! Ca fait du bien de lire tous ces soutiens… C’est douloureux, injuste et violent, c’est vraiment ce que je ressens. En chemin vers l’acceptation… pour mieux démarrer 2013! Je mets tes pensées sur mon ti’coeur. Des bises

  7. Fantomette 8 décembre 2012 à 22:44 #

    J’ai mal pour toi, probablement parce que chaque mot résonne et prend un sens pour chacune de nous… Je comprend ce besoin d’être une femme parce que ça au moins on sait encore le faire. La féminité il arrive qu’on la perde de vue, juste après un de mes échecs , j’ai filé chez Darjeeling pour acheter de la lingerie , il y a avait un cruel besoin de me sentir femme. Bon courage ma belle

    • vertupatience 9 décembre 2012 à 00:44 #

      C’est vraiment çà que je ressens…et c’est malheureusement bien triste d’en être là… Merci.. Des bises

  8. missbelly2 8 décembre 2012 à 23:32 #

    Je ne sais pas quoi te dire, j’aimerais pouvoir te réconforter… Vivement 2013!
    Je t’embrasse bien fort et même si c’est dur de faire le deuil d’un bébé couette, finalement la fin justifie les moyens… Accrochons nous à cet espoir de fin heureuse! Gros bisous

    • vertupatience 9 décembre 2012 à 00:43 #

      Je prends 2013 et la fin de l’attente… Merci

  9. Octobre 9 décembre 2012 à 08:50 #

    Je suis vraiment désolée, pour toi… 😦
    On a beau essayer de s’y préparer, la déception est toujours cruelle, douloureuse… Prends bien soin de toi, en attendant de passer au plan B … (Hey ! Plan B, comme… BEBE ! Si c’est pas un signe, ça !)

    • vertupatience 9 décembre 2012 à 09:58 #

      Merci. Je pense que je suis encore à moitié en mode « c’est pas possible »… On va essayer de profiter quand même de la fin d’année, pour mieux choper le plan B en début d’année !

  10. barbidou 9 décembre 2012 à 09:05 #

    C’est dur, c’est difficile, à chaque fois. Et à chaque fois ce sentiment d’injustice : pourquoi c’est si dur pour nous alors que pour d’autres c’est tellement naturel.
    Tomber, et se relever parce que l’espoir du succès n’est pas loin
    Je t’embrasse

    • vertupatience 9 décembre 2012 à 09:55 #

      Se relever… et encore recommencer pour attraper un vrai succès… Je garde bien çà en tête. Merci

  11. La fille 9 décembre 2012 à 17:55 #

    Ca fait grave chier. Je suis déçue pour toi. Biz

    • vertupatience 9 décembre 2012 à 22:50 #

      C’est gentil. Je pense que tu dois avoir aussi hate de tourner la page de 2012… Merci la Fille, bises

  12. lisette84 10 décembre 2012 à 07:34 #

    Oh Vertu 😦 C’est tellement dur ces échecs… Continuer à y croire, il le faut, mais d’abord trouver du réconfort, pleurer… Comment réagit ton homme? Au dernier J1, enfin, un peu après, j’ai fait comme fantomette, aller chez darjeeling… Je t’embrasse bien fort et t’envoie mes bras virtuels pour essayer de te réconforter, c’est dégueulasse tout ce que tu vis, si injuste, si douloureux…

    • vertupatience 10 décembre 2012 à 08:09 #

      Merci, ben c’est peut etre çà qui est chelou, hormis l’épisode douche, je n’ai même pas pleurer. Et je trouve que çà craint. Mon homme, lui il avait les yeux mouillés…

  13. Boule de Mousse 10 décembre 2012 à 11:16 #

    j’en ai eu les larmes aux yeux ce matin en voyant ton billet… le deuil du bébé couette, tout comme lulu, je crois que ça a été le plus dur … après ça devient un détail … mais il est de taille. Je te souhaite beaucoup de bonnes choses pour la suite … je sais la tristesse qui nous habite avec l’arrivée des règles … je compatis. Prends soin de toi.

    • vertupatience 10 décembre 2012 à 11:25 #

      C’est adorable ton ti’com’, c’est réconfortant. Franchement, je pense que je n’ai toujours pas intégré le adios couette, j’y vois plus le positif, fini les calins sur commande, retour de la libido, dépots des armes et laisser la médecine faire. Le hic, c’est l’enclenchement du compteur qui me fait peur. Mais là je me dis, dans 6 mois c’est plié avec un gros ventre en prime ! Essayer de rester positif… et y aller étape par étape…

    • Boule de Mousse 10 décembre 2012 à 12:51 #

      oui, clairement, étape par étape … en fait, l’esprit humain est bien fait en général, on finit par « tout accepter »… et puis, bon… on sait jamais… le petit peut s’inviter d’ici là 🙂

    • vertupatience 10 décembre 2012 à 17:20 #

      La force et conviction d’adaptation que tu mets dans l’esprit humain, je n’y avais pas songer dans nos cas. Tu as raison, c’est la force de la résilience.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :