Une journée ordinaire en «Dit Pourquoi Occulter ? »

4 Déc

Se lever tôt, après une courte nuit

S’utrogéniser avec le sourire, en se disant « vla du miam miam » ! (ben oui, aussi farfelue que ce soit, j’imagine très très bien mon endomètre se goinfrer d’utro et refourguer le tout au potentiel petit occupant)

 

Attraper le métro, se faufiler dans la foule, se faire petite, se faire une place.

Fureter autour de soi, baliser le terrain, s’assurer qu’il est vierge de tout portage de vie (en même temps, à cette heure-ci, y’a peu de risques)

 

Prendre le train, descendre à la capitale, être assisse à côté de son prof de fac d’il y a 10 ans (çà ne me rajeunit pas…), prendre des nouvelles, être heureuse de cette coïncidence, démarrer au mieux la journée.

Discuter longuement de nos vies pro, ne pas penser à autre chose que le pro.

 

Aller en réunion, arriver dans un lieu peu commun, en être honorée, avoir le sentiment d’être sur la bonne voie pour m’accomplir, être peu bavarde car captivée, emmagasiner les précieuses infos, tenter de rapporter scrupuleusement les dires savants et expérimentés

Se sentir à l’aise, voir que quelques jeunes prennent la relève, être là et donc en faire partie, être soulagée de ne pas avoir croisé de femmes enceintes. Ouf !

 

Apprendre, échanger, capter, être motivée, porter des visions, travailler.

Se sentir toute chose quand une douleur au bas ventre commence à s’installer, ne pas grimacer.

 

Faire une pause, discuter, boire un café.

En profiter pour aller aux toilettes, vérifier. Rien, ouf !

 

Aller manger tous ensemble, discuter de nos parcours, apprendre à se connaitre, se trouver des points communs et des connaissances communes (un grand classique de mon job, bienvenue dans le tout petit monde des ONG…)

Se sentir libre, avoir l’esprit qui pense, retrouver celle d’avant…, puis revenir à la réalité, aller aux toilettes, changer sa serviette utrogéniphage

 

Retourner en réunion, repartir de plus belles dans les expériences, analyses, capitalisation et débats de fond.

Etre assise à côté d’un ami d’une ancienne collègue, papoter entre deux présentations, craindre une annonce de grossesse. Ouf.

 

Se sentir investie d’une mission, et se demander comment toute mon énergie, tout mon enthousiasme d’avant s’est envolé ?

Passer la main sur mon front, le sentir grumeleux, craindre l’arrivée des boutons.

 

Faire une pause, discuter, boire un café.

Aller aux toilettes, vérifier dans la glace mon symptôme de « passe ton tour y’a rien à voir ni à avoir », avoir peur.

 

Retourner en réunion, être absente, ne plus être concentrée, répondre par des « mmmh » « ah ok » à mon voisin pourtant sympathique, se sentir au-dessus de tout çà et en culpabiliser, enchaîner dans ma tête les probabilités, les possibilités, les potentialités, les peut-être futures suites à donner.

Avoir peur, vouloir s’échapper, vouloir que la journée finisse, vouloir retrouver les bras de Chérid’A et vouloir l’épargner.

Je suis dans le train, je rentre chez moi, heureuse de cette journée haute en surprise matinale, haute en couleur, haute en perspectives, haute en proximité d’assouvissement de mon projet professionnel… et vouloir si fort que ces surprises et réussites continues sur le plan personnel. Etre heureuse que Chérid’A m’attende à la gare (eh ! faut pas déconner ! il est simplement dans le coin mais comme c’est un amour, il veut bien m’attendre !), mais craindre son regard sur mon visage. Quand il verra mon visage percé de ses nouveaux occupants, j’ai nommé les boutons-tout-moches, il saura.

Publicités

15 Réponses to “Une journée ordinaire en «Dit Pourquoi Occulter ? »”

  1. impatiente75 4 décembre 2012 à 19:51 #

    Les boutons veulent rien dire… J’avais deux magnifiques pustules sur le menton…Et un test + …. Sans oublier tous les autres symptômes de règles qui allaient avec ….
    Je continue d’y croire… Bizzz

    • vertupatience 4 décembre 2012 à 20:19 #

      J’aimerai tant te croire ! Mais je t’assure, çà fait xx mois que çà fonctionne à coup sur comme çà… alors par mesure de protection certainement, je n’y crois pas… et veut te croire !

    • impatiente75 5 décembre 2012 à 08:38 #

      Je comprends…Moi aussi je me suis protégée.. Et je me protège encore d’ailleurs… Bon courage pour le reste de l’attente…

  2. madamepimpin 4 décembre 2012 à 20:07 #

    😦 f*cking j-1… suis désolée ma poulette. J’espère que c’est un faux signe. Bisous

    • vertupatience 4 décembre 2012 à 20:18 #

      Eh oui, pas encore de j1 officiel… mais tous les signes au rouge… et généralement çà dure quelques jours avant le « vrai » j1… Merci Mdam’ ! Bises

  3. Octobre 4 décembre 2012 à 21:33 #

    Tant que tu ne saignes pas, tous les espoirs sont permis.
    Je croise les doigts. Courage.

  4. Lulu 4 décembre 2012 à 22:06 #

    Vivement demain. Je pense à toi… et j’espère de tout cœur que tu te trompes !!!

    • vertupatience 5 décembre 2012 à 09:04 #

      Oh oui j’espère ! Merci ! Après çà peut durer longtemps, cycle à rallonge même sous traitement… du coup, j’attends… et refus catégorique de tester (çà sera la nouveauté de ce mois ci…). Allez, patience…

  5. lisette84 5 décembre 2012 à 08:42 #

    Oh, je comprends que tu n’aies pas envie d’y croire (même si c’est plus complexe parce que tout au fond ça hurle que tu veux y croire), mais vraiment les boutons, ça n’est pas le signe absolu étant donné que tu es dopée aux hormones et que la grossesse ne fait que mimer une fin de cycle à peu de chose près pour la plupart des gens… Moi j’y crois encore pour toi !!! Days Pour sOuffrir à la noix (ouais j’suis pas douée en jeux de mots…)

    • vertupatience 5 décembre 2012 à 09:22 #

      Comme tu lis bien dans mes pensées… comme je déteste l’utrocrado de ce mois qui fausse certainement pas mal de « signes »… Enfin… Attendre, y’a que çà de vrai ! Et tes jeux de mots sont 😉 !

  6. eve 5 décembre 2012 à 09:05 #

    rien n’est perdu pour deux boutons !!!ça se saurait sinon!garde espoir !bisous !

    • vertupatience 5 décembre 2012 à 09:07 #

      Merci, je vais essayer de garder espoir ! Deux ce serait beau… c’est plutôt la version 2×10…

  7. sophielattente 5 décembre 2012 à 09:58 #

    Les boutons ne veulent rien dire ! Tant qu il n y a pas de J1 il n y a pas de J1 et de l espoir !!!

    • vertupatience 5 décembre 2012 à 10:59 #

      Les boutons seuls, non, mais les boutons + les douleurs bas ventre + le sentiment de xxxx… Bref. Encore sous utro, j’attends encore quelques jours « calmement ». Finalement je vais peut être le gagner mon peseud 😉 !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :