Sucreries et réconfort

26 Nov

Après avoir couru toute la semaine, m’être fait surnommée (à grande raison) « tête en l’air » par Lulu qui a plus que jamais besoin de votre soutien, fini en beauté vendredi soir le festoch’ Migrant’Scene que notre équipe a brillamment organisé (si, si, claps’ claps’ autoproclamés et synopsis ici-bas) , mettre goinfrée de pastels, beignets, sucreries et chocolats en tout genre, avoir mangé une demi tarte aux pommes-poire home-made samedi et une pizza le soir, rien n’y fait, le stress commence malgré tout à monter…

Au stress, s’ajoute des douleurs au bas-ventre, dont de violentes vendredi soir lors de la projection, même mon Chéri s’inquiète. Est ce l’utrogestan ??? No lo sé. Bref, on verra çà avec gygypma la « peut-être-j’espère-pas » prochaine fois.

S’en est suivi un dimanche riche en bébés, un aprem’ chez une collègue en congé parental de son 3ème (ouf, y’avait des souris en chocolat et des mini muffins!) et la sentiment qu’on a plus grand chose en commun niveau discussion, un face de bouc d’une cops’ qui me demande comment je vais et m’annonce sa grossesse. Enfin voila, rien que du banal dès lors que le décalage de la trentaine arrivante se fait sentir…

EDIT : Face de bouc m’a aussi annoncé samedi la naissance du baby d’une pote.
Et dire que çà ne fait que commencer toutes ces annonces… Gloups, elle est où ma barre choco ?

Synopsis de la soirée du « Regard sur l’autre » : 3 excellents courts métrages et coups de cœur à voir et revoir, puis 3 films d’animation d’H.Flautre qui était présente à cette soirée (la classe !)
SIN PALABRAS de Othman Nasiri (2009) : « Sin palabras » est tout droit sorti des montagnes du Rif. Une histoire hors du temps sur le courage d’une femme silencieuse, d’un Sénégalais sans destin et d’un groupe d’Espagnols. Sur cette terre du Rif se croiseront ces personnages, entre mer et montagne, entre Afrique et Europe, une fusion forte et intense à la lisière de deux mondes, trois univers et quatre destins !
LA FRANCE QUI SE LÈVE TÔT de Hugo Chesnard (2011) : La France qui se lève tôt » est inspiré d’une histoire vraie. Souleymane Bagayogo, travailleur sans papiers de longue durée, vivait en France avec son épouse et leur enfant depuis plusieurs années déjà quand les autorités ont décidé de l’expulser. Le réalisateur raconte cette histoire en musique : érigé en instance morale, le chœur pose des questions au spectateur et le met face à un choix
KWA HERI MANDIMA de Robert-Jan Lacombe (2010) : Les souvenirs du réalisateur sur son déménagement d’Afrique en Suisse quand il était enfant à travers des photos prises à cette époque.
Immigration, 3 films d’animation CONTRE LES IDÉES RECUES :  Les pays riches… et toute la misère du mondeLes migrants et les caisses de l’Etat ; L’Europe et la France… terres d’asile ?
Publicités

12 Réponses to “Sucreries et réconfort”

  1. sophielattente 26 novembre 2012 à 09:52 #

    Moi je trouve mon réconfort dans le gras 😉
    C est dingue qu on sente le stress monter alors qu on est encore loin des 14 dpo !!

    • vertupatience 26 novembre 2012 à 10:05 #

      Oh oui ! C’est dingo !!!

  2. impatiente75 26 novembre 2012 à 11:22 #

    Moi, ça a toujours été dans le salé (tout ce qui est chips)… Miam…

    • vertupatience 26 novembre 2012 à 11:43 #

      Bon miam salés en grimpage de taux alors !

  3. madamepimpin 26 novembre 2012 à 12:27 #

    Le sucre y’a que ça de vrai… le problème c’est que la trentaine n’apporte pas qu’une flopée de bébés parmi les copains… Elle apporte aussi un peu plus de mal à éliminer les excès et purée il est temps que je retourne bosser là parce que j’ai pris du boule en une semaine. J’espère que ton bidou va mieux, je croise je croise je croise pour que la « peut-être j’espère pas » prochaine fois n’ait pas lieu en PMA !

    • vertupatience 26 novembre 2012 à 12:59 #

      Merci Miss Pimpin (miss, à l’anglaise quoi!) ! Ventre gonflé aussi, mais c’est pas le sucre, c’est les hormones. Kiffan kiffant toussa !

  4. lisette84 26 novembre 2012 à 15:49 #

    Je fuis la fesse du bouc quand je cafarde un peu, y a systématiquement une annonce de grossesse, de naissance ou des familles sourires béats à chaque post… Dur de pas compenser avec plein de bonnes choses sucrées !

    • vertupatience 26 novembre 2012 à 17:36 #

      Je fuis aussi, tinkiet. En fait j’avais un mail dans ma boite car interpellation sur Face de Bouc… pas moyen de fuir du coup… et affichage de page = gros ventre + naissance… Allez zou, au sucré !

  5. Marie 26 novembre 2012 à 17:19 #

    Ben je suis quant à moi SUCRE et SALE… pas de bol!
    Sans dec, face de bouc faut le mettre un peu en veilleuse, c’est le festival des bébés et des mariages. Chacun n’y montre que les belles choses de sa vie, résultat, on a l’impression que tout le monde il est hyper heureux, il fait des voyages de folie, il est beau et hyper fertile. Je crois qu’il y a comme une arnaque!

    • vertupatience 26 novembre 2012 à 17:34 #

      Tu me fais bien rire 😉 ! Lol ! Excellente description de face de bouc !!

  6. eve 27 novembre 2012 à 07:39 #

    Ou rester cool …sinon rien se refuser !!!!!!!!!!
    moi je hais facebook.
    Sinon comment as tu été inspiré par ton pseudo lol???

    • vertupatience 27 novembre 2012 à 08:38 #

      Lol ! Pour le pseudo, c’est comme je disais dans un poste précédent, l’inverse de ma nature et un graal à atteindre ! Pas gagné…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :