Après comment j’ai zappé ma piquouze, voici comment j’ai zappé utrocrado…

22 Nov

Je viens d’avoir un flash, je ne sais pas d’où il sort, mais je viens d’avoir un flash…

Et c’est le bad…

Après avoir oublié la piqure de puregon dimanche (piquée à 00h au lieu de 20h), j’ai complètement zappé de commencer l’utrocrado hier soir, quelle loose.

Puxxx ce cycle ci on voulait moins y penser, et pour le coup c’est ne plus y penser du tout que j’ai fait.

Bravissimo ! De mieux en mieux n’est ce pas ?

Allez, rêvons un peu, je vais certainement du coup ne pas compter les DPO et découvrir sans y penser, sans le savoir, que c’est positif !

Trêve de rêverie (que j’espère réaliste et visionnaire). Alors, j’ai quoi comme excuse? Parce que là çà fait beaucoup de ratés quand même…

Voila comment çà s’est passé.

Hier, direct après le taf’ (en asso), je participai à un ciné-débat de l’asso où je suis bénévole (vous comprenez peut-être mieux le Lundi c’est P.M.A. maintenant…). Je suis rentrée tard du coup, vers 23h30.

En rentrant, j’étais encore toute excitée et chamboulée de la soirée que je venais de passer. Sauf que peu importe l’état dans lequel tu es, l’ovitrelle était à « rentabiliser ». Mon chéri, malade et fatigué, n’avait pas pu m’accompagner. Il m’attendait les yeux à demi-ouverts et luttant contre la non-envie réciproque de se câliner sous rapport commandé. (Çà doit t’évoquer des choses toussa toussa pour toi qui me lit, non ?)

Du coup, j’étais un peu frustrée de ne pouvoir lui raconter mon débrief de ma superbe, prenante et humanisante soirée autour du film Terraferma et de l’intervention d’Haydee Saberan. Ce film, qui a obtenu le grand prix de la Mostra de Venise en 2011, pose la question de la solidarité entre les Hommes, du droit à la mobilité et des régressions de l’humanité autour des migrations par la mer dans un monde consumériste (ti’ synopsis en bas pour les intéressé(e)s et non intéressé(e)s). Bon, je résume super mal, difficile de définir en 3 lignes un film tirant son histoire d’une réalité méconnue ou volontairement « oubliée » de notre monde contemporain.

Enfin, voila, je m’égare, je reviens à mon mercredi sans utro.

Mon chéri et moi nous sommes ensuite (vous pensez vraiment que je vais vous raconter les longues minutes heures torrides qui ont suivi…?!) endormis, épuisés, et moi zappant utrocrado !

Et quand on aime on ne compte pas, j’ai aussi zappé l’utrocrado de ce matin, cause’ mal réveillée, cerveau déconnecté et pressée car à la bourre pour une intervention au festoch’ AlimenTerre chez des jeuns’ lycéens.

Pourquoi je vous raconte çà ? Pas de lien avec la PMA ?

Ben si pourtant !

A la question « comment résoudre la faim dans le monde ? », l’un des jeuns’ a dit « faut faire moins de bébés ». Lollll !!!!!

Salaud de gosse, pas foutu de donner les bonnes solutions, et en plus il te dit que tu participes à la survie de la planète en prenant l’option pmette (il a dit moins, pas zéro non plus) !

Enfin, voila, la journée s’achèvera ce soir, avec enfin ! mon futur ami, je nomme l’utrocrado !

Synopsis : TerraFerma de Emanuele Crialese. Une petite île au large de la Sicile, à proximité de l’Afrique. Filippo, sa mère et son grand-père n’arrivent plus à vivre de l’activité traditionnelle de la pêche. L’été arrivant, ils décident de louer leur maison aux touristes, qui arrivent de plus en plus nombreux chaque année. Un jour Filippo et son grand père sauvent des eaux un groupe de clandestins africains malgré l’interdiction des autorités locales. C’est le dilemme : faut-il les dénoncer aux autorités pour la quiétude des touristes ou respecter les valeurs morales de solidarité héritées du travail de la mer ?
Publicités

10 Réponses to “Après comment j’ai zappé ma piquouze, voici comment j’ai zappé utrocrado…”

  1. impatiente75 22 novembre 2012 à 19:59 #

    T’inquiète, je suis certaine que ce petit oubli n’aura pas de « mauvais effet »… Bon, sinon, comme tu arrives à ne pas y penser, tu pourrais te créer des alertes sur ton phone ?!
    Biz

    • vertupatience 22 novembre 2012 à 20:28 #

      Ca arrive, c’est une erreur… c’est pas bien grave. Pour la cause, c’est que vraiment je n’ai pas vu la semaine passée et pas fait gaffe au jour où nous étions. Et pourtant je t’assure, à la base je suis super organisée… Y’a quelquechose de troublant derrière ces oublis peut etre…

  2. madamepimpin 22 novembre 2012 à 21:04 #

    Ben ouais c’est ce que j’ai pensé, nous ferait-elle une sorte de refus dans son subconscient ? Mais vous avez l’air d’être speed aussi tous les 2. Tu sais pour mon duphaston je suis obligée de faire sonner mon téléphone tous les jours sinon je zappe. Fin, c’est arrivé une fois mais je préfère plus risquer. Et pourtant quand je prenais la pilule, j’oubliais jamais de la recommencer après la semaine d’arrêt. (mouahahahah, si j’avais su ça aurait été la fête).

    • vertupatience 23 novembre 2012 à 08:32 #

      Tout est dit ! La pillule idem, je l’ai oublié une fois, j’ai eu du « retard », flippé et fais des tests de grossesse… mouahahaha…

  3. sophielattente 23 novembre 2012 à 06:53 #

    T inquiète pas pour l utrocrado mon Gyneco m l a prescrit seulement à partir de dimanche et j ai eu ma Piqouze dans le cul mardi matin 8h. Tu vois ça change entre les gynecos parce qu on a pourtant eu la même stimulation. D ailleurs tu as des ovules que le soir toi ?!
    Nous on a pas rentabilise la Piqouze , pas envie de se forcer, on a déjà donné pour la science …

    • vertupatience 23 novembre 2012 à 08:33 #

      ah ben oui, ca varie vraiment entre les gygy. Ca me rassure aussi ce que tu dis. Bon après, je ne m’en faisais pas trip je te l’avoue. Sinon, ovule matin et soir 😉 !

  4. Marie 26 novembre 2012 à 17:15 #

    Alors là, trop forte! Faudra pas recommencer trop souvent mais en même temps je trouve ça pas mal: c’est la preuve que tu as une vie en dehors de la PMA et c’est quand même remarquable! Pour plus de sécurité toutefois j’opterais aussi pour l’alerte téléphone 😉

    • vertupatience 26 novembre 2012 à 17:34 #

      Ca marche pour l’alerte téléphone ! Et pour la vie en dehors de la PMA, disons que depuis que j’y suis, je m’y efforce ! et c’est duuurrr…. mais tellement bon !

  5. eve 27 novembre 2012 à 07:36 #

    rhooo et les pense bêtes comme quand on était petit? nan ça marche pas? bisss

    • vertupatience 27 novembre 2012 à 08:37 #

      Et pourtant, si tu savais… c’est noté en grand sur le grand calendrier…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :