Bon début de semaine

12 Nov

Tadam, après un week end peu reposant comme je les aime, festif, excellent et changeant les idées…

Tadam, retour au taf en forme !

Bon début de semaine en perspective…

Et… râté !

En moins de 2h (record record !) :

  • Un énième mail d’une pote avec pleins de photos de sa petite, cette fois-ci en train de souffler ses bougies hier.

Je vous met dans le bain. C’est une pote qui a envoyé les photos de toute sa grossesse, puis de sa petite… à raison de 1 mail par 2/3 mois… Il y a quelques mois, en lui demandant des (d’autres) nouvelles, j’avais évoqué nos soucis, un genre de petit « help ». Mais pas de réponses, pas de retour, j’avais du coup laissé tomber. Hier mail avec des photos de la petite et me demandant quelques nouvelles, je lui réponds, lui laisse sous entendre à nouveau les difficultés (on vit très loin l’une de l’autre, par mail c’est plus simple que par tel…), et ce matin, un nouveau message avec les photos des 1 an de la petite et elle me redemande ce que j’ai, car à priori elle n’a pas compris ce que çà voulait dire « d’attendre »… C’est gentil, mais elle aurait pu éviter les photos de sa fille… et je verrais bien si elle me réponds ou pas…

Leçon du jour : certains fertiles (ben oui, certains, car encore heureux que ce n’est du 100% ! J’ai des amies supers aussi!!! ok, j’en parle pas assez…) ne peuvent envisager / imaginer la douleur qu’engendre l’infertilité. Bam !

  • Dans ce même mail, elle m’annonce la grossesse d’une autre pote. Et rebam ! Çà aussi elle aurait pu éviter si elle avait compris…
  • Et enfin, au moment où je vous écris, un collègue qui est au tel avec une collègue en congé mat’ (qui a commencé bien entendu les essais longtemps après moi…) et qui ne fait que de parler de son bébé, de c’est pas drôle, de t’es fatiguée, de tu dois t’ennuyer, de couches, de vomis, d’heures de sommeil en retard… et bien entendu ils en parlent en s’en plaignant, une évidence… Et re re bam !

Allez la petite dernière de l’instant, le tel de ce même collègue qui vient de sonner, et la sonnerie c’est « téléphone pa pa, téléphone pa pa » avec la voix de sa fille bien entendu … sans parler de la conversation qui était pour les cadeaux de Noël de ses filles…

C’est bon, là je suis déjà achevée…

Putain, de xxxx, tu fais tout pour aller mieux, te changer les idées, ne pas en parler, avoir d’autres choses dans la vie, reprendre de l’énergie, et on t’achève en moins de 2h en t’expliquant que l’essentiel dans la vie c’est les enfants, sans çà rien d’autres à dire, échanger, discuter. Ça me fait penser à ce post de Waiting Woman qui nous décrit si bien ce fossé qui se creuse entre les amis parents et nous…

Enfin voila… Alors…

Pitié, stop pour la semaine.

Pitié 2, svp… que je ne devienne jamais comme çà une fois maman (ben oui, jlai écrit, l’espoir fait vivre…).

Et vous, comment vous voyez tous çà ?

EDIT : ma pote m’a répondu. elle m’a dit qu’elle était là pour moi. çà m’a touché… mais elle m’a aussi dit qu’elle savait ce que je vivais et que c’est quand on s’y attend le moins que çà arrive. inutile de vous dire ce que j’en pense, sachant qu’elle a attendu moins de 6 mois… mais bon, je me sens désormais d’égale à égale avec elle. çà ne tient qu’à moi, mais j’ai du mal à garder des relations amicales en cachant une partie de ma vie tel un secret indicible.  çà fait partie de ma vie et donc de moi. on prend le tout ou on laisse… j’espère qu’on pourra discuter d’autres choses, retrouver le lien perdu ces dernières années, j’ai confiance.

Publicités

6 Réponses to “Bon début de semaine”

  1. Lisette 12 novembre 2012 à 12:41 #

    Oh comme ton billet me parle… C’est bizarre comme vraiment ce concept d’attente inquiète d’un enfant ne parle pas aux « fertiles ». Je n’arrive pas à comprendre pourquoi c’est si peu digne d’un peu de délicatesse ou de compassion, quand c’est pas banalisé, c’est ignoré ou carrément évité…
    Peut être aussi qu’on ose pas clairement se plaindre… mais les retours « penses y moins » ou « c’est dans la tête », ça rend un peu dingue…

    • vertupatience 12 novembre 2012 à 13:20 #

      Gloups… Pas si tord que çà… et rassurée de savoir que je ne suis pas la seule !

  2. gribouillette 12 novembre 2012 à 18:36 #

    « C’est quand on s’y attends le moins… » Aaaaaaaaaaaaaaaaaah retenez-moi!
    Ce genre de remarques ça m’énerve toujours autant, surtout venant de personnes qui n’ont aucune idée de ce qu’on traverse.

    J’espère que ton amie va réfléchir et qu’elle va « vraiment » être là pour toi.

    Personnellement, la seule amie qui m’ait dit plusieurs fois « je suis là pour toi », « appelle-moi si tu n’as pas le moral », bah c’est celle avec laquelle je n’arrive pas du tout à en parler. Malgré sa bonne volonté, elle ne comprends vraiment pas, et puis elle se sait pas m’écouter.
    Alors que celle qui est le plus proche de moi et le plus à l’écoute n’a pas besoin de me dire tout ça. Elle me le fait ressentir.

    Être présent, écouter, soutenir…

    Il y a les amies qui le disent, et puis il y a les amies qui le font.

    • vertupatience 12 novembre 2012 à 23:39 #

      Je te rejoins… c’est bien cela. Bon, sinon je me fais pas de doute vis à vis d’elle (elles sont 2/3 comme çà)… je parlerai PMA, elle parlera dent qui pousse… La vrai solution, c’est être dispo au besoin, et surtout etre là pour parler d’autres choses… Mais bon, si ce n’est qu’un passage à passer et que çà permet de maintenir d’autres liens, c’est important…

  3. sophielattente 12 novembre 2012 à 21:17 #

    Euh ouais ta copine elle est gentille mais non elle ne sait pas !! Moi aussi ça me laisse sur le cul ce manque de compassion et d empathie.
    Franchement j ai été très déçue de mes potes fertiles …
    Par contre j t félicite pour ta franchise moi je cache au maximum nos essais car j n assume pas cette attente et que j en ai ma claque d entendre : c est quand on y pense le moins … Mais TA GUEULE (désolée)

    • vertupatience 12 novembre 2012 à 23:36 #

      Ne pas etre franche, j’ai trop du mal… Suis mal élevée, lol ! Non, je suis plutôt une grande défendeuse contre les clichés et idées reçues, fausses qui plus est, et ces petites phrases çà en fait partie, du coup je réponds aussi quand on me dit bla bla bla quand t’y penseras pas bla bla bla… Ben tiens, c’est clair qu’en 5 minutes tu en sais plus que moi en 15 mois, c’est évident !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :