Comment les débats passionnés m’ont fait oublier ma piquouze?

19 Nov

Tout est dans le titre, pas trop de suspens !

Ah si quand même, inauguration d’une nouvelle rubrique, l’occas’ est trop belle pour moi… (depuis le temps que je fais taire mes doigts derrière mon clavier). Alors vu que c’est mon job, vu que c’est ma vie, vu qu’est c’est aussi mon temps libre, alors j’ouvre « Ca aussi c’est P.M.A. »

Lol, rien de neuf quoi ?! Ben si, on va dire une fois par mois, de temps à autre, ce sera « Ca aussi c’est P.M.A., dixit c’est Politique, Militant et Associatif ». De rien ! De toute façon, vous aviez déjà eu un indice ici et ici, et tiens donc ici aussi et . Et puis, quitte à faire tomber le tabou de la PMA, autant en faire tomber d’autres avec ! Rendons ce blog utile !

Voila, comme çà c’est clair, c’est dit. Mes doigts se sentent plus libres ! Ah oui, y’a quand même des risques de se livrer ainsi, mais bon si çà fait encore une fois le tri, je m’en fous, j’y suis malheureusement teeeellemennnnt habituée aux discours et remarques empruntes soit de pitié, soit de haine, soit de mépris, soit de repli… Et puis mon gamin, s’il trouve la porte d’entrée, il risque d’en chier un peu aussi, comme son père, comme son oncle, comme le couple de ses parents… in pour l’un, out pour l’autre, dans les deux cas malheureusement encore souvent ne laissant pas « indifférent ». Il risque de connaitre les regards dans la rue, les remarques, les mots blessants. Bref, finalement, parce que c’est stylé et que çà me fait du bien de mettre PMA sur d’autres mots que mes maux, et aussi parce que c’est my blog, je tente une nouvelle rubrique à mon image.

Alors, revenons au « Comment les débats passionnés m’ont fait oublier ma piquouze ? ».

Ben voila, hier soir, je faisais le tour de la ville en papotant au tel avec ma pote-meilleure-amie-témoin-enceinte-hyper-présente-pour-moi-que-j’adore (si si ! c’est possible!), en lui racontant notre fin de semaine mouvementée avec Chérid’A, gygyPMA et moi. Puis je lui disait que cette stim’ ci, je suis fière de moi, j’y pense moins, tellement moins que par deux fois déjà on a failli oublier la pic pic, mais qu’une lueur a jailli et qu’on était tout de même dans les temps à +/-1 heure. Ne pas trop y penser ok, mais ne plus y penser du tout, niet, attention… danger…

Je reviens chez moi, dine, zappe, lit. La soirée passe, je vois la blogo s’affirmer ici, , , ici, et encore et . Ou encore chez Taddeï ici. Si tout se passe dans le débat, en se respectant, c’est excellent ! Si l’essai fini mal, c’est navrant…

Je prends position ? je prends pas ? je prends ? çà me titille… (vous connaissez déjà la suite, vous avez vu le résultat sur moi et ma nouvelle rubrique…).

Bref, je me mouille. Pour ma part, la question sociétale sur l’homosexualité ou homoparentalité m’intéresse peu, voire pas. Je comprends pas trop, voire pas du tout, où est le problème en fait. Par contre, la réponse oui/non tranchée qu’on entend parfois dans certaines manifs’ et médias sur fond d’arguments prise d’otage, ben, je trouve çà peu enrichissant, et puis çà ne fait pas avancer le schmilblick, à mon sens. Je lis et relis donc ces blogs, ces avis, ces expériences qui m’apportent bien plus que les images et discours maladroits ou pire, malsains, véhiculés. Je cherche des réponses au « comment on fait concrètement ? », et c’est à ce niveau que je trouve qu’il y a bien peu de projections techniques/administratives/viables avec le système actuel… que ce soit sur la reconnaissance de la parentalité, sur l’adoption, en France ou à l’international, sur la PMA non associée à l’infertilité, sur le don de gamètes ou à la GPA. Bon, je ne sais pas si c’est clair. Pour faire plus simple, je trouve qu’il y a bien peu de propositions claires, concrètes, réalistes, créatives, et audacieuses, qui permettraient de ne pas tomber dans un système mal pensé où tout les concernés (hétéro comme homo) en pâtiraient, voire où le financier prendrait le dessus. Et je ne vois pas pourquoi cela serait tabou, homophobe, ou insensé de dire qu’une telle avancée demande bien des efforts constructifs et communs sur des problématiques (manque, durée, accès, délais…) déjà existantes dans les composantes adoption, pma et don.

Enfin voila, moi la première à lutter contre les préjugés quels qu’ils soient et d’où qu’ils viennent (quand vous en saurez plus sur moi, vous comprendrez lesquels, patience… oh et puis crotte, en particulier ceux-ci, ceux-là, et celui-ci, on ne peut pas être partout à la fois…) – « Etre intolérant avec l’intolérance » disait Montaigne – je suis déstabilisée par cet acharnement à camper sur des préjugés et à aller chercher de vils excuses côté psy (trop facile) et à ne toujours pas savoir discuter et débattre (sans clichés, sans préjugés, sans psy bla bla, sans reconnaissance de l’autre comme soi-même) à l’approche de 2013!  Le relan homophobe, le brandissement de la menace des Droits de l’enfant (l’un de mes secteurs d’activité en plus), le oui à tout prix me laissent un gout amer. Comme bien souvent sur ce type de questions, je trouve le débat trop passionné, trop revendicatif et peu éclairant, peu mettant en abyme la suite, le futur, les perspectives d’à venir. En quelque sorte, un peu le débat sans vrai débat, assaisonné de moultes échappatoires et portes de sorties alambiquées.

Voila, je passe un moment de la soirée à aller de lecture en lecture, de blog en blog, et j’apprends, je me questionne, je cherche à savoir comment réussir à avancer sur les questions concrètes que cela pose et qui sont occultées.

Revenons à mon ventre et bas-ventre (allez au passage,un peu de zic sur le sujet, si çà reste un ???, demandez moi, je vous expliquerais). Il est près de 22h, et mon magnifique ventre est toujours indemne de trou d’aiguille. Je suis censée faire ma piquouze vers 19h30…

Alors la suite. J’allume la téloch’, suis hilare devant les infos, y’avait des scénettes scketchisimes dans les actus françaises quand même ! Plus sérieusement me passe à nouveau l’idée d’envisager de changer de pays pour un plus pacifique, un où j’ai besoin de mes deux fois deux mains pour dénombrer mes ami(e)s parti(e)s offrir leurs compétences ailleurs, là où semble-t-il seul ce critère est déterminant à l’embauche (y’en a qui doivent s’en frotter les mains d’ailleurs de savoir que la question d’un départ s’est posé il y a quelques mois pour nous). Attention pas de mégardes, certainement pas de départ pour le sujet plus haut (si vous pensez çà, désolé mais vous m’avez très très mal comprise), mais pour un autre qui fait la une des journaux depuis que la crise s’est trouvée son bouc émissaire. Et puis finalement, ben non, vais continuer à lutter dans mon pays, car, à 00h00, vu l’issue des news de la soirée, comme dit mon homme, « demain c’est férié ! ». Pas vraiment du lourd à craindre, trop de problèmes internes à résoudre à priori.

Bref, passons. Vais me coucher, suis naze. Et demain matin c’est lever tôt, c’est monito !

Bon, je m’avance un peu pour le levé-arrachage-de-mon-lit, je prépare mon déjeuner, et puis zou, au lit.

J’ouvre le frigo, prends quelques tomates (très sommaire le dej’ du lundi…), et me baisse pour prendre deux œufs. Et là…

Et là ! Elle me regarde, je la regarde, elle me regarde me dit « qu’est ce que tu fous, jt’attends depuis 5 heures moi », je dit « putain de bxxx de mxxxx j’ai oublié ma piquouze ».

Ah ben là, chapeau bas ! Ne plus y penser, ne plus stresser pour la PMA, mais de là à l’oublier, Chérid’A et moi on s’en veut grave… des futurs parents indignes ?!

Tout fini bien qui fini bien, ce matin monito montrant un fofo à 20mm!!! Je sens que ce soir c’est fiesta !

EDIT : Déclenchement ce soir !

EDIT 2 : O joie ! Gygy m’a refourgué utrocrado !

Publicités

8 Réponses to “Comment les débats passionnés m’ont fait oublier ma piquouze?”

  1. madamepimpin 19 novembre 2012 à 17:15 #

    Quelle verve, quel rythme, quelle patate dans cet article ! Ca te va bien de sortir un peu de l’ombre ! (et t’inquiète, contrairement à ta piquouze ton futur bébé saura te rappeler à l’ordre si tu l’oublies, hein.) Bravo à tes fofo, prêts feu… hihi bonne soirée 🙂

    • vertupatience 20 novembre 2012 à 08:29 #

      C’est gentil ! Eh ouai, bravo à the fofo qui sera winner ! Verdict dans 15 looonngs jours…

  2. gribouillette 19 novembre 2012 à 17:27 #

    Tu sais, moi aussi je l’oubliais, mais j’avais mis mon portable à sonner. 😉

    Bravo pour le beau fofo! 🙂

    • vertupatience 20 novembre 2012 à 08:27 #

      Ouf ! ca va suis pas la seule !!

  3. sophielattente 20 novembre 2012 à 09:22 #

    Hé hé on se suit, déclenchement ce matin pour moi. On va attendre ensemble 😉
    Et quel énergie dans ton billet waouh suis impressionnée

    • vertupatience 20 novembre 2012 à 09:44 #

      yes!!!!! génial pour ton déclenchement !
      on va attendre ensemble, ouaoh ca craint, lol, on va faire flipper la blogosphère à nous 2 si on s’y met !
      et merci !! pour l’énergie! plus sérieusement j’ai (malheureusement) eu des « entrainements intensifs » sur l’un des sujets auquel je fais référence courant avril/mai… et si y’a bien un truc que j’ai appris c’est que pour dialoguer, débattre, convaincre, faire changer, et avancer, cela se fait avec et non contre l’autre (bon, faut pas déconner c’est pas possible avec les extrêmes). et plus que tout, malgré notre réflexe de défense premier, cela ne passe pas par l’expression de ce qui semble évident pour soi-même (et non pour l’autre, ou celui qu’on doit convaincre), mais davantage par l’analyse « technique », la référence au comment?… bon, j’ai encore beaucoup à apprendre, je n’en doute pas, et j’en ai envie.
      sinon, suis en train de préparer des idées pour la nouvelle rubrique, en espérant ne pas auto-plomber mon blog… et au passage toutes les idées sont les bienvenues !

  4. eve 21 novembre 2012 à 08:37 #

    C’est bien ton caractère! Faut jamais se laisser faire non mais !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :